Accueil F1 Les « jeunes loups » en F1 : Ticktum out, Pourchaire in

Les « jeunes loups » en F1 : Ticktum out, Pourchaire in

0
2
PARTAGER
Pourchaire F1

Destins croisés pour l’anglais et le français. Si le premier, rattrapé par le « côté obscur » de sa personnalité, est évincé du team Williams, le second, bientôt 18 ans, poursuit son studieux apprentissage avec un premier test officiel an volant d’une F1.

Williams évince Ticktum « le pénible »

Dan Ticktum restera peut-être comme l’un des plus gros gâchis de la monoplace, même si, évidemment, sa carrière n’est pas finie, loin de là. L’anglais a un bon coup de volant, comme en témoignent ses deux victoires au grand prix F3 de Macao, mais il s’est davantage fait connaître par ses frasques, qui le feraient presque passer pour un « bad guy » dans un mode Histoire d’un jeu vidéo de F1. Suspendu 2 ans (dont 1 avec sursis) en 2015 pour avoir percuté volontairement un adversaire en MSA Formula, Ticktum a rebondi dans la filière Red Bull mais, conformément aux usages maison, n’a pas été conservé suite à une saison 2019 décevante en Super Formula. L’anglais a ensuite trouvé refuge dans la Williams Academy, ce qui lui a permis non seulement d’être aligné en Formule 2 depuis l’an passé, mais aussi d’obtenir le statut de « pilote de développement » au sein de l’équipe de F1.

Les paroles de trop pour Ticktum ?

Mais Ticktum est réputé pour son sale caractère et son pilotage parfois très limite en piste. Il semblerait que la goutte d’eau soit venue d’un récent stream sur Twitch, où Ticktum n’a pas mâché ses mots à propos de Nicholas Latifi, mettant en cause son statut de pilote payant (un comble quand on sait que Ticktum bénéficie aussi des subsides paternels) et sa place de titulaire, se permettant aussi d’être très grossier à l’égard du canadien. Ticktum se voyait il y a peu en titulaire pour 2022 au cas où Russell serait promu chez Mercedes. Pas très intelligent quand on sait aussi que père Latifi est un investisseur important de l’écurie Williams. Bien que Ticktum ait précisé que la rupture avec Williams était actée avant le stream en question, on peut imaginer que l’ambiance était déjà délétère depuis un petit moment et qu’elle a pesé dans la balance.

Pourchaire en tests avec Alfa Romeo

Le contraste est saisissant avec le jeune grassois de 17 ans, talentueux, studieux et très réfléchi en course. Actuellement 6e du championnat F2 avec une victoire de prestige à Monaco, le vice-champion de F3 2020 va profiter de son appartenance au programme des jeunes pilotes Sauber pour effectuer ses premiers tours de roues en F1 sur l’Alfa Romeo C41 à Budapest, à l’occasion des essais organisés par Pirelli afin de tester les roues 18 pouces qui seront introduites l’an prochain. De quoi confirmer les espoirs placés en lui et conforter l’estime dont il bénéficie auprès de Frederic Vasseur, le team manager d’Alfa Romeo Racing, qui ne veut cependant pas précipiter les choses.

« Nous avons un contrat avec Théo, mais encore une fois, je ne veux rien précipiter avec lui, nous devons garder à l’esprit qu’il a 17 ans », avait déclaré Vasseur en juin. « Je pense que ce serait une erreur de le pousser trop tôt. Il devra d’abord faire le job en F2, puis nous aurons le temps de discuter plus tard. Pour l’an prochain, c’est un peu trop tôt car il n’a fait que trois courses de F2. Il est plus que jeune, il a 17 ans et il est encore en quête de la Super Licence. Nous devons lui laisser le temps de faire le job. Nous ne sommes pas dans l’urgence, mais je pense qu’il est très bon. »

Le chemin est évidemment encore long avant d’être titularisé en F1. La compétition est rude et il faut confirmer en Formule 2. Mais le jeune français a toutes les cartes dans ses mains pour y parvenir.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les « jeunes loups » en F1 : Ticktum out, Pourchaire in"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

C’est bien résumé Ticktum « le pénible » car il est vraiment pénible, des fois à la limite de la c…. et surtout il y en a d’autres à promouvoir dans les 2 ans qui viennent : Piastri, Zhou, Vips, Schwartzman, Pourchaire. Pourquoi s’embêter avec un « pénible » qui sera toujours capable d’un coup d’éclat négatif même si il est également capable d’en faire un positif.

   
Invité

Mazepin l’a tâté de plus près le côté obscur, il a pas été viré pour autant… Sans doute plus de doigté ? D’accord, je sors…

wpDiscuz