Accueil Alfa Romeo F1 Silverstone Sprint-qualif 2021 : Verstappen chipe la pole

F1 Silverstone Sprint-qualif 2021 : Verstappen chipe la pole

0
5
PARTAGER

Verstappen remporte la qualification sprint et échange de position avec Hamilton sur la grille de demain. Perez est le grand perdant tandis que Alonso a été la star de ces 17 tours.

Nous voilà dans un nouveau format de qualifications pour la F1. C’est une expérimentation. Officiellement, c’est LA qualification pour la course de demain alors que la qualification d’hier ne compte pas comme pole position pour Hamilton qui l’a emporté.

Cette course sprint va durer 17 tours ou 30 minutes. Sauf crevaison, les pilotes ne changeront pas de pneumatiques. Il faudra réussir à aller au bout. Un peu à l’ancienne…après tout pourquoi pas. Le souci est que du résultat de cette course dépendra la grille de demain. A la clé aussi…3 points pour le premier, 2 pour le 2d et 1 pour le 3e.

En revanche, les pénalités, les casses, etc. vont coûter cher ! Autre règle, les voitures sont en régime de parc fermé depuis l’avant course. On ne pourra pas les toucher d’ici le grand prix (sauf casse). Les réglages de maintenant 17h30, soleil qui décline, seront ceux de demain, 16h, piste plus chaude.

Les pilotes peuvent choisir les pneumatiques pour cette course de qualification. Cela devrait être les « jaunes » (mediums) en pneus neufs pour tout le monde. Ah non ! Bottas, Räikkönen, Alonso et Ocon sont en tendres. Il va falloir aller au bout ! Option osée pour Bottas qui a plus d’appuis que Hamilton (low drag pour lui).

Départ

Que c’est long pour la mise en grille. Et Verstappen vire en tête ! Mauvais départ de Hamilton. Super méga Alonso qui a remonté 6 places en quelques virages. Le voilà 5e. Bravo. Maintenant, il faut tenir. Sur le replay, on voit les freins de Verstappen en feu. On voit aussi Sainz touché par Russell et qui dégringole en 18e place. On voit aussi Mazepin qui tamponne Schumacher…

Après avoir mis la pression sur Verstappen à plusieurs reprise, Hamilton se fait un peu décrocher. Après 3 tours, on a Verstappen, Hamilton, Bottas, Leclerc, Alonso, Norris, Perez, Ricciardo, Vettel et Russell. Ocon est 11e avec 2 places gagnées.

On voit les pilotes faire « le dragon » (coucou Simon Pagenaud) dans les lignes droites pour ne pas donner l’aspiration aux suivants. Ah voilà McLaren qui reporte les vagues d’Alonso. Sortie de Perez ! On se demande comment il ne tape pas. Il reprend la piste un peu comme un paquet. Norris en a profité pour passer Alonso.

Pour Perez, c’est la grosse catastrophe avec une 19e place désormais. La menace plane sur Russell car la direction de course regardera l’accrochage avec Sainz après la qualification. Alonso a du mal désormais avec ses gommes.

5 derniers tours

Les pneus de tout le monde commencent à montrer des signes de blistering (des cloques avec la chaleur). Les avant droits souffrent. L’expérience d’Alonso parle à plein. Il arrive à résister à Vettel malgré le DRS. D’ailleurs, il ne faudrait pas le DRS que cette qualif pour une belle équité.

Sainz force un peu le passage et Gasly intelligemment évite de fermer la porte. Alonso écope d’un avertissement pour avoir bouger un peu trop tard, dans la zone de freinage. Verstappen dispose de 3 secondes d’avance sur Hamilton. On commence à « économiser » la voiture et les pneus en évitant les vibreurs.

Verstappen remporte cette qualification sprint et sera donc en pole position officiellement du Grand Prix de Silverstone. Perez va abandonner pour que Red Bull puisse travailler sur la voiture hors parc fermé. 18e ou 20e cela ne change pas grand chose.

On a donc Verstappen, Hamilton, Bottas, Leclerc pour les deux premières lignes.

Classement de la qualification sprint du GP de Grande-Bretagne 2021

Les grands gagnants de cette qualification sont Verstappen évidemment qui récupère la pole position, mais aussi les « vieux fourneaux » Alonso et Räikkönen. Ocon gagne aussi 3 place et rentre dans le top 10.

On attendra de voir ce que donnera l’accrochage Russell/Sainz.

Sinon que penser du format de qualification ? Oui il y a de l’action, oui ils sont « à fond » ou presque sur 17 tours. C’est sympa de voir les pilotes ne pas trop penser à la consommation de carburant ni trop aux pneus. Mais, le DRS déséquilibre l’équité et surtout…la pole position couronne le pilote le plus rapide sur un tour…pas 17 !

Surtout, le tour d’honneur avec une couronne de laurier/fleurs à l’ancienne confine au ridicule car ce n’est pas un Grand Prix. Monsieur Ross Brawn revoyez votre copie.

[Mise à jour 22h : Russell prend 3 places de pénalité et 1 point sur sa licence. Pour rappel, il a connu un sous-virage et percuté Sainz. En revanche, Sainz et Perez malgré un retour en piste dangereux ne sont pas pénalisés par la Direction de course.]

PositionPiloteGain
1Max VERSTAPPEN+1
2Lewis HAMILTON-1
3Valtteri BOTTAS=
4Charles LECLERC=
5Lando NORRIS+1
6Daniel RICCIARDO+1
7Fernando ALONSO+4
8Sebastian VETTEL+2
9George RUSSELL (+pénalité de 3 places)-1
10Esteban OCON+3
11Carlos SAINZ-2
12Pierre GASLY=
13Kimi RÄIKKÖNEN+4
14Lance STROLL+1
15Antonio GIOVINAZZI-1
16Yuki TSUNODA=
17Nicholas LATIFI+1
18Mick SCHUMACHER+1
19Nikita MAZEPIN+1
20Sergio PEREZ-15

Illustration : Red Bull Racing

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 Silverstone Sprint-qualif 2021 : Verstappen chipe la pole"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Franchement ce qui à fait tout l’intérêt de cette course, c’est le départ canon d’Alonso qui était devant 6 voitures plus rapide que la sienne, résultat train et bagarre pour doubler, sans ça, c’est pas très différent d’une course ordinaire

Cependant, si on prend en compte les voitures de l’année prochaine sensé pouvoir se battre, ça pourra peut être marché

Laportino
Invité

Sans Alonso cela aurait probablement été une purge… Ce qui confirme que l’intérêt d’un sprint c’est d’avoir les voitures lentes devant les rapides ! (de préférence sans drs…) Je comprends que certains teams trouvent la grille inversée (par rapport à l’ordre du champ. pilotes) anti-sportive, mais ce n’est pas pire que les budgets décroissants pourtant applaudis. A la rigueur pourquoi ne pas faire un tel sprint hors-championnat, avec des primes financières plutôt que des points pour motiver les équipes?

lataupe2B
Invité
Je continue de rester septique sur cette course sprint. Si il n’y avait pas eu Alonso et son talent cela n’aurait pas été intéressant. Déjà il faudrait ne pas autoriser le DRS. Ensuite les risques d’accrochages sont plus nombreux Surtout dans les premiers tours. Qui dit accrochage dit coûteuses réparations, possible perte de gros points pour la vraie course ou de pénalités (cf Russell) . Perez a tout perdu par exemple. En qualifications classiques et sous réserve d’être en Q3 il partait 10eme. Ce qui est beau dans les qualifications c’est la recherche du moindre dixième voir centième. Avec ce… Lire la suite >>
Invité
Le problème de la F1 c’est qu’elle se veut le temple de la haute technologie automobile, et en même temps elle veut faire du spectacle… Depuis que la F1 existe, un concurrent a toujours écrasé ses adversaires avec une solution technique inédite ( moteur arrière, monocoque, moteur turbo…) ou une avance suffisante dans un domaine connu ( meilleur chassis, moteur plus puissant, meilleurs pneus (quand il y avait plusieurs manufacturiers )….). A l’époque où le réglement était plus libéral, la mécanique cassait plus souvent, et permettait à des équipes théoriquement moins bonnes de faire de belles performances. Avec le système… Lire la suite >>
wpDiscuz