Accueil Endurance Retour sur les 4 heures ELMS du Castellet

Retour sur les 4 heures ELMS du Castellet

0
2
PARTAGER

Les 4 heures du Castellet étaient la 3ème manche du championnat European Le Mans Series, avec un plateau très relevé.

Les résultats

En catégorie LMP2, la classe principale du championnat, la course a été dominée durant les deux premières heures par l’Oreca 07 du team WRT, conduite entre autres par Robert Kubica, mais les neutralisations survenues en seconde partie de course l’ont relégué finalement à la 5e place. C’est finalement l’Aurus 01 engagée par G-Drive et pilotée par le trio Rusinov-Colapinto-De Vries qui l’emporte, devant un duo de protos d’United Autorsports. Le team G-Drive revient ainsi à 3 points du team WRT qui avait remporté les deux premières manches de la saison.

En LMP2, le DKR Engineering impose la Duquesne M30-D08 mais le team suisse Cool, en finissant second après deux succès d’ouverture de saison avec la Ligier JSP320, reste solidement en tête du championnat.

En LMGTE, nouveau triplé Ferrari. La 488 GTE n°80 du team Iron Lynx, pilotée entre autres par l’ancien pilote de DTM Miguel Molina, enregistre son 2e succès et prend le large au championnat. Iron Lynx devance la 488 GTE du team Spirit of Race et en 3e place celle d’AF Corse, où l’on retrouve un certain Emmanuel Collard qui a gagné le titre GTEAm de la saison 2019-2020 du WEC. Porsche n’est que 4e avec la 911 WeatherTech Racing emmenée par un autre spécialiste de la discipline, Gianmaria Bruni.

Le plateau était composé également de la Michelin Sport Cup, qui regroupe des LMP3 et des GT3, et des Ligier European Series, qui mettent en lice à la fois la JS P4 (prototype LMP4) et la JS2R, la GT « Silhouette » qui embarque un V6 Ford de 330 chevaux.