Accueil F1 F1 Monaco 2021 Qualifications : Leclerc, le rail et la pole

F1 Monaco 2021 Qualifications : Leclerc, le rail et la pole

0
17
PARTAGER

Charles Leclerc se met dans le rail sur « son » circuit. Mais, il décroche la pole devant Verstappen et Bottas. Le Monégasque en pole à Monaco, une joie mitigée.

La première nouvelle de ces qualifications, c’est l’absence de Mick Schumacher. Le pilote Haas avait déjà tapé en haut de Beau-Rivage jeudi pour les premiers essais libres. Il a récidivé au Casino, mais plus méchamment. Pas de bobo pour le pilote (il a perdu l’arrière) mais la voiture est irréparable en moins de deux heures. Le châssis pourrait être touché. Un gros point noir pour MSC et Haas. Comme il a bien tourné dans les essais libres (il finit 14e des EL3 par exemple), il devrait être autorisé à courir demain.

A noter qu’il n’est pas le seul à avoir touché et cela pourrait encore être le cas durant les qualifs. Latifi a touché à la piscine (un classique, on frôle trop le rail de sortie qui vous envoie tout droit) mais est au départ de la Q1.

Q1 : Alonso déjà dehors

Il se pourrait vu le temps et les pneus que les pilotes doivent faire deux tours de chauffe avant une tentative potable. Après plusieurs pilotes qui ont « tournicoté », voilà Norris qui signe un premier temps de référence en 1:12.676. Gasly se hisse en 2e place provisoire. Mais, il reste encore 12 minutes. La gestion du trafic va être cruciale ici comme d’habitude. Le circuit est court et étroit. On peut vite se retrouver bouchonné.

Ca y est, les temps descendent sur les deuxièmes tours lancés. Verstappen se hisse tout en haut en 1:11.5, puis c’est Sainz. Les gros bras sont là d’entrée de jeu. Ah on a une première prière à Sainte Dévote. C’est Kimi qui a allumé ses gommes et a dû faire un détour.

Nous voilà sous les 1:11 avec Bottas en 1:10.938. Les Alpine ne sont absolument pas à l’aise à Monaco. Visiblement, cela tourne trop et les pilotes n’arrivent pas à trouver le grip à l’avant. Alonso est 15e, Ocon 16e pour l’instant, à 6 minutes de la fin de cette Q1. Cela va être tendu pour les éliminations. Enfin, pas pour la dernière place qui revient à Schumacher, ni la 19e qui est pour Mazepin. Par contre Latifi, Tsunoda, Alonso, Räikkönen, Giovinazzi et Ocon vont se battre à coup de centièmes pour passer en Q2.

Les pilotes Alfa Romeo s’en sortent, de même que Ocon. Mais, pas Alonso ! Les éliminés sont Tsunoda (Gasly est 6e de cette Q1…), Alonso, Latifi, Mazepin et Schumacher. Grosse claque pour un double vainqueur de l’épreuve que de ne pas passer en Q2 quand son coéquipier y arrive (10e de la Q1). Vettel passe en Q2 pour 18 millièmes.

Q2 : Ocon et Ricciardo out, Giovinazzi in

Comme prévu, il y a embouteillage avant l’ouverture de la piste pour la Q2. Tout le monde veut faire un temps. Depuis le début du weekend (qui commence le jeudi ici) les Ferrari sont en forme. Elles accrochent bien de l’avant et c’est important sur ce tourniquet. Sainz s’installe en tête provisoire avec 1:10.806, 2 dixièmes devant Leclerc qui devance Verstappen de 3 millièmes…

Les Mercedes sont un peu en retrait. Cachent-elles leur jeu ou leur empattement géant les embête-t-elles ? Norris s’inscrit entre les deux Ferrari. BAM ! Verstappen frôle les rails et signe un 1:10.650. Mais on n’est qu’en Q2. A 7 minutes 30 de la fin, sont dans la zone rouge Giovinazzi, Stroll, Ocon, Räikkönen et Russel.

A noter que de gros nuages se rapprochent du circuit. Un peu de pluie pour pimenter tout cela ?

Gasly améliore son temps mais pas sa place. Il est 9e mais devrait passer en Q3. Ricciardo est 10e et sur la corde raide. 6 dixièmes d’écart avec Norris son coéquipier. Quelle claque encore. Hamilton n’est que 6e provisoire. Leclerc se hisse tout en haut des temps à quelques secondes de la fin de cette Q2.

Giovinazzi passe en Q3 ! Exploit pour le pilote Italien et son Alfa Romeo. Il devance Ocon de 77 millièmes. Le Français est le premier à être éliminé. Cela lui permettra de choisir ses pneus pour la course. Stratégie décalée à prévoir chez Alpine ? Sont éliminés Ocon, Ricciardo, Stroll, Räikkönen et Russel. Grosse déception pour Ricciardo quand Norris est 6e et passe en Q3.

Q3 : Leclerc dans le rail, mais en pole

1:10.576 pour Verstappen qui signe le temps de référence. Bottas se place à 6 centièmes. Les Mercedes boys ont-ils bluffé ? Les Ferrari sont à l’attaque. Meilleur temps pour Leclerc, en 1:10.346 ! Quel deuxième secteur pour le Monégasque. Hamilton est à 7 dixièmes et se fait même passer par Gasly et l’Alpha Tauri. Un autre duel de coéquipier est assez déséquilibré ici. C’est Verstappen face à Perez. Pour le moment il y a 1 seconde à la défaveur de Perez.

A 5 minutes de la fin (et sans doute deux tentatives enchaînées) on a donc Leclerc devant Verstappen, Bottas, Sainz, Norris, Gasly, Hamilton, Vettel, Perez et Giovinazzi. Les pilotes repartent déjà en piste. Sans doute on craint la pluie. C’est vrai que les nuages s’accrochent sur les hauteurs de la Turbie.

Verstappen rate sa tentative et coupe pour un tour de « recharge de batterie ». Perez est en train d’améliorer mais fait de petites erreurs. Il reste 9e. Fin de tour horrible avec en plus du trafic. Hamilton embrasse le rail au Portier et coupe son effort. Leclerc est dans la barrière ! Il provoque un drapeau rouge ce qui va lui octroyer la pole position. Il reste une poignée de secondes et la qualification ne repartira pas.

Leclerc a fait le classique baisé de la mort à la sortie de la piscine. Il frôle un peu trop le rail et casse sa direction à droite, il finit dans le rail. A voir s’il a endommagé sa boîte à vitesse ou non. Mais les mécanos de Ferrari vont avoir un peu de boulot.

Résultat des qualifications de Monaco 2021

Ce n’est pas la première fois qu’une qualifications à Monaco se termine ainsi, ou avec un drapeau jaune. On se souviendra de la qualification 2006 et de la manoeuvre de Schumacher qui se plante à la rascasse, bloquant tout le monde dont un Alonso qui allait lui prendre la pole.

Ou de Rosberg qui fait un vrai-faux tout-droit à Mirabeau et provoque un drapeau jaune qui empêche Hamilton d’améliorer. Ici, il semble évident que Leclerc n’a pas fait exprès de terminer dans le rail. D’autant plus que sa boîte peut être touchée et qu’un changement lui coûtera des places sur la grille.

C’est sa 8e pole, et la première pour Ferrari depuis Mexico 2019 (déjà Leclerc).

Belles qualification pour Norris et Gasly, très bonnes pour Giovinazzi. Moins bonnes (euphémisme) pour Hamilton. Perez est dans le top 10 mais 9e…pas top. Dans les déceptions, on mettra Ricciardo, Tsunoda et Alonso quand on les compare à leur coéquipier respectif.

1Charles LECLERC
2Max VERSTAPPEN
3Valtteri BOTTAS
4Carlos SAINZ
5Lando NORRIS
6Pierre GASLY
7Lewis HAMILTON
8Sebastian VETTEL
9Sergio PEREZ
10Antonio GIOVINAZZI
11Esteban OCON
12Daniel RICCIARDO
13Lance STROLL
14Kimi RÄIKKÖNEN
15George RUSSELL
16Yuki TSUNODA
17Fernando ALONSO
18Nicholas LATIFI
19Nikita MAZEPIN
20Mick SCHUMACHER

Illustration : Ferrari

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "F1 Monaco 2021 Qualifications : Leclerc, le rail et la pole"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Arrête ton char, Leclerc !

zafira500
Invité

S’il fait un bon départ, Charles peut gagner la course… à condition que sa voiture ne soit pas trop abimée et que Ferrari ne se loupe pas dans ses stratégies.

Thomas
Invité

Lire « Schumacher » et « dernier » dans la même phrase ça fait vraiment bizarre, ce n’est pas habituel 😮

pas
Invité

il suffit de remplacer sch par Haas et cela va mieux….

Jean
Invité

Le seul grand prix qui a de l’intérêt

wizz
Membre

en quoi a t il plus d’intérêt que les autres?

zafira500
Invité

Bon ben , finalement, Leclerc ne participera pas à la course à cause d’un problème de la boîte de vitesse.

Thomas
Invité

😮

wpDiscuz