Accueil Karting Kart: Luca Corberi suspendu 15 ans pour son geste fou

Kart: Luca Corberi suspendu 15 ans pour son geste fou

0
4
PARTAGER
Corberi

En octobre dernier, son « pétage de plombs » avait fait le tour du monde. Le pilote italien Luca Corberi s’est vu infliger une interdiction de toute compétition par la FIA pour 15 ans.

Les incidents

Habituellement peu médiatisé, le monde du karting se serait bien passé du « buzz » créé par le coup de sang de Luca Corberi, dont l’impact fut évidemment démultiplié par les réseaux sociaux. En octobre dernier, sur le circuit de Lonato (dont son père est propriétaire), alors hôte de la finale du championnat du monde KZ, Luca Corberi fait pour l’occasion une pige après plusieurs années passées loin des compétitions officielles. L’italien est un ancien champion de la discipline, vainqueur de la coupe du monde en 2012 dans la catégorie KZ3 devant des noms comme George Russell et Lance Stroll. Relégué en milieu de peloton, il sort de la piste suite à un accrochage avec son compatriote Ippolito (lequel est disqualifié pour la manoeuvre) et s’encastre dans les plots de sécurité.

A la surprise générale, Corberi empoigne son kart pour en détacher le pare-chocs avant, reste au bord de la piste et attend que son adversaire repasse devant lui au tour suivant pour le lui lancer dessus, alors que les karts sont à pleine vitesse à plus de 100 Km/h ! Corberi rate sa cible et c’est un autre concurrent qui percute le pare-choc, mais heureusement sans conséquences graves. Comme si cela ne suffisait pas, Corberi traverse ensuite la piste contre l’avis des commissaires alors que la course n’est pas interrompue, mettant en danger sa sécurité, celles des officiels et des autres pilotes.

Et après la course, alors que la victoire historique du français Jeremy Iglesias (1er français champion du monde dans la catégorie reine !) passe malheureusement au second plan, Corberi revient à la charge dans le paddock en agressant Ippolito…bientôt rejoint par son père qui se mêle à la bagarre !

Abondamment relayée sur internet, la vidéo avait provoqué un tollé général dans le milieu du sport automobile peu habitué à ces débordements sauvages et de nombreuses voix s’étaient élevées pour demander une sanction exemplaire, à l’image de Jenson Button qui avait réclamé une suspension à vie. Dans la foulée, Luca Corberi s’était rapidement livré sur ses comptes sociaux à un acte de contrition et avait publiquement pris la décision de se retirer définitivement de la compétition automobile et du kart.

Dans les jours suivants, le judiciaire prenait le relais et le parquet fédéral de l’ACI Sport prononçait déjà une suspension de compétition pour le circuit de Lonato, considéré comme l’un des plus importants, si ce n’est le plus important circuit de karting au monde, massivement utilisé par les grosses équipes pour les essais. Le circuit a pu néanmoins reprendre depuis son fonctionnement normal, sachant que ses employés n’y sont pas pour grand chose dans cette piteuse histoire.

Sanction inédite

Après quelques mois de procédure, le tribunal international de la FIA vient désormais de statuer sur Luca Corberi, qui écope d’une suspension de toutes licences internationales pour une durée de 15 ans.

« Le tribunal a décidé qu’une sanction de 15 ans serait adéquate et proportionnelle, car une telle sanction reflète clairement la gravité des faits et la violence impliquée », peut-on lire dans la décision, qui précise que les actes de Corberi étaient « extrêmement graves et auraient pu entraîner des blessures pour n’importe lequel des pilotes participant à la course (y compris lui-même) ». L’interdiction empêche à Corberi de « prendre part à tout événement de sport automobile organisé, directement ou indirectement, par la FIA ou les ASN [autorités sportives nationales], ou d’exercer tout rôle ou fonction au sein de la FIA ». « Cette sanction est l’une des plus graves que le tribunal puisse imposer(…)Aucune autre sanction ne serait en mesure d’atteindre les objectifs envisagés de dissuasion et réhabilitation générale et spécifique au même degré – en tant que telle, cette mesure est nécessaire. »

Cette sanction vient s’ajouter aux décisions prises par la fédération italienne où la procédure suit son cours puisque l’ACI Sport a définitivement radié Luca Corberi et son père Marco Corberi, ce que ces derniers contestent, arguant que la sanction de la FIA fait office de double peine avec celles prises en Italie.

En tous cas, c’est une décision rare qui vient d’être rendue par la FIA. Des pilotes suspendus pour une ou quelques courses, cela est courant. Récemment,en 2018, Santino Ferrucci avait écopé de 4 courses de suspension en F2 après avoir commis un « revenge contact » sur son équipier après une course, mais l’équipe Trident l’avait renvoyé sur le champ. L’américain avait pu nénamoins rebondir en Indycar dès l’année suivante. C’est plutôt sur des affaires de dopage que l’on peut trouver des sanctions pluriannuelles, comme celles infligées à Frank Montagny en 2015 ou à Andrea Iannone en Moto GP (4 ans). Là, les faits se sont accumulés : préméditation du jet de pare-chocs, mise en danger répétée, piste traversée à pied, bagarres, etc…Il faudra voir aussi à terme les conséquences pour la famille Corberi, très influente dans le monde du karting.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Kart: Luca Corberi suspendu 15 ans pour son geste fou"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Sébastien Bourdais avait récupéré le titre de Formule 3000, en 2002, après la disqualification du Tchèque Tomas Enge pour usage de substances illicites.

Mr.Bean
Invité

Complètement fou le mec !

Lovehornby
Invité

Terriblement idiot, mais je pense que c’était plus dangereux de traverser la piste que de lancer le pare choc.
J’ai déjà pris une mouette à 130 dans l’épaule en moto, et le poids de l’objet ou son inertie sont très important lors d’un impact.
Percuter un homme casqué de 70kgs alors que je roule à 100 km/h me tenterais moins.

Mwouais
Invité

Le cyclisme et les tassements contre barrières devraient s’accorder pareille peine.

Tiens, un coup de tête sur un italien quand on fait du ballon au pied, ça compte (pour des clopinettes apparemment à part un jugement très adapté à au monsieur).

Finalement, le sport moteur semble être sur la bonne voie depuis Prost/Senna et Schumacher

wpDiscuz