Accueil F1 Jenson Button revient chez Williams comme conseiller

Jenson Button revient chez Williams comme conseiller

0
0
PARTAGER
Button

Jenson Button revient en Formule 1, mais dans une autre combinaison.  Williams, sa première équipe du temps où il fut pilote, l’a recruté en tant que conseiller spécial, alors que la formation britannique emblématique poursuit sa réorganisation suite à son rachat en 2020.

 

En quête de renaissance

Rachetée par la société d’investissement américaine Dorilton Capital l’année dernière, l’écurie Williams a engagé une profonde restructuration afin de sortir de la léthargie dans laquelle elle sommeille depuis au moins trois saisons. Cela s’est traduit par le départ du fondateur historique Sir Frank Williams ainsi que de sa fille Claire qui a quitté ses fonctions de direction après le grand prix d’Italie. Plus récemment, Williams a annoncé un renforcement de son partenariat technique avec Mercedes, bien au-delà de la fourniture du moteur, rompant ainsi avec la tradition maison attachée à son indépendance technique.

Williams fait appel à des hommes neufs en la personne de Jost Capito, nouveau PDG, et de Simon Roberts, nouveau directeur d’équipe. C’est désormais l’ancien champion du monde 2009 Jenson Button qui vient renforcer la « task force » destinée à redresser le géant endormi. Un retour aux sources pour le pilote britannique qui avait débuté en F1 lors de la saison 2000 avec Williams, à seulement 19 ans. Cela avait d’ailleurs fait jaser à l’époque, 16 ans avant que Red Bull ne provoque la même zizanie en promouvant Max Verstappen à 17 ans. Mais Jenson Button s’en était très bien tiré.

Depuis sa dernière course de F1 disputée à Monaco en 2017 (il remplaçait au pied levé Fernando Alonso parti faire l’Indy 500), Jenson Button a poursuivi sa carrière en remportant le championnat SuperGT Japonais 2018 puis en participant à la saison 2018-2019 du WEC pour le compte du SMP Racing. Désormais, il s’implique de l’autre côté de la pitlane, engagé en tant que conseiller spécial. Il marche ainsi dans les pas de ce que Niki Lauda assuma pour Ferrari puis Mercedes, ou Alain Prost avec McLaren après la fin de sa carrière et plus récemment Renault Sport.

Conseiller multitâche

« Dans le cadre de son rôle chez Williams, Jenson pourra s’appuyer sur ses plus de 30 ans d’expérience dans le sport automobile pour fournir des conseils et des conseils à l’équipe de Grove, tout en aidant à soutenir et à développer les pilotes de course et d’académie », a déclaré l’équipe. .

Tout au long de la saison 2021, il assistera à un certain nombre de Grands Prix avec Williams, participera à certains événements par équipe au Royaume-Uni et soutiendra les activités médiatiques et marketing de Williams. Il combinera ce rôle avec ses engagements médiatiques auprès du diffuseur Sky Sports F1 .

L’intéressé a déclaré: «Je suis très heureux de pouvoir à nouveau dire que j’ai signé pour Williams. À 19 ans, c’était un moment qui a changé ma vie et, malgré le fait que c’était il y a plus de 20 ans, j’ai déjà l’impression de ne jamais vraiment partir. Sir Frank Williams a fait preuve de confiance en moi, ce pour quoi je serai éternellement reconnaissant et je suis incroyablement excité d’avoir la chance de revenir et d’aider l’équipe alors qu’elle s’efforce à nouveau de réussir.Il y a beaucoup de travail à faire mais je suis convaincu que l’avenir est incroyablement brillant pour cette équipe fantastique et j’ai hâte de commencer. »

Jost Capito, nouveau PDG de Williams, a ajouté: « Le retour de Jenson à bord est une autre étape positive pour nous aider à avancer en tant qu’équipe sur et hors piste. Jenson a toujours été un ami de l’équipe et c’est donc formidable d’accueillir lui de retour dans la famille Williams. En 2000, Sir Frank a vu le talent prometteur de Jenson en tant que pilote et lui a donné sa première opportunité en F1. Il a plus que rempli cette promesse initiale tout au long d’une brillante carrière qui a abouti à la gloire du Championnat du Monde. Plus récemment, il a fait preuve de sens aigu dans le monde des affaires et de la radiodiffusion et reste une figure largement respectée dans le paddock. Toute cette expérience ajoutera une couche supplémentaire à notre transformation à la fois techniquement et en tant qu’entreprise. Je sais que tout le monde chez Grove a un immense respect pour lui et nous sommes ravis de commencer à travailler avec lui. »

C’est tout le mal que l’on souhaite à Williams. Le redressement de McLaren est un bel exemple à suivre.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz