Accueil Hydrogène Un camion à hydrogène Gaussin au Dakar 2022

Un camion à hydrogène Gaussin au Dakar 2022

0
10
PARTAGER
Gaussin_H2_Dakar_2022

Un camion Français au Dakar c’est rare. Et en plus, ce camion fonctionnera à l’hydrogène. C’est Gaussin, leader du « transport de marchandises propre et intelligent », qui s’annonce au Dakar 2022.

Gaussin sera déjà présent sur le Dakar 2021 dans quelques jours en tant que partenaire de l’équipe suisse Rebellion. Cette assistance à Rebellion va permettre au groupe de préparer sa venue en tant que participant pour le Dakar 2022.

Pour Gaussin, ce ne sera pas un coup unique puisque le groupe a décidé de s’engager de 2022 à au moins 2024. Ce sera une grande première d’avoir des camions 100% hydrogène sur l’un des plus célèbres rallyes-raids, si ce n’est le plus célèbre. Le Dakar s’est fixé 2030 comme objectif pour une course « 100% verte ».

« Le Dakar est l’événement rallye-raid le plus prestigieux au monde avec une audience internationale extrêmement large, et un capital sympathie particulier auprès des Français. GAUSSIN se reconnaît par ailleurs dans les valeurs de dépassement et d’engagement passionné que le Dakar représente. La volonté affichée par ses organisateurs de réduire l’empreinte carbone de l’événement renforce encore l’attrait du Dakar pour GAUSSIN, qui est fier d’en faire une nouvelle vitrine de son savoir-faire dans le développement de véhicules à hydrogène », se réjouit Christophe Gaussin, PDG du groupe GAUSSIN.

Depuis 1880

L’hydrogène, Gaussin l’utilise déjà en série dans les ATM-H2 et APM-H2. Ce sont des camions tracteurs. L’ATM-H2 est destiné aux centres logistiques avec une capacité de traction de 38 tonnes. L’APM-H2 est dédié au transport des containers sur les terminaux des ports avec une capacité supérieure de traction de 75 tonnes.

C’est l’évolution naturelle pour les véhicules tracteurs électriques du groupe. Le premier fut l’ATM Full Elec en 2017. Gaussin est aussi très investi dans les véhicules autonomes, toujours pour les centres logistiques et les terminaux portuaires.

L’aventure Gaussin a commencé en 1880 avec Eugène Gaussin qui crée une entreprise spécialisée dans les constructions métalliques. Au fil des années, la société s’oriente vers les containers, mais aussi les remorques de manutention en plus des structures acier. Ces dernières disparaissent du catalogue Gaussin au milieu des années 80. Puis vinrent les remorques motorisées.

Notre avis, par leblogauto.com

L’innovation a été au coeur de la création de la compétition automobile depuis le tout début du XXe siècle. En alignant une pile à combustible à hydrogène dans le désert d’Arabie Saoudite, Gaussin s’offre un labo grandeur nature, ainsi qu’une page de publicité.

Les camions au Dakar ont toujours impressionné avec leur aisance surprenante dans les dunes. En fonctionnant au H2, Gaussin veut aussi montrer la pertinence de sa chaîne de traction hydrogène, le Powerpack Hydrogène, dont les premiers développements remontent au partenariat avec le CEA-Liten (Commissariat à l’Energie Atomique – Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et les Nanoparticules).

À propos de GAUSSIN

GAUSSIN est une société d’engineering qui conçoit, assemble et commercialise des produits et services innovants dans le domaine du transport et de la logistique. Son savoir-faire englobe les transports de marchandises et de personnes, les technologies autonomes permettant un usage sans chauffeur de type Automotive Guided Vehicles, et l’intégration de tous types de batteries, notamment électriques et hydrogènes. Avec plus de 50 000 véhicules à travers le monde, GAUSSIN bénéficie d’une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : les terminaux portuaires et aéroportuaires, la logistique et people mobility.

Le groupe a noué des partenariats stratégiques avec de grands acteurs mondiaux afin d’accélérer sa pénétration commerciale : Siemens Logistics dans le domaine aéroportuaire, Bolloré Ports et ST Engineering dans le domaine portuaire , UPS dans le domaine de la logistique et Bluebus dans le transport de personnes. GAUSSIN a élargi son business model avec la signature de contrats de licence accélérant la diffusion de sa technologie à travers le monde. Le rachat de METALLIANCE consacre l’émergence d’un groupe international présent sur tous les segments de véhicules intelligents et propres.

Illustration : Gaussin

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Un camion à hydrogène Gaussin au Dakar 2022"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Intéressant…en plus c’est Français, je rêve ?
Cela tombe bien, l’avenir des camions, c’est le H2 et les agrocarburants.
…les voitures on verra plus tard… Sauf pour l’expérimentation ou les démonstrateurs.

Qrbk
Invité

Le véhicule léger individuel (la bagnole quoi) n’est pas intéressant pour l’utilisation de la pile à combustible. Le ratio poids de réservoir + batterie versus le poids du véhicule, ainsi que le cycle de vie, n’est pas meilleur qu’une batterie simple.

Par contre, il me semble avoir vu dans une étude néerlandaise que le véhicule lourd (bus, camion) à l’hydrogène dépasse la batterie à partir de 200km par jour (supposition de disponibilité de la batterie en tout temps). Donc tout à fait : H2 et agrocarburant pour les camions !

SGL
Invité

Tout à fait ou éventuellement des SUV de luxe de plus de 2,5 T vers 2025-30.
J’ai appris ce matin que la France livre des centaines de locomotives PAC H2 opérationnelles à l’Allemagne et nous ce n’est qu’à quelques exemplaires à titre expérimental.

Jean-Pierre
Invité

Si c’est du train Coradia dont vous parlez, ce n’est pas la France qui le livre: il a été développé et construit par la filiale allemande d’Alstom.

SGL
Invité

Merci @Jean-Pierre, pour ces informations complémentaires… le petit reportage à la radio ne le précisait pas.
… Enfin tout ça pour dire qu’en Allemagne l’hydrogène, on en parle peu, mais on le met concrètement en service à grande échelle… en France on en parle énormément et on le fait qu’avec des multiples petites initiatives éparpillées peu efficace.

SGL
Invité

Gaussin, en bourse, c’est + 714 % en 6 mois ! 😯
Notre futur Tesla Français ? 😉

Thomas
Invité

Je croyais que Rebellion arrêtant tout sport mécanique(ils avaient même laissé tomber Peugeot après s’être alliés pour leur retour en endurance) ??? 😮

DiZeL
Invité

gustave
Invité

c’est L’IMAGE du Dakar de la grande époque !! époque ou il y avait le fric, les stars, la médiatisation et ou les pseudos bobos de l’époque disaient que le dakar c était mal ! Or l’Afrique était bien content de les recevoir !!Pour une fois on parlait de ce continent en bien et en montrant de belles images !
et quand on voit, en 2020, l’état de certains pays traversés, c’est bien pire qu’à l’époque !

lym
Invité

Au moins, s’ils réussissent leur pari, on ne pourra les suspecter de proposer un « produit » fonctionnant à l’énergie potentielle comme Nikola!

wpDiscuz