Accueil Mitsubishi Le Mitsubishi Eclipse Cross passe au PHEV en 2021

Le Mitsubishi Eclipse Cross passe au PHEV en 2021

0
3
PARTAGER
Mitsubishi

Le Mitsubishi Eclipse Cross 2021 a été présenté, avec un nouveau design pour accompagner la mise à jour de mi-vie du SUV lancé en 2017, qui s’est écoulé à plus de 66.000 exemplaires sur le vieux-continent.

Le châssis du nouvel Eclipse Cross a été révisé, Mitsubishi peaufinant la suspension et améliorant les amortisseurs afin d’améliorer la maniabilité. Mais le changement le plus notable concerne le design extérieur, avec un look plus agressif. La grosse calandre en maille à motif alterné est flanquée de nouvelles optiques de jour à LED effilées qui remplacent les phares plus grands du modèle sortant. Cette calandre cintrée et cerclée par des formes boomerang rappelle un peu les calandres exagérées de Lexus. Les antibrouillards reçoivent aussi une retouche esthétique avec des optiques doubles imbriqués dans des ouïes latérales béantes. Ce design avant dans son ensemble puise son inspiration dans le concept eX mais aussi le Engelberg dévoilé à Genève en 2019.

Le nouveau look Eclipse Cross reçoit également un hayon et une lunette arrière redessinés pour une meilleure visibilité, qui fait disparaître l’étrange et peu inspirée lunette arrière scindée en deux du précédent modèle. A l’intérieur, un écran central proéminent abrite l’écran d’infodivertissement de 8,0 pouces avec Apple CarPlay et Android Auto, tandis que le pavé tactile du modèle précédent, jugé peu intuitif, a été abandonné, ajoutant du stockage supplémentaire pour les occupants avant.

Le PHEV en « fleuron technologique »

Les premiers modèles arrivent en Australie et Nouvelle-Zélande en novembre avec un moteur turbo essence quatre cylindres 1,5 litre de 150 chevaux et 250 Nm de couple, associé à une boîte de vitesses automatique CVT à transmission intégrale.

Mais surtout, un groupe motopropulseur hybride rechargeable PHEV arrivera à la fin de 2021, le même que celui de l’Outlander, avec un quatre cylindres essence atmo 2,4 litres couplé à des moteurs électriques de 82 et 95 chevaux montés sur chaque essieu, de type synchrones à aimant permanent. Le système hybride rechargeable Mitsubishi sélectionne automatiquement le mode d’entraînement optimum pour bénéficier à la fois d’un confort de conduite et d’un rendement énergétique maximum.

L’Eclipse Cross PHEV dispose ainsi d’une transmission intégrale à deux moteurs électriques indépendants avec des puissances de 82 ch sur les roues avant et de 95 ch sur les roues arrière, pour un couple immédiatement disponible de 137 Nm à l’avant et de 195 Nm à l’arrière. La transmission intégrale à deux moteurs électriques, sans arbre de transmission ni autre composant mécanique, est intégrée au système S-AWC (Super All Wheel Control). Une batterie Lithium-ion d’une capacité nominale de 13,8kWh et d’une tension totale de 300 V alimente en électricité les moteurs électriques. Entièrement chargée, elle donnerait à ce SUV hybride Mitsubishi une autonomie de près de 50 km en mode tout électrique. L’Eclipse Cross PHEV peut aussi fonctionner en mode hybride série, le moteur essence servant d’alternateur et fournissant l’électricité aux moteurs électriques. Sur le mode hybride parallèle, en cas de conduite à vitesse élevée, le moteur essence fournit la majorité de la force motrice, éventuellement assisté des moteurs électriques.

Les prix et spécifications complets du Mitsubishi Eclipse Cross 2021 seront annoncés lors du lancement du modèle en novembre 2020. Les images constructeur laissent supposer l’existence d’une version plus sportive. C ‘est « en fonction de la demande et du potentiel des marchés » que l’Eclipse Cross sera commercialisé en Europe. Pour la France, on verra bien…A défaut de faire l’unanimité, le design avant donne une vraie personnalité à ce Mistubishi Eclipse Cross. Suffisant pour exister en Europe ?

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le Mitsubishi Eclipse Cross passe au PHEV en 2021"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Au moins la face avant ne laisse pas indifférent !!
Je ne suis pas contre les feux répartis sur plusieurs étages, mais là, je ne suis pas fan .

Yorgle
Invité

Ce que je trouve intéressant, c’est la différence entre un extérieur très personnel (on aime ou on aime pas), et un intérieur très banal, noir, stylé début années 2000.
C’est aussi le fait que Mitsubishi présente une évolution de son modèle, alors qu’ils vont quitter l’Europe.
Peut-être parce que l’homologation de ce modèle était déjà très avancée lorsque la décision de quitter l’Europe a été prise.

ZZeria
Invité

Mitsubitchi quitte l’Europe alors non pas chez nous… De plus, ils vont pas faire les frais du passage en euro6d full

wpDiscuz