Accueil F1 F1 – Toscane – Qualifs : Hamilton en pole, Leclerc 5e

F1 – Toscane – Qualifs : Hamilton en pole, Leclerc 5e

0
4
PARTAGER
F1 Hamilton

Une qualification inédite sur le tracé du Mugello en Toscane, rapide et vallonné, et la 1000e qualification de l’histoire pour Ferrari. Le tracé promet un beau spectacle de pilotage, avec une moyenne au tour frôlant les 250 Km/h et des courbes très rapides où l’on dépasse les 5G de force centrifuge !

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps des trois essais libres, mais avec une avance infinitésimale sur Max Verstappen, dont la Red Bull est bien plus à l’aise qu’à Monza, et Lewis Hamilton, pour l’instant un petit cran en-dessous.

Q1

George Russell est le 1er à prendre la piste, sous un soleil radieux. Il fixe la première marque en 1’18″024, mais Latifi améliore en 1’17″9. Stroll améliore en 1’16″7 devant les Alfa Romeo de Giovinazzi et Raikkonen. Perez se place 2e derrière son équipier, puis Hamilton claque 1’15″778. Bottas réplique de suite en 1’15″749. Verstappen se place 3e à une demi-seconde. Les Ferrari sont logiquement loin derrière, avec Leclerc en 1’17″048 et Vettel en 1’17″3. Sur ce 1er run, hormis la bande de 3, seul Stroll reste dans la même seconde. Gasly est 16e, il doit améliorer pour passer en Q2.

Second run décisif pour certains. Perez améliore en 4e place devant Stroll. Russell sort trop large dans l’enchaînement ultra rapide du secteur 2, mais reste pied au plancher. Il n’améliorera pas. Beaucoup d’autres pilotes améliorent, mais pas suffisamment pour Pierre Gasly qui est le premier éliminé, pour quelques dixièmes ! Retour sur terre pour le français, après l’euphorie de Monza, mais ça ne se joue pas à grand chose. Giovinazzi, Russell, Latifi et Magnussen sont les autres éliminés. Raikkonen est passé, tout comme Grosjean 14e, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas atteint la Q2 !

Q2

Hamilton attaque en premier cette 2e phase des qualifications. Un peu gêné dans son 3e secteur, il réalise néanmoins 1’15″309 contre 1’15″322 à Bottas ! Verstappen suit à 1 dixième et demie, devant Albon, Ricciardo, Stroll, Leclerc et Ocon. Les McLaren souffrent, seul Norris étant dans le top 10.

A 5′ de la fin de la Q2, le 2e run commence avec les Racing Point et les Ferrari qui s’élancent en 1er. Perez et Stroll n’améliorent pas. Vettel non plus, et Raikkonen lui passe même devant ! Sain remonte 10e, délogeant son équipier Norris ! Ocon remonte 7e, dans le même dixième que Ricciardo. La piste a perdu en rapidité, cette fin de Q2 est finalement calme.

Lando Norris est donc le 1er éliminé, en compagnie de Kvyat (qui nous a fait une belle glissade à fond dans le gravier du virage Savelli, avant l’enchaînement des Arrabiata), Raikkonen, Vettel et Grosjean.

Q3

Carlos Sainz déclenche le chrono en premier. 1’17″870. Stroll 1’16″356. Hamilton en 1’15″144 ! Bottas est proche, en 1’15″203, Verstappen en 1’15″546. Sur ce 1er run, Leclerc est 7e tandis que Ocon n’a pas tourné, le français ne fera qu’une sortie. Perez sur une 2e tentative décalée améliore à la 5e place et passe devant son équipier Stroll.

A 4′ de la fin, les gros bras s’élancent pour une dernière explication. Hamilton n’améliore pas, mais Bottas a coupé son effort et ne menacera pas son équipier. Verstappen est 3e e devance Albon qui réalise enfin une bonne séance.

Leclerc améliore et remonte 5e alors que Ocon est parti à la faute ! Il a plus de chance que Norris aux essais libres et ne percute pas le mur. Pas de chrono pour le pilote Renault, qui partira 10e. C’est la raison pour laquelle Bottas a du couper, car les drapeaux jaunes étaient brandis.

95e pole position pour Hamilton, à plus de 250 Km/h de moyenne, qui sera difficile à aller chercher. Néanmoins, l’usure des pneus, étant donné les conditions climatiques, sera observée de près et, en course, Max Verstappen devrait pouvoir titiller de près les Mercedes. Le départ sera crucial, car les possibilités de dépassement sont limitées sur ce circuit. On espère qu’il ne s’agira pas d’une procession, mai attention, les erreurs se payent cash car ça va vite et les dégagements sont à l’ancienne.

La perf du jour est clairement à mettre au crédit de Charles Leclerc, 5e, qui devance les deux Racing Point et peut espérer décrocher un joli résultat pour la Scuderia à l’occasion de son 1000e GP. Renault est un peu en retrait avec Ricciardo 8e et Ocon 10e, mais de gros points sont jouables.

F1

 

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "F1 – Toscane – Qualifs : Hamilton en pole, Leclerc 5e"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

Probleme de MGU-K chez Gasly, un coup d’Horner et de Marko ^^

Invité

A suivre Charles Leclerc qui va tenter de sauver les meubles Ferrari de sa 5eme place de Grille… et Pierre Gasly dont la place sur la grille est une plaisanterie (sa voiture vaut un TOP 10) sa remontée risque d’être aussi difficile (cause le Mugello) que spectaculaire.

wizz
Membre

https://www.motoservices.com/moto-gp/circuit-grand-prix-moto-Italie-Mugello.htm

des virages lents, des virages rapides, du relief, et une très longue ligne droite : la voiture devra avoir un bon compromis (et une bonne conception pour avoir de l’appui gratuit, sans un braquage excessif des ailerons qui pénaliseront la voiture dans la ligne droite). Il ne remontera pas jusqu’au podium, mais peut viser le top 10 sans trop de problème

simon
Invité

Chez Ferrari, on a monté par erreur un moteur de l’année passée sur la voiture de Leclerc…

wpDiscuz