Accueil F1 La Formule 1 retourne à Istanbul

La Formule 1 retourne à Istanbul

0
17
PARTAGER

Le circuit d’Istanbul Park est sans doute le plus réussi de ceux dessinés par Herman Tilke. Apprécié des pilotes, il revient au calendrier pour pallier les défections dues à la pandémie de Covid-19.

La F1 vient d’annoncer 4 nouvelles dates au calendrier de la saison 2020. Au total, ce seront donc 17 grands-prix qui auront lieu dans une saison fortement perturbée par les confinements et la pandémie mondiale de Covid-19. Outre un double-rendez-vous à Bahreïn le 29 novembre et le 6 décembre, le dernier GP devrait avoir lieu à Abu Dhabi le 13 décembre.

Mais, c’est le retour d’Istanbul du 13 au 15 novembre 2020 qui est la petite nouveauté de cette fin de saison. La F1 s’est recentrée sur ses bases européennes, et quelques GP extra-européens. Au final, avec 17 GP sur 21 prévus à la base, la saison est plutôt complète. Le GP de Chine qui était jusqu’à présent repoussé, est dorénavant officiellement annulé pour la saison 2020.

Un grand-prix boudé par le public

Le circuit d’Istanbul (à 40 km de la ville) a été inauguré en 2005. Hélas, le public ne se déplace pas forcément et bien que très apprécié, les subventions s’arrêtent. Le tracé n’a accueilli que 7 éditions du GP de Turquie, entre 2005 et 2011. Pour le GP 2020, il ne devrait pas, à priori, y avoir de spectateurs, et DHL, sponsor de la F1, vient à la rescousse pour sponsoriser l’épreuve (officiellement le « Formula 1 DHL Turkish Grand Prix 2020 »).

Long de 5,338 km, le circuit se parcourait en 1 minute 25 secondes environ. Mais, les F1 de 2020 devraient rouler plus vite. Avec du dénivelé (le virage 1 par exemple), une longue ligne droite (où Webber et Vettel s’étaient accrochés en 2010) et surtout un quadruple gauche (virage 8) qui se passe à plus de 270 km/h, le circuit offre de belles sensations aux pilotes. Cette saison, il pourrait bien être passé encore plus vite, voire « à fond ».

La F1 annonce être encore en discussion avec différents organisateurs et les autorités locales pour ouvrir certains GP à un public restreint (Barheïn et Abu Dhabi ?).

Calendrier de la saison 2020 de Formule 1

La F1 va donc réussir à faire tenir 17 dates avant la fin de l’année tout en ayant commencé début juillet. Un Marathon pour les écuries avec tout de même des doubles-GP qui permettent de rester sur place et de souffler un peu.

Ce weekend, la F1 reprend, après deux semaines de pause, à Spa-Francorchamps. Nous aurons – et tout le sport auto en même temps – une pensée pour Anthoine Hubert, malheureusement décédé l’an dernier en F2.

DateGrand Prix
5-juil.-20Grand Prix d’Autriche
12-juil.-20Grand Prix de Styrie
19-juil.-20Grand Prix de Hongrie
2-août-20Grand Prix de Grande-Bretagne
9-août-20Grand Prix du 70e anniversaire
16-août-20Grand Prix d’Espagne
30-août-20Grand Prix de Belgique
6-sept.-20Grand Prix d’Italie
13-sept.-20Grand Prix de Toscane
27-sept.-20Grand Prix de Russie
11-oct.-20Grand Prix de l’Eifel
25-oct.-20Grand Prix du Portugal
1-nov.-20Grand Prix d’Émilie-Romagne
15-nov.-20Grand Prix de Turquie
26-nov.-20Grand Prix de Bahreïn
6-déc.-20Grand Prix de Sakhir
13-déc.-20Grand Prix d’Abou Dabi

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "La Formule 1 retourne à Istanbul"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Hamilton va-t-il brandir le poing pour les Kurdes ?

Klogul
Invité

vous oubliez les armeniens aussi

zafira500
Invité

Les kurdes ne sont pas noirs (ni les arméniens d’ailleurs). 😉

Invité

Pourquoi faire? Sont pu à la mode eux

Klogul
Invité

Hmm pourquoi aller faire un grand prix dans ce pays qui ne respecte rien…

zafira500
Invité

@Klogul.
Business. 😉

Don
Invité

Ce pays sombre dans un islamisme provoquant.. Les turcs massacrent les kurdes, envahissent Chypre, se comportent comme des inquisiteurs en islamisant sainte Sophie et maintenant ils provoquent la Grèce en allant faire des recherches de gaz chez eux ! Stop

Invité

La F1 ne veut pas faire d’ingérence dans les affaires des pays où elle pose son chapiteau, mais de facto en organisant des GP dans des pays où les conditions démocratiques sont en régression voire inexistantes elle apporte son soutien aux régimes en question. C’est fort dommage, d’autant plus que, comme le souligne l’article, le public n’a jamais été au rendez-vous. C’est donc de la pure communication soutenue par le régime pour paraître plus propre.

C Ghosn
Invité

En restant dans la F1, l ami Flavio est positif au Covid et pas en grande forme.

La grosse nouvelle, c est Renault qui risque de retirer son appel contre FI, arrangement entre amis en coulisse et accord secret type Ferrari….

wpDiscuz