Accueil F1 F1-Spa-course : Hamilton facile, Ferrari vacille

F1-Spa-course : Hamilton facile, Ferrari vacille

0
27
PARTAGER
Hamilton

Spa accueillait la 7ème manche du championnat du monde 2020. 1er coup de théâtre avec le forfait de Carlos Sainz (McLaren) qui ne prendra pas le départ, la faute à une casse de son échappement dans le tour de mise en grille ! L’espagnol n’est vraiment pas verni cette année.

L’avant-course est marqué par une émouvante cérémonie d’hommage à Anthoine Hubert, décédé l’an passé sur cette piste en F2.

Pas de pluie pour l’instant ! Il fait beau pour ce début de course et le premier enjeu sera de voir qui arrive en tête au bout de la ligne droite de Kemmel où l’aspiration est très forte. Les Mercedes étant plus chargées en appui aéro, Verstappen et surtout Ricciardo sur la Renault, excellente en vitesse de pointe, peuvent-ils faire un hold-up ? Côté pneus, Pierre Gasly se distingue en étant le seul à partir en pneus durs.

Départ

Verstappen essaie de doubler Bottas dans Kemmel, mais le finlandais bénéficie de l’aspi d’Hamilton. Ricciardo est par contre pas loin de passer le néerlandais, c’est chaud sur quelques virages. Ocon a passé Albon et Leclerc est remonté 8e ! Superbe départ du monégasque !

1er -15e tour

Dès le 2e tour, Gasly passe avec autorité Perez dans Eau rouge pour la 9e place et défend dans Kemmel, c’est brillant ! Excellente opération pour le français qui est sur une stratégie en pneus durs.

Au tour 3, Gasly passe Leclerc dans Kemmel. Il est 8e.

Au Tour 5, Hamilton mène avec 1″5 sur Bottas et 3″5 sur Verstappen. Ricciardo est déjà à 6″. Leclerc s’est fait passer par Perez, les Ferrari souffrent comme prévu dans les lignes droites.

Le train commence à se former, alors que Vettel est sous la menace des Alfa Romeo…Bottas demande à avoir du boost pour rattraper Hamilton, mais son ingénieur lui répond qu’il n’est pas utilisable l’un contre l’autre, ce à quoi le finlandais répond « je n’ai jamais entendu ça ».

Leclerc est dépassé au tour 7 par Kvyat, le bénéfice du départ est perdu. La course s’annonce très longue pour Ferrari. Gasly presse Stroll mais la RP reprend du large dans le secteur 2. L’Alpha Tauri a clairement peu d’appui pour doubler.

Tour 10 : Hamilton et Bottas roulent de concert, séparés par 2″. Verstappen, qui se plaint du manque de grip, est à 6″5, isolé avec quasiment 8″ secondes d’avance sur Ricciardo. Ocon suit à 2″5 de son équipier, devant Albon. Les Ferrari sont déjà à plus de 30 secondes.

Safety-Car ! Giovinazzi et Russell se sont violemment accidentés juste avant Stavelot ! Les Ferrari et les Haas en profitent pour passer au stand immédiatement, mais les leaders suivent au tour suivant car les débris sont nombreux sur la piste. Renault réalise un double pit mais Albon en profite pour doubler Ocon.

Le replay montre que Giovinazzi a perdu son Alfa Romeo et a percuté fortement le mur, ce qui l’a renvoyé en piste. C’est le 2e crash en courses en deux ans pour l’italien, qui ne marque pas des points pour sauver son volant. Russell, qui arrivait juste après, a percuté une roue en perdition, qui a explosé sa suspension et l’a expédié dans le mur. Seuls Gasly, en durs, et Perez, en tendres, ne se sont pas arrêtés. A note aussi que Ferrari a cafouillé sur le pit de Leclerc….et ça continue, encore et encore…

15e – 30e tours

ça repart à l’entame du 15e tour ! Tout le monde conserve sa place, sauf Stroll qui a passé Norris pour la 9e place. Raikkonnen se paye Vettel au bout de la ligne droite…

Hamilton se plaint d’une perte de puissance ? Bottas fait le meilleur tour au 17e passage et s’approche de la zone DRS. Ricciardo double Perez et repasse 5e, derrière Gasly qui a pris un peu d’avance ! Le français a un excellent rythme, mais la SC a cassé sa stratégie.

Perez stoppe enfin au tour 19 et pendant ce temps, Leclerc essaie de passer au chausse-pied Vettel. Les deux Ferrari se touchent légèrement, mais Vettel conserve son bien. Devant, Verstappen se montre plus fringuant, demeurant à guère plus d’une seconde de Bottas. Les Mercedes ont un peu levé le pied sur le moteur ?

Gasly est désormais sous la menace de Ricciardo, qui le passe dans Kemmel au tour 21. L’australien retrouve sa 4e place, alors que la mi-course arrive.

23e tour : nouveau record pour Lewis Hamilton. Il devient le pilote ayant mené le plus de kilomètres en tête, juste devant Schumacher.

AU 24e tour, c’est Albon qui passe Gasly. Ses pneus commencent à souffrir. Devant, Hamilton augmente son avance qui culmine désormais à 3″7 sur Bottas, lequel est toujours sous la pression de Verstappen. Leclerc s’arrête une 2e fois (plan B ? Plan C ? Plan Z ?) et repart bon dernier.

Ocon passe Gasly au 26e tour, à la faveur du DRS. Le pilote Renault a perdu du temps sur Albon. Le pilote Alpha Tauri rentre à la fin de ce tour, mais va plonger au classement. Il repart 15e mais n’est très loin des points. Pendant ce temps là, Raikkonen signale à la radio qu’il a de l’eau sur son pied gauche. Fuite hydraulique ?

AU 29e tour, Vettel explique à son stand qu’il n’a aucune chance de passer les pilotes devant lui à la régulière et donc pourrait faire un arrêt. Les dissertations de stratégie continuent entre l’allemand et le stand Ferrari. Les monoplaces italiennes sont très lentes en ligne droite, c’est d’un triste…

30e -44e tour

Gasly remonte 13e en passant Grosjean dans Kemmel au 30e tour. Vettel de son côté ne répond même plus aux suggestions stratégiques de l’équipe, qui lui déconseillent de s’arrêter.

Au 32e tour, Gasly avale Vettel, lequel rate son freinage au bout de Kemmel et coupe la piste. Images fugaces parlantes : Carlos Sainz, dans son box, semble accablé par les performances de la Ferrari…regrette-t-il déjà son choix ?

Gasly est l’animateur de cette fin de course. Heureusement, parce que devant, ça ronronne sec. Au 34e tour, sa nouvelle victime est Kimi Raikkonen, lui aussi à bout de pneus. Bottas et Verstappen se plaignent de vibrations, les derniers tours vont se faire à l’économie.

Leclerc gagne une place ! Supeeerbe, il est 15e ! Il double Magnussen, qui lui aussi est affublé d’un V6 Ferrari. C’est sans doute pour ça !

36e tour : Avec ses gommes fraîches, Perez double un Kvyat très remuant qui a pas mal zigzagué. C’est désormais Gasly qui talonne son bouillant équipier. Mais Kvyat a eu la consigne et laisse passer le français pour qu’il aille chasser Perez.

37e tour : Norris double Stroll et imprime un très bon rythme. Il remonte sur Ocon et Albon. Pendant ce temps là, Hamilton se rate à la dernière chicane. Attention à ne pas nous faire une « Senna Monaco 88″. Il serait tenté de s’assoupir.

39e tour : Bottas fait la même erreur que Hamilton à la dernière chicane.

40e tour : Ocon se rapproche d’Albon et voit Norris revenir à 2 ». Gasly de son côté double Stroll pour la 9e place. Hamilton se plaint du « feeling » avec le pneu avant droit. le spectre de Silverstone refait-il surface ?

42/43e tour : Ocon n’arrive pas à passer Albon dans Kemmel, la pression de Norris est là ! Il ne manque pas grand chose au français ! Gasly se paye la 2e Racing Point, quelle course du français !

Dernier tour : Ocon passe enfin Abon ! Belle attaque !

Arrivée

4e victoire d’Hamilton à Spa ! 89e en carrière. Le 7e titre commence à lui tendre les bras, indéniablement. Bottas est définitivement mis sous l’éteignoir. Verstappen est 3e, avec seulement quelques secondes d’avance sur Daniel Ricciardo, qui signe le meilleur tour à la clé ! Le dernier meilleur tour de Renault datait de 2010 !

Ocon, qui s’est bien battu, se classe 5e, devant Albon, Norris, un Gasly déchaîné (élu pilote du jour), Stroll et Perez. Les deux Ferrari sont piteusement hors des points, battues à la régulière par l’Alfa Romeo de Raikkonen.

Hamilton

Avec 47 points d’avance, Lewis Hamilton (157 pts) est serein face à Verstappen (110 pts) et Bottas (107). Derrière, c’est le grand gouffre. Alex Albon devient le nouveau 4e homme, avec 48 points, devant Leclerc qui est rejoint par Norris à 45 points.

Du côté des constructeurs, Mercedes (264 pts) est naturellement largement devant Red Bull (158 pts). C’est derrière que ça chauffe, car la bataille pour la 3e place constructeur promet : Mclaren (68pts), Racing Point (66 pts), Ferrari (61 pts) et Renault (59 pts) se tiennent dans un mouchoir de poche. Le losange fait un beau rapproché après cette superbe course de Spa très encourageante pour Enstone.

Le naufrage de Ferrari est total, avec Vettel 13e et Leclerc 14e. Si on met de côté les doubles abandons, il faut remonter au GP d’Angleterre 2010 pour trouver un si mauvais résultat. Et encore, l’ambiance n’était pas aussi pourrie. On tremble déjà pour Monza et ses interminables lignes droites…

 

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "F1-Spa-course : Hamilton facile, Ferrari vacille"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité
Binotto a de la chance que Monza soit a huis clos. L inverse serait epique pour lui. La presse transalpine ne va pas les louper demain. Voir Raikko doubler son ami Vettel qui est totalement blasé. Vu l ecart entre Ham et Bot en course, Bottas a servi de laboratoire roulant pour Mercedes pour les prochains GP sans le mode fete. quand on voit les ecarts proche avec Vers. Ces derniers tours ou le trio de tete a ralenti :-/ Ou comment eviter un Silverstone bis. Les RP ont l’air d etre rentrés dans le rang. On remerciera Gro qui… Lire la suite >>
wizz
Membre

Mugello aura des spectateurs, 2880 dont 880 réservés à Ferrari pour ses invités

https://lh3.googleusercontent.com/proxy/y5aSKGM6MmJvQrZBpF_qpNMyAA0_NPyKvn2Utegp9rgkzu5Ffc5ZOmUYeXBWllO4uCxsSTD1XEPdT-97oAgO1UC7GxOhh0B76HJoa1rxq_V1oVS2COPHUYGp4X68j1lFvE2y5kTUhYs

des portions sinueuses
un mini parabolique où la motricité est requise pour sortir le plus vite possible avant une ligne droite de plus de 1km

malheur à ceux qui auront un moteur poussif et une aéro raté

wizz
Membre

Dans le circuit de Mugello, à votre avis sur les 880 « invités », combien de personnes suffiraient pour déborder le service de sécurité? (…..pour ensuite aller trucider le staff de Ferrari F1, si jamais ça rame autant qu’à Spa)

zzr6992
Invité

Les Ferrari sont devenues des Fiat punto😂

James May
Invité

La F1 est morte depuis fin 2013. Elle est depuis faussement maintenue en vie en jouant sur la nostalgie des fans. Nous devons faire preuve de courage et nous rendre à l’évidence.

Thibaut Emme
Admin

Pourquoi 2013 ?

Invité

Fin des v8 peut être

Thibaut Emme
Admin

La fin de l’ère Red Bull ? Celle de Ferrari avant ? 😉

pierre DUBUS
Invité

Pour moi, de la génération d’après-guerre et qui a connu l’époque de Clark, de Hill, de Surtees et de Brabham, la F1 est morte depuis bien plus longtemps – depuis l’ére Ecclestone et la marchandisation sans limite de cette discipline…

RICO
Invité

Oui depuis la fin des V8 qui hurlaient a 20000 tr/m contrairement a ces moteurs aphones faisant un bruit d’aspirateur .
Pour avoir assisté en vrai aux 2 ( j’allais tous les ans a Barcelone ) je peux vous dire que jamais je ne paierai a nouveau pour voir ( entendre ) ce spectacle désolant .
La F1 est morte .

Rowhider
Invité

Monstrueuse course de Gasly, pilote du jour sans équivoque: sans lui nous aurions eu une course chiante à souhait.
Pathétique Ferrari qui finissent derrière un Raikkonen toujours en forme à Spa: alors que toutes les équipes réussissent un double ravitaillement, eux se plantent comme des buses avec celui de Leclerc seul. C’est la bérézina.
Grosse performance des Renault décidément bien à l’aise sur les circuits de courbes rapides: normalement Monza devrait leur aller aussi.

Thibaut Emme
Admin

S’il y a une piecette à mettre à Monza c’est sur un podium de Ricciardo par exemple…

Invité
Qu’est ce qu’il doit s’em…..der le Hamilton ! Je fais le meilleur chrono aux essais, je pars en tête, je termine en tête, personne pour me contester la victoire ( à une ou deux exceptions près), et cela week-end après week-end, même quand il crève. Il devrait faire de la course de côte, on est pareillement seul face au chrono, mais ça dure beaucoup moins longtemps. Finalement battre des records dans ces conditions, est-ce que ça signifie quelque chose ? Le spectateur, ce qu’il voudrait voir, c’est de la bagarre en tête, pas pour la 6ème place, ou la 15ème… Lire la suite >>
wizz
Membre

à la recherche du suspense?
https://www.youtube.com/watch?v=JuxHlC-sbfo

sinon, il y a aussi ça, un gabarit supérieur

wpDiscuz