Accueil Mercedes Mercedes et Nvidia unissent leurs forces : objectif 2024

Mercedes et Nvidia unissent leurs forces : objectif 2024

0
0
PARTAGER

Mercedes et Nvidia viennent d’annoncer qu’ils allaient développer en commun un système dédié aux véhicules, défini par logiciel. Lequel permettra les mises à jour des fonctionnalités de conduite autonome et offrira d’autres applications de sécurité et de commodité.

Partenariat Mercedes / Nvidia

Mercedes et Nvidia unissent ainsi leurs forces pour activer sur toute la gamme de Mercedes à partir de 2024 des fonctionnalités technologiques avancées qui pourront être mises à jour en continu. Garantissant ainsi que les véhicules ne seront pas obsolètes à mesure que de nouvelles avancées arrivent sur le marché.

Déploiement via la plate-forme Drive de Nvidia

Les deux partenaires déploieront le système via la plate-forme Drive AGX de Nvidia, dont la capacité de traitement autorise la gestion de véhicules de catégorie 5, c’est-à-dire pleinement autonomes.

La plateforme comprend un système informatique complet qui permettra à Nvidia et Mercedes de développer conjointement des applications de conduite autonome et des fonctions de stationnement autonomes de niveau 2 et de niveau 3, jusqu’à une autonomie de niveau 4 précise néanmoins Daimler dans un communiqué, sans évoquer le niveau 5.

La plateforme Drive comprend des  fonctionnalités pour le moins innovantes. Elle est ainsi en mesure de suivre les mouvements de tête et le regard du conducteur, afin de déterminer si celui-ci manque d’attention ou est en train de somnoler. Elle est également capable d’alerter, et même de verrouiller les portes si le conducteur tente de quitter son véhicule tandis qu’un cycliste s’apprête à le dépasser.

Projet basé sur la technologie Orin de NVIDIA

Le projet s’appuyera  également sur la technologie Orin de NVIDIA, que la société informatique a dévoilé en décembre dernier et présente sur son site comme « une solution de conduite autonome de bout en bout, allant de la collecte des données à l’entraînement des modèles en passant par les tests opérationnels jusqu’au déploiement de voitures sans conducteur intelligentes et sécurisées ».

Une conception révolutionnaire selon Nvidia

Lors d’un événement diffusé mardi à Santa Clara, en Californie, et à Stuttgart, en Allemagne, le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a déclaré que les modes de définition d’un véhicule allaient changer pour toujours. Ajoutant que le partenariat innovait sur plusieurs fronts, le premier étant la technologie, le second étant lié au fait que l’ensemble du produit allait être conçu différemment.
A terme, les clients pourront acheter et ajouter des capacités, des applications logicielles et des services d’abonnement via des mises à jour en direct.
Les propriétaires successifs pourront mettre à jour le véhicule avec de nouvelles fonctions, même si l’acheteur d’origine ne les a pas acquises.

Selon Nvidia, la plate-forme informatique sera « la plus avancée de toute l’industrie automobile ».

Fin de l’alliance entre Mercedes et BMW

Cette annonce voit le jour quelques jours seulement après que Mercedes et son rival BMW ont mis fin à leur alliance pour développer des fonctions de conduite hautement automatisées afin de permettre une conduite autonome «sans intervention». Le partenariat n’aura pas fait longs feux puisqu’annoncé en 2019.

Nvidia plus avancé que BMW ?

Ola Kallenius, PDG de Daimler, société mère de Mercedes, a déclaré que le calendrier de développement de ces technologies entre les deux constructeurs automobiles n’était pas aligné l’un à l’un à l’autre.

Selon lui, la plate-forme Nvidia permettra à Mercedes de mettre à jour son système plus tôt que le partenariat avec BMW ne l’aurait permis, même s’il est possible qu’il puisse revoir le jour à un moment donnée.

Ola Källenius précise par ailleurs que les « nouvelles capacités et mises à niveau seront téléchargées à partir du Cloud, améliorant la sécurité » des clients de Mercedes-Benz ».  La nouvelle technologie proposée par son partenaire devrait en effet permettre d’améliorer les mises à jour over-the-air (OTA).

Bien que Kallenius ait déclaré ne pas vouloir s’exprimer sur les concurrents lorsqu’on lui a demandé en quoi ce système diffère de celui de Tesla, il a toutefois déclaré que les deux partenaires voyaient leur nouvelle alliance comme une opportunité de « croitre ici et maintenant », ajoutant que ce partenariat constituait une « étape ultime.»

Notre avis, par leblogauto.com

Ce nouveau partenariat entre Mercedes et Nvidia permet en partie d’expliquer la rupture de l’alliance entre les deux constructeurs allemands. Quelques jours seulement après avoir annoncé la fin de leur accord portant sur la conduite autonome, Mercedes signe un nouveau contrat, cette fois avec NVIDIA.
Le temps semble compté pour Mercedes, désireux de contrer Tesla coute que coute. Et le plus tôt possible … sous peine d’être confronté à de sérieuses difficultés. Une contrainte que le calendrier de BMW ne semblait pas pouvoir satisfaire.

Certains analystes du secteur informatique considèrent également comme fort probable que les deux constructeurs automobiles se  soient montrés incapables de se mettre d’accord sur une plate-forme à utiliser. Les experts estiment qu’à l’heure actuelle, Orin est une solution beaucoup plus puissante que tout ce qui vient d’Intel/Mobileye  …   or  BMW a passé un contrat avec ce dernier.

Sources : Automotive News, Reuters, Nvidia, Mercedes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz