Accueil Actualité L’équipementier automobile Novares en redressement judiciaire

L’équipementier automobile Novares en redressement judiciaire

0
4
PARTAGER

Victime de la crise du coronavirus, l’équipementier automobile français Novares a été placé en redressement judiciaire et des candidats à un éventuel rachat peuvent se faire connaître jusqu’à mercredi, a-t-on appris lundi auprès de l’entreprise.

Ce spécialiste des pièces en plastique pour les moteurs, les tableaux de bord ou l’extérieur des voitures emploie 12.000 salariés dans 22 pays, dont 1.350 en France. Souffrant de problèmes de trésorerie avec l’arrêt de l’essentiel de ses usines, Novares avait demandé le placement en redressement judiciaire de sa holding le 24 avril.

Le tribunal de commerce de Nanterre a ouvert la procédure le 29 et un administrateur judiciaire a été nommé. Deux issues sont possibles. Soit un plan de continuation de l’activité est approuvé par les actionnaires et les banques, avec éventuellement l’entrée d’un investisseur supplémentaire. Soit le groupe pourrait être cédé.

Novares, qui avait échoué à s’introduire en bourse en 2018, a accumulé une montagne de dette (400 millions d’euros) pour financer une croissance spectaculaire. Son chiffre d’affaires a doublé depuis 2012 pour atteindre près de 1,4 milliard d’euros.

Si la rentabilité était bien au rendez-vous ces derniers mois, la crise du Covid-19 et les mesure de confinement, d’abord en Chine, puis en Europe et aux Etats-Unis, ont compromis son équilibre financier.

« Aujourd’hui, on a 40 usines arrêtées sur 45. Cela fait un manque à facturer et donc un manque de trésorerie de 4 millions d’euros par jour », a expliqué à l’AFP le directeur général Pierre Boulet. Ce dernier a estimé à 115 millions d’euros le besoin d’argent frais nécessaire afin de franchir cette mauvaise passe et assurer le redémarrage de la production pour accompagner la reprise du secteur.

Les actionnaires actuels, principalement le fonds d’investissement Equistone qui possède 72% du capital et la banque publique d’investissement Bpifrance (15%), ont accepté de prêter 45 millions pour assurer le très court terme. Mais les discussions traînaient avec les banques qui refusaient de remettre au pot sans une augmentation de capital, tandis que les actionnaires n’accordaient pas immédiatement leur aval à cette solution…

« Il faut que fin mai on ait bouclé le financement des 115 millions d’euros », a expliqué M. Boulet.

D’ici à mercredi midi, les candidats à la reprise devront se faire connaître. « Il est assez probable qu’il y ait quelques offres », estime le dirigeant. Selon lui, six organismes ont étudié activement les données financières de Novares. Une audience à Nanterre est prévue le 27 ou le 28 mai pour l’homologation du plan retenu.

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’équipementier automobile Novares en redressement judiciaire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
koko
Invité

Comme dirait Francis:
« C’est que le début d’accord d’accord… »

retrouvé le retour
Invité

Oui super bien !! On recommence tranquillement parce qu’on voit arriver de loin on connait la musique !!
Pas de pierres, on voit ce que cela a produit. apartheid en Afrique du Sud et ce que l’on peut voir à Mada !!
Pas de stock d’or même si il va y avoir beaucoup d’avions pour faire le transport à la mode Ben Ali.
Et encore une autre condition qui va arriver la « surprise du chef » !!

retrouvé le retour
Invité
Le problème je le connais parfaitement !! Dans la crise des années 20 une partie de la famille dont les mâles avaient échappé aux tranchées et autres lieux à risques grâce à de belles protections se sont mis en tête de rachats massifs des concurrents, en asséchant leurs liquidités. Résultat contraints dans la suivante a faire du marché pas tellement joli joli. Ceux qui étaient allé au contact avaient refusé eux l’utilisations des corps dans des alignements de mémoire et surtout avaient offert des 1940 protection aux désignés par le petit merdeux au bras raide avec moustache !! On recommence… Lire la suite >>
R555
Invité

bonjour je ne comprends que très partiellement mais ça a l’air intéressant (sans ironie).
Est ce que tu pourrais détailler un peu plus ? Si je comprends bien tu parles du mécanisme des crises de façon générale mais pas de la situation de cet équipementier en particulier ?

wpDiscuz