Accueil Assurance Assurance auto : l’UFC pour une baisse générale des cotisations

Assurance auto : l’UFC pour une baisse générale des cotisations

26
9
PARTAGER

Les assureurs doivent diminuer les cotisations d’ assurance  automobile des particuliers a jugé lundi l’UFC-Que Choisir, l’une des principales associations de consommateurs.  Arguments invoqués : la crise du coronavirus fait chuter le trafic et donc le nombre d’accidents.  Il est vrai que les mesures de confinement  ont été plus efficaces sur ce point que les radars.

Les économies des assureurs doivent être répercutées sur les assurées selon l’UFC

« Face à la crise budgétaire à laquelle les ménages sont confrontés, l’UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics que les économies des assureurs bénéficient intégralement aux assurés« , a déclaré l’association dans un communiqué.

Indemnisations réduites grâce au confinement

Son raisonnement est le suivant : le trafic routier a chuté à la suite du confinement imposé depuis mi-mars pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les accidents de voiture et de moto ont donc drastiquement diminué, réduisant à leur tour les indemnisations que doivent verser les assureurs.

Le secteur fait donc d’importantes économies qui doivent, selon l’UFC Que Choisir, bénéficier en retour aux consommateurs.

« Alors que les restrictions de déplacement du confinement sont sans précédent, les tarifs des assurances automobiles pour 2020 sont désormais obsolètes », juge l’association.

Une baisse majeure des accidents

De fait, le nombre d’accidents corporels a baissé de plus de 40% en mars, selon les chiffres de la sécurité routière.

Mais l’UFC Que Choisir estime que ce chiffre, qui s’applique en partie à une période où le confinement n’était pas encore en place, est encore loin d’en donner la mesure. Elle estime à plus de 90% la chute des accidents à la suite des mesures contre le Covid-19.

De 1,7 à 2 milliards d’euros à  récupérer

En conséquence, l’association estime que le secteur devrait baisser d’au moins 1,7 milliard d’euros l’ensemble des cotisations. Selon les scénarios imaginés, ce montant pourrait monter jusqu’à 2,8 milliards.

Quant au scénario médian, il évoque une baisse de 2,2 milliards d’euros, ce qui se traduirait en moyenne par une baisse de 50 euros pour les assurances automobiles et 29 euros pour les motos.

Plusieurs assureurs ont déjà pris des mesures en ce sens, dont Maif et la Matmut, mais la fédération du secteur, la FFA, n’a pas pris position sur le sujet.

Notre avis, par leblogauto.com

Jusqu’à présent, le  secteur de l’assurance n’ a pas montré  beaucoup d’entrain pour     réduire les charges    qui pèsent sur particuliers et entreprises en cette période de confinement.

Espèrons qu’il fasse  un effort sur l’assurance  auto … ce sera toujours çà de gagner !

La crise du coronavirus pourrait être amener les assureurs –  sous la pression  des  Unions des consommateurs  ou de la concurrence  – à proposer de plus en plus  des tarifs  associés au nombre de kilomètres parcourus.

Elisabeth Studer  avec AFP

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Assurance auto : l’UFC pour une baisse générale des cotisations"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Alban
Invité

A la MAIF pour ma moto, ils ont effectivement déjà procédé à un remboursement de 30€ il y a de celà quasiment un mois. Ils proposaient de le « réinvestir » en soutien du COVID (Soutien à l’APHP ou la croix-rouge), ce que j’ai fait.
Je trouve ça top qu’ils aient lancé cette initiative d’eux même sans attendre d’y être contraints

Bizaro
Invité

En faite c’est le principe aussi des mutuelles d’assurance, qui ne doivent pas engranger de bénéfices. Tout doit être reversé soit aux adhérents mutualistes, soit être utilisé dans le fonctionnement.

John_MG
Invité
Je n’aime pas les assureurs pour pleins de raison, mais pour autant réclamer le remboursement des cotisations automobiles maintenant est abscons. En effet, les assureurs, remboursent déjà un certain nombre de mensualité de cotisations aux pro (c’est un immense budget), vont devoir débloquer aussi des fond de remboursements pour gérer des faillites qui sont assurées etc… bref le modèle économique des assureurs « multi risques » est déjà entamé par cette situation. Par ailleurs le coût des réparations à venir va certainement augmenter du fait des pro qui auront eu un manque à gagner à rattraper pour eux-même éviter une faillite… et… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

Aucune assurance ne couvre les risques de pandémie. Ils ne couvriront pas les faillites.C’est l’un des coup de gueule des restaurateurs… Entre autres ..

Jdg
Invité

Lol UFC dit aux autres quoi faire. À leur place pas qu’il ferait le geste et puis que la voiture roule ou pas elle est assurée. Je pars en vacances deux semaines à l’autre bout du monde mon assureur va pas me rembourser.
Les assurances font leur prix par rapport aux coûts des sinistres de l’année précédente donc normalement il y aura une baisse sur les cotisations 2021. Après si l’assurance veut pas le faire libre à chacun d’aller ailleurs après tout, on peut changer sous 35 j maintenant.

Bizaro
Invité

Ta police d’assurance est calculée en fonction du kilométrage que tu déclares.
Donc la proportion de risque que tu va prendre dans l’année. Si tu choisis de ne pas faire la moitié de kilométrage dans l’année et que tu choisis de payer pour le double c’est ton problème. Mais là les gens sont contrains et forcé.

Cela ne coutera rien à l’assurance puisqu’elle fait déjà des profits en ne remboursant pas des accidents qui aurait du avoir lieu en temps normal.

Jdg
Invité

Faux. Les police d’assurance sont calculées par rapport à la sinistralité de l’année précédente.
Il existe des assurances au km mais c’est rare.
Donc si le coût est moindre en 2020 c’est en 2021 que le prix baissera.
Pour les assurances au km c’est un prix fonction des km parcourus pour ceux qui font très peu de km par an. Là ça va pas leurs changer bcp

wpDiscuz