Accueil Dacia Coronavirus: fleuron de l’économie roumaine, Dacia reprend sa production

Coronavirus: fleuron de l’économie roumaine, Dacia reprend sa production

94
19
PARTAGER

Le constructeur automobile Dacia (groupe Renault), principal employeur privé de Roumanie, a annoncé mercredi une relance de sa production dès le 21 avril malgré la poursuite du confinement lié à la pandémie de coronavirus, suscitant un espoir de reprise de l’activité.

« La production démarrera progressivement sur la base du volontariat » et montera en puissance jusqu’au 4 mai, lorsque l’ensemble des quelques 15.000 salariés retourneront au travail, a indiqué ce fleuron de l’industrie nationale dans un communiqué transmis à l’AFP.

Basé à Mioveni (sud), son unique site de production assurait à lui seul en 2018 2,7% du PIB roumain, avec un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros.

Il avait été totalement mis à l’arrêt le 19 mars, lorsque les autorités ont décidé d’un confinement progressif du pays visant à ralentir l’épidémie de Covid-19. Les salariés, placés en chômage partiel, recevaient 85% de leur salaire net.

« Toutes les mesures sanitaires requises ont été adoptées » pour permettre la réouverture sans risque du site, « en accord avec les partenaires sociaux », a souligné le groupe.

Ce retour au travail « représente un symbole, une décision attendue » par l’ensemble de l’industrie roumaine, a déclaré à l’AFP le chef du syndicat, Nicolae Pavelescu.

Avant le début de la pandémie, 1.400 véhicules sortaient chaque jour des chaînes de production. Mais ce chiffre va fortement baisser dans les prochaines semaines, la demande restant en berne sur le marché intérieur comme international.

La Roumanie, un des membres les plus pauvres de l’Union européenne, compte 19 millions d’habitants et a recensé jeudi 5.200 cas de contamination et 229 décès liés au Covid-19.

Selon le Premier ministre, Ludovic Orban, un tiers de l’économie de ce pays a déjà été touchée directement par la crise du coronavirus.

Un million de personnes sont actuellement au chômage pour un coût de 1,4 milliard d’euro pris en charge par les employeurs, qui doivent être dédommagés par le gouvernement.

Créé en 1968, sous le régime communiste, le site de Dacia avait été racheté en 1999 par Renault, qui y a depuis investi plusieurs milliards d’euros.

Les pays d’Europe centrale et orientale accueillent de nombreuses usines des grands groupes de constructeurs automobiles.

Par AFP

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Coronavirus: fleuron de l’économie roumaine, Dacia reprend sa production"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Voilà une excellente nouvelle pour les comptes de Renault !
Les gugusses de chez S&P et tartempion vont enfin prendre en compte les bonnes perspectives ?
Ou ils ne prennent en compte uniquement que les mauvaises nouvelles chez Renault ?

dom
Invité

Chez le voisin de la Roumanie, l’Ukraine: Renault +68% en Février 2020.
Sandero: +106% , Logan : +158,7% …….

Allegra
Invité

Et ça équivaut à combien de ventes ? Parce +156% de pas grand chose, à la fin ça fait encore pas grand chose :-/

dom
Invité

1223 ventes NEUVES, soit Renault N°1.
En Ukraine plus de 50% des immatriculations sont des occasions importées qui proviennent de l’Europe je suppose , il n’y a pas la provenance.
Dans les importations d’occasion Renault Mégane est N° 2 avec 3485 ventes….

L’Ukraine c’est l’inverse de la Bulgarie ou Nissan est N°1 en février 2020, mais ou les Nissan neuves sont réexportées en Europe.

Allegra
Invité

1 200 voitures… Oui donc pas grand chose. L’Ukraine n’est pas un gros marché.

dom
Invité

février 2020 Turquie:
Renault n°1 , 7479 ventes en croissance de 118,2% par rapport à 2019.
Dacia , 2203 ventes en croissance de 124,1% par rapport à 2019.

c’est toujours ça que les autres marques n’ont pas …..

Allegra
Invité

Je pense que S&P prend bien plus de choses en compte que le redémarrage d’un unique site de production assemblant des véhicules à faible marge (en tout cas bien plus faibles que pour des Clio, Megane, Captur…).

SGL
Invité

C’est bien ce que je leur reproche, ils donnent des valeurs en prenant que les mauvaises nouvelles (qui n’en a plus à part la Covi-19) sans jamais prendre les bonnes (et il en a) en oubliant les fondamentaux.
Si l’on compare, avec les fondamentaux de chaque boîte, Renault n’est pas si mal !
Ils ont une Gamme, une gamme future dans les tuyaux, l’expérience dans les VE et bientôt PHEV, un pouvoir de R&D important, un réseau, etc. et le soutien de la France.

Allegra
Invité

Je pense qu’ils les ont prises en compte ces « bonnes nouvelles », ne t’en fais pas pour ça sinon ça ferait longtemps que Volkswagen aurait dérouillé après le scandale des diesels. Seulement, même avec ça, ça ne suffit pas pour améliorer la santé financière à long terme d’une entreprise, surtout vu les atermoiements de l’Alliance et la coupe nette qui s’annonce chez Nissan. Renault en tant que tel est peut-être en bonne santé actuellement, mais ça peut changer dans les mois ou années à venir.

Invité

Non non, seulement les mauvaises nouvelles sont privilégiées pour les spéculateurs … et pas que pour Renault

michou
Invité

« fleuron de l’économie roumaine »
Le genre de mention qui me fait le meme effet que: « vérité du gouvernement » , « liberté de la presse en Corée du nord », « festival afro organisé par Marine le Pen », « vodka sans alcool »,…

gigi4lm
Invité

Il me semble que Dacia doit quand même compter un peu dans l’économie Roumaine. Me trompe je ?

SAM
Invité

C’est le premier employeur de Roumaine avec 15 000 salariés.

SAM
Invité

De Roumanie.

SGL
Invité

A supposer que vous dites vrai @michou …à supposer.
Que Dacia soit le « fleuron de l’économie roumaine »
Elle est où la contradiction ?
L’un n’empêche pas l’autre !? 😯

lelillois
Invité

Dacia un « fleuron » ? Renault c’est Rolls Royce à ce niveau là alors.

SGL
Invité

?? C’est-à-dire @lelillois
Sinon Oui, on peut dire que Dacia est une pépite de Renault …ça c’est évident !
Comme Porsche pour le groupe VW par exemple.
C’était bien dans ce sens-là ?

Allegra
Invité

Fleuron : ce qu’il y a de plus précieux, de plus remarquable
En Roumanie c’est le premier employeur, il dégage à lui tout seul 2,7 % du PIB du pays. Donc oui, il est précieux pour le pays. Dès lors, on peut appeler ça un fleuron, à moins que l’expression ne soit réservée qu’aux constructeurs de voitures d’exception (pour le côté remarquable sans doute) mais c’est un autre débat sémantique (qu’il faudra penser à développer dans un article si chez LBA vous vous ennuyez 😉 ).

Pneus St-Hubert
Invité

« toutes les mesures sanitaires ont été adoptées » la production devrait reprendre dès le 21 avril.

wpDiscuz