Accueil WRC WRC : précisions sur le futur règlement 2022

WRC : précisions sur le futur règlement 2022

711
5
PARTAGER
FIA WRC

Après le récent compte-rendu du conseil mondial de la FIA, qui était très succinct sur le rallye, des précisions ont été communiquées aujourd’hui par la FIA sur le futur de la discipline, qui connaîtra son grand chambardement en 2022.

Nomenclature

A l’image de ce qui a été entrepris en monoplace, la nomenclature des catégories est totalement revue :

– Le Rally1 remplace l’actuel WRC avec un rapport poids / puissance de 3,1kg/ch.
– Le Rally2 correspondra aux R5 (Skoda Fabia, VW Polo R, etc.) avec un rapport poids / puissance de 4,2kg/ch.
– Le Rally3 entrera en vigueur l’an prochain avec un rapport poids / puissance de 5,6kg/ch. Elle correspondra à une Rally4 disposant de 4 roues motrices.
– Le Rally4 correspondra aux R2 actuelles avec un rapport poids / puissance de 5,1kg/ch et sera le premier échelon avec 2 roues motrices.
– Le Rally5 concernera quant à lui les actuelles R1 avec un rapport poids / puissance de 6,4kg/ch et représentera la voie d’accès au WRC.

C’est plus cohérent, même si la disparition de l’appellation « World Rally Car » heurtera certaines sensibilités.

Hybride et choc de simplification

Le passage à la motorisation hybride est déjà acté depuis un moment, mais cela va s’accompagner d’une réduction de coûts conséquente.

La transmission est toujours à 4 roues motrices avec une boîte 5 vitesses, proche des Rally 2 (actuelles R5) mais les équipages n’auront droit qu’à 6 unités de transmission par an. Le différentiel central piloté sera supprimé, remplacé par un système simplifié avec une seule chaîne cinématique. Le débattement des roues sera réduit, avec une simplification de l’ensemble du système de suspension (amortisseurs, moyens, barre anti-roulis). Le refroidissement liquide des freins n’est plus autorisé.

L’aéro, qui a pris une importance conséquente dans la performance de l’actuelle génération des WRC, va également subir un coup de frein. Les « conduits » cachés seront supprimés et les éléments aérodynamiques arrière simplifiés (voir l’aileron de la Yaris !) Une zone de volume libre sera néanmoins tolérée pour permettre une certaine agressivité dans la conception.

Notre avis, par leblogauto.com

Le WRC a besoin d’un nouveau souffle, et de l’arrivée sans doute de nouveaux constructeurs. La simplification n’est pas un souci, surtout pour l’aérodynamisme, tant que le spectacle et le défi du pilotage sont au rendez-vous.

Image : FIA

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC : précisions sur le futur règlement 2022"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
TNZ
Invité

Surprise !
Les piliers de comptoir habituels n’ont pas d’avis sur la question.

Motörhead
Invité

Ressortez les groupes B!

Neutre
Invité

Bon en terme de performance, on est au dessus des groupe B et le style est pas mal agressif, on vit un age d’or du rallye, mais pour combien de temps…

Lovehornby
Invité

« Le débattement des roues sera réduit » pas sur que ça soit une bonne nouvelle…

Pneus St-Hubert
Invité

L’hybride sera évidemment le changement majeur, il faut remarque que ce moteur est de 100 kilowatts.l’autre changement aussi importate est concernant le châssis que conservera les diresctives de tailles.

wpDiscuz