Accueil Dépêches PSA et Fiat Chrysler scellent leur union en signant un accord de...

PSA et Fiat Chrysler scellent leur union en signant un accord de fusion

1211
70
PARTAGER

Les constructeurs automobiles français PSA et italo-américain Fiat-Chrysler ont signé « un accord de rapprochement engageant » en vue d’une fusion entre égaux de leurs activités « pour former le quatrième constructeur automobile mondial », ont annoncé mercredi les deux groupes dans un communiqué conjoint.

La nouvelle entité, de plus de 400.000 salariés, affichera un chiffre d’affaires consolidé de près de 170 milliards d’euros et des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules, sous les marques Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot, Ram et Vauxhall.

Ce rapprochement apportera « des capacités d’investissement renforcées pour la nouvelle entité afin de relever les défis d’une nouvelle ère de mobilité durable » et elle « génèrera des synergies en année pleine estimées à environ 3,7 milliards d’euros, sans fermeture d’usine liée à cette transaction », selon les deux partenaires.

« La réalisation de la fusion devrait intervenir sous 12 à 15 mois », précise le communiqué.

La société mère de la nouvelle entité sera basée aux Pays-Bas mais restera cotée à Paris, Milan et New York. John Elkann, actuel président de FCA et héritier de la famille Agnelli, présidera le nouveau conseil d’administration, tandis que Carlos Tavares deviendra directeur général du groupe fusionné.

La fusion permettra des « économies liées aux technologies, aux produits et plateformes » qui « devraient représenter environ 40% » des 3,7 milliards d’euros de synergies, détaillent les deux groupes dans leur communiqué. La nouvelle entité espère aussi réaliser des économies sur les achats (effet d’échelle et alignement sur le meilleur prix, également 40% des synergies). « Les 20% restants proviendront d’autres domaines – marketing, informatique, frais généraux et logistique », selon la même source.

Ces économies doivent permettre parallèlement à la nouvelle entité « d’investir massivement dans les technologies et les services qui vont façonner la mobilité du futur, tout en répondant au défi des réglementations sur les émissions de CO2 », ont souligné les deux groupes.

Par AFP

Poster un Commentaire

70 Commentaires sur "PSA et Fiat Chrysler scellent leur union en signant un accord de fusion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Commandant Tour
Invité

« Permettra d’investir masssivement…. » ; vu que FCA n’investi dans rien et que PSA investi a la hauteur de sa taille, si on additionne 0 + un peu, finalement ca fait pas grand chose au regard de la taille du futur groupe 😉

AVENUE
Invité

Franchement investir dans des moteurs électriques ça va pas engloutir les mêmes sommes qu’une boite automatique à X rapport type ZF.
Ca devrait être à la portée de tous les constructeurs.
Quand aux plateformes simplifiées et aux moteurs thermiques il existent déjà parfois hybridés.
Les bureaux d’études ne devraient pas se fouler la rate sur ce coup la.
Par contre je me demande bien quels modèles thermiques les taxes vont elles tuer ?
Ca vaut aussi pour BAM et VAG

Jeff
Invité
Il est bien dit « un accord de rapprochement engageant » mais pas pénalisant (rappelez-vous l’affaire GM payé 1 milliard de dollars à Fiat et qui lui a permis de sortir de l’ornière et même de s’offrir Chrysler avec en plus les aides des américains). Dans ce type d’affaires les Elkhann-Agnelli sont des vrais renards pour ne pas dire autre. Il faudra donc attendre 12-15 mois pour voir la couleur de la fusion, un temps plus que raisonnable pour un stay ou un PSAxit. Ils auront à régler les doublons de production, en particuliers celle des moteurs (sauf les gros V6 pour Chrysler),… Lire la suite >>
SGL
Invité

Maintenant, j’espère qui aura une bonne synergie rapidement gage de succès.
Le potentiel de progression est immense !

Tesla
Invité

« La société mère de la nouvelle entité sera basée aux Pays-Bas mais restera cotée à Paris, Milan et New York. John Elkann, actuel président de FCA et héritier de la famille Agnelli, présidera le nouveau conseil d’administration, tandis que Carlos Tavares deviendra directeur général du groupe fusionné ».

L’usine à gaz à la Renault-Nissan.
Je comprends pas qu’on puisse vouloir encore réaliser un tel montage (et l’étiqueter fusion entre égaux), après l’échec de l’Alliance Renault-Nissan au bout de 20 ans.
Ca donne également l’impression de 2 groupes désespérés dont l’un (FCA) est plus malin (ou plus retors) que l’autre.

AQW
Invité
1. Je n’ai pas encore compris que l’Alliance Renault-Nissan est un échec. Ils traversent des périodes de tensions mais elle continue jusqu’à preuve du contraire. 2. Je n’ai pas compris que PSA-FCA est une alliance. Ils parlent d’une fusion avec un CA unique et un DG unique. 3. Je n’ai pas compris que PSA était désespéré. Ou alors que doivent être les autres groupes, sachant que PSA est le groupe automobile le plus rentable de la planète (ils vont doubler Suzuki, s’ils ne l’ont pas déjà fait vu les difficultés de celui-ci en Inde). A l’inverse de Tesla (pour l’instant,… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

il ressort bien peu de synergies de renault-nissan-mitsubishi : très peu de modèles ayant une base commune, aucune renault vendue outre atlantique. FCA est aux abois faut d’avoir fait des investissements suffisants: fiat est un mort vivant qui survit grace à la 500. Chrysler, Lancia et alfa romeo sont en cours de disparition. Le groupe vit sur la 500, Jeep et RAM ! Et ils doivent racheter des droits à moins polluser parce qu’ils sont incapables de sortir une électrique. La mariée n’est pas bien belle mais c’est un porte avions en Amérique du nord pour PSA!

Jdg
Invité

@amiral: très peu de synergies ? C’est tout le contraire.
Renault ne vends pas en Asie c’est à Nissan de le faire sinon va y avoir une concurrence interne.
Les synergies c’est pas la distribution.
Mitsubishi sous traitre pour nissan depuis des années et Renault à fait un transfert de technologie chez Nissan.
Achat Commun depuis très longtemps. Et moteur, certaines plateforme etc…
Je ne comprends votre avis du coup

amiral_sub
Invité
Par exemple renault a développé la zoe en parallèle de nissan et sa leaf. Aucune pièce commune, aucune synergie d’ingénierie pour plus de 2G€ d’investissements. Et c’est pareil sur presque tous les modèles. Où sont les nissan outlander phev et renault outlander phev? Le outlander est sans aucun doute un des meilleurs hybrides plugin du marché. Oui il y a quelques rares synergies : renault founit nissan en diesels, pour le resultat qu’on connait: la chute des ventes des diesels. Où sont les renault rebadgées nissan vendues en asie? Non vraiment pour moi c’est plus une alliance captalistique que industrielle… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

renault et dacia, ça c’est une vraie coopération industrielle. VW le fait très bien avec tous ses constructeurs. PSA et opel aussi. Espérons qu’ils le fassent aussi bien avec FCA

SGL
Invité

@amiral_sub…. Et @Jdg, vous avez raison tous les deux…. Il y a de la synergie chez Renault Nissan, mais ça pourrait être nettement mieux !
Et il me semble que Carlos avait justement prévu de passer à des étapes supplémentaires dans les synergies avant d’être passé à la case prison.

amiral_sub
Invité

oui Carlos avait annoncer augmenter les synergies. Il était temps. Mais ça c’était avant le régime bol de riz et futon.

Invité

Je rejoins SGL. Il y a bien des synergies chez Renault Nissan, notamment au niveau de nombreuses pièces et techno, ou les moteurs (pas que diesel du tout!). Mais c’est loin d’être aussi poussé que d’autres, c’est vrai.

AVENUE
Invité

Et s’ils ressortaient la 2CV et la 403 décapotable franchement ça serait une tuerie ( en électrique bien sur ) !

Jdg
Invité

@tesla. Renault Nissan est une réussite au contraire. Le pb actuel c’est pas lié à la fusion.
C’est très dure une fusion et nombreuses sont celles qui n’ont pas réussi.
Le montage semble assez classique au contraire, si un groupe est privilégié c’est pas une fusion mais un rachats/OPA et là c’est différent.

panama
Invité

Reste à savoir si tout ce beau monde va s’entendre sur le long terme…

Jdg
Invité

+1000 Panama.
Tout est là

SGL
Invité

C’est la condition du succès !
– J’attends la première auto fait en coopération… Genre Corsa/208.
– Plus tard, j’attends le lancement sur la conception de nouvelle plateforme et GMP… Par exemple pour les hauts de gamme.
J’attends ça avec impatience, d’autant que Citroën, Peugeot, Opel, Alfa, DS, n’ont plus de gros modèle ou récents de nouvelle génération.

zafira500
Invité

« Plus tard, j’attends le lancement sur la conception de nouvelle plateforme et GMP… Par exemple pour les hauts de gamme. »
Pour les hauts de gamme il y a la plateforme Giorgio.

SGL
Invité

La plateforme Giorgio, est-elle bonne pour les développements futurs !?
Sachant que les PHEV et VE ne feront plus théoriquement dans la figuration.
Plusieurs hypothèses… Plateforme Giorgio pour les VT traditionnelles + une nouvelle ou des nouvelles pour les PHEV et VE haut de gamme pour des voitures allant jusqu’à 5 m.
J’attends des infos là-dessus !

Michel
Invité

le pb est une logique industrielle propre à chaque constructeur
ALFA et MASERATI > Plateforme Giorgio pour des modèles propulsions
les autres marques s’identifient avec des modèles traction sur les dernières plateformes développées par PSA
Historiquement on imagine mal une CITROEN ou une DS en propulsion!
FIAT – PEUGEOT et OPEL ont eu des propulsions et sont plus tournés actuellement sur des tractions
Reste les versions électriques, qui peuvent changer l’architecture des futures voitures

SGL
Invité

Tout à fait @Michel
C’est bien pour cette raison, entre autres, que je n’imagine pas PSA et FCA pouvoir faire « l’économie » pour ses hauts de gamme d’une ou des plateformes et GMP PHEV et EV.
Même si la plateforme Giorgio est formidable ! Une nouvelle devra arriver rapidement… Bien avant 2025, bref ça urge !

zafira500
Invité

@panama.
PSA et FCA (ex-Fiat) se connaissent depuis longtemps. Rappelons tout de même qu’ils ont des utilitaires en commun.

panama
Invité

@ zafira et SGL : avoir des accords de coopération technique c’est quelque chose.
Avoir une direction générale commune en est une autre.

Seb
Invité

Jusqu’a ce que PSA file quelques plateformes/moteur pour la totalité du renouvellement du parc FCA , une fois qu’ils auront eu ce qu’ils veulent à moindre cout , FCA partira de son coté , se reviander tout seul dans leur coin et quand ils seront de nouveau au bord du gouffre , ils chercheront une nouvelle alliance …. Un peu comme ils le font depuis 30 ans quoi ! 😊

amiral_sub
Invité

on aura droit à des maserati hdi? ok je sors…

zafira500
Invité

Petite question mon Sebounet : pourquoi PSA n’a pas cherché à fusionner avec BMW par exemple? Peut-être parce que leur dernière collaboration – le fumeux moteur THP – a été foireuse (je sais, je fais ma Zonda. J’attends les -1 pour parfaire l’imitation.:))

AXSPORT
Invité

BMW – PSA
Ça avait de la gueule !!!
Une chance pour les 2 mais non……
😥

AVENUE
Invité

Sur le long terme les RAM JEEP CHRYSLER vont surpasser GM et FORD aux USA avec la technologie de Sochaux

versdemain
Invité

oh mon dieux, qu’est qu’il ne faut pas lire ! ! !
Dans un an commence la grande guerre des Pickup électrique aux Etats Unis. Ford est déjà prêt, GM le sera avant fin 2021, Tesla évidement servira d’aiguillon.
Et FCA RAM+JEEP n’a annoncé aucun pickup full électrique pour les 2 ans qui viennent (sauf des phev).
La bataille va être exaltante. Enfin je suppose que FCA va sortir l’arme des menaces de procès contre l’état de Californie …. Et finira par payer des amandes pour non respect des normes (bref la routine).

koko
Invité

Looool
Les RAM, Durango, Charger avec le 1,6 PSA…
Ça va faire un malheur. Les ventes de f150 commencent déjà à vaciller.
🤣

wpDiscuz