Accueil Comparateur Assurances auto : Pourquoi le sud de la France est plus cher...

Assurances auto : Pourquoi le sud de la France est plus cher ?

936
0
PARTAGER
assurance automobile

Quand on regarde les prix des assurances un peu partout en France, il apparaît qu’il est plus cher d’habiter dans le sud-est de la France. Quelles en sont les raisons ?

Comment sont fixées les primes d’assurance ?

Le prix des assurances dépend de moyennes statistiques. En effet, différents paramètres entrent en ligne de compte : le profil de l’assuré évidemment, ainsi que le véhicule à assurer, mais aussi le lieu d’habitation et les conditions de stationnement habituelles. Tous les paramètres définissent un portrait-robot de la personne à assurer. Ensuite, l’assureur utilise une sorte d’abaque pour fixer la prime d’assurance.

Les paramètres pour fixer le prix sont très nombreux et c’est pour cela que les assureurs demandent un maximum de détails pour ne négliger aucun aspect. Parmi ces aspects pris en considération, il y a la ville d’habitation de la personne à assurer.

Aussi, selon l’étude réalisée par Lecomparateurassurance, les villes de l’arc méditerranéen et plus globalement le sud-est de la France ont des coûts d’assurance plus élevés que dans le reste de la métropole. La région paie là ses mauvaises statistiques en matière d’accidentologie, de vols et de dégradations.

Le sud-est plus cher, pour les deux profils de l’étude

Pour son étude, le site comparateur d’assurance a regardé deux profils. Le premier est un trentenaire assuré tous risques, le second un homme de 55 ans, lui aussi assuré tous risques. Le trentenaire cherche à assurer un véhicule compact ou un monospace, avec un bonus de 0,50 à 0,65. L’homme de 55 ans de son côté présente un bonus de 0,50 pour le même véhicule. De bons conducteurs donc apparemment.

Dans les deux cas, les villes du sud-est sont les plus chères. Seules Paris pour le trentenaire, ou Reims pour le quinquagénaire rivalisent avec les villes du golfe méditerranéen. Pourquoi ? Déjà, les villes importantes, ou centres-villes, connaissent un risque de dégradations, mais aussi de vols plus important que les grandes banlieues ou la campagne. De plus, la circulation y est plus dense, avec plus de croisements, et les accidents, même seulement matériels sont plus nombreux.

La ville présente aussi un taux de logements collectifs, sans garage ou parking en sous-sol, plus important que la banlieue ou des villes moins denses. Stationnés dehors, les véhicules sont plus sujets là aussi aux dégradations ou vols nocturnes, mais aussi aux intempéries et donc aux dégâts météorologiques.

Selon l’étude exclusive du comparateur : « Statistiquement, la région PACA, et notamment Marseille, sont des zones où le risque d’accidents et de vols est plus important que sur le reste du territoire ».

La tentation de la fausse déclaration

Nice ou Marseille se retrouvent en haut de la liste des villes les plus chères en termes d’assurance automobile. Et la différence est conséquente. Même par rapport aux 10 villes les plus chères sur les 50 plus grandes villes étudiées, ces deux villes sont 10 à 15% plus chères. Alors imaginez par rapport aux villes les moins chères, ou par rapport à une zone rurale réputée moins onéreuse.

Dès lors, certains pourraient être tentés de déclarer une zone habituelle de stationnement qui n’est pas la bonne pour obtenir un prix plus bas. Mais, comme toute fausse déclaration, elle entraîne la nullité du contrat. Vous vous retrouverez donc seuls lors d’un accident ou même d’un vol. Par la suite, radié par votre assurance, il vous sera très difficile, et surtout très cher, de vous assurer de nouveau. Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle.

Si le montant de votre prime d’assurance est trop élevé, mieux vaut faire jouer la concurrence pour trouver un devis moins cher. Vous pouvez même faire varier les options de couverture en fonction de vos besoins réels : petit rouleur, véhicule d’occasion, âgé et/ou kilométré, véhicule garé dans un garage ou box fermé, etc. Certaines assurances vous octroient des rabais contre l’utilisation d’une application de bonne conduite. En revanche, ne négligez pas certaines couvertures sauf à assumer financièrement les dommages en cas d’accident, bris de glace, vol, incendie, intempérie, ou autre.

L’assurance est obligatoire

Cela pourrait paraître injuste de payer plus cher, car on habite dans une région à fort risque. C’est pourtant le principe des assurances type mutuelles. Plutôt que de vous faire payer une assurance individualisée, très aléatoire, les compagnies mutualisent les risques. On définit de grands profils d’assurés en fonction de divers paramètres comme la voiture, sa puissance, l’âge et le sexe de l’assuré, et donc son lieu d’habitation. Ensuite, on cherche dans quelle case vous vous situez.

Vous pouvez très bien ne jamais avoir d’accident, ou ne jamais avoir à subir de vol, de dégradations, etc. comme vous êtes dans une zone statistiquement à fort risque potentiel, et que vous correspondez au profil « à risque », vous allez payer plus cher, par effet de mutualisation.

Évidemment, vous n’allez pas refuser un travail à Nice, Marseille, ou l’une des villes du sud-est bien que les assurances y sont les plus chères de Métropole. Cependant, en étant prévenus de cet état de fait, vous pouvez anticiper et comparer les devis pour réduire la douloureuse. N’oubliez pas que l’assurance est obligatoire en France, à minima la responsabilité civile (ou assurance « au tiers »). Autant bien la choisir, au juste prix et aux justes options de couverture.