Accueil Lamborghini Un brevet Lamborghini-MIT sur les supercondensateurs

Un brevet Lamborghini-MIT sur les supercondensateurs

1297
1
PARTAGER
lambo

Entamé en 2016, le partenariat entre Automobili Lamborghini et le Massachusetts Institute of Technology aboutit à un premier résultat d’ampleur sur la technologie liée aux supercondensateurs, avec un brevet sur un matériau synthétique innovant.

Taureau électrique

Le nouveau matériau breveté a été développé par l’équipe du professeur Mircea Dincă dans les laboratoires du département de chimie du MIT, avec le soutien du département de développement de concepts d’Automobili Lamborghini. Le projet s’est focalisé sur des matériaux dont la structure moléculaire permettra la fabrication d’électrodes pour les futurs supercondensateurs à hautes performances, grâce à une optimisation de la quantité de surface exposée à la charge électrique. Le brevet promet de doubler la densité énergétique par rapport à la technologie actuellement disponible sur les supercondensateurs, caractéristique sur laquelle les batteries lithium-ion ont encore pour le moment le dessus. Mais en terme de puissance, de rapidité de charge et de décharge comme de durée de vie, les supercondensateurs ont un avantage substantiel.
Lamborghini est déjà bien investie dans cette technologie, comme en attestent le concept Terzio Millenio de 2017 – qui était déjà le fruit de la collaboration avec le MIT- et la supercar Sian au moteur V12 à hybridation légère, dévoilée cette année.

Terzio Millenio

Parallèlement à cette avancée, le partenariat porte aussi sur deux autres projets : une collaboration de trois ans avec le département de génie mécanique du MIT pour développer des prototypes de batteries plus efficientes combinant performance de stockage d’énergie et intégrité structurelle. Enfin, le partenariat avec le programme MIT-Italie a permis à deux étudiants du MIT d’acquérir une expérience professionnelle chez Automobili Lamborghini, en travaillant au développement des spécifications des composites et à la modélisation mathématique des propriétés conductrices des supercondensateurs.

L’avis de leblogauto.com

Qu’on se le dise, Lamborghini s’engage à fond dans sa révolution électrique. Et pour s’en convaincre, Stefano Domenicali, Pdg d’Automobili Lamborghini, a déclaré que la recherche commune avec le MIT « incarne pleinement nos valeurs et notre vocation à anticiper l’avenir: un avenir dans lequel l’hybridation est de plus en plus souhaitable et inévitablement nécessaire. » Une GT 4 portes 100% électrique, possiblement basée sur plate-forme commune avec les cousines Taycan et e-Tron, est d’ailleurs attendue à l’horizon 2025.
Images : Lamborghini

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Un brevet Lamborghini-MIT sur les supercondensateurs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nico
Invité

“Vocation à anticiper l avenir”: ils sortiront leur berline 100 % électrique 5 ans après la Taycan, 10 ans après Tesla, juste quand la technologie hydrogène se développera. N anticiper pas trop vite les gars!

wpDiscuz