Accueil Porsche Essai du Porsche Cayenne Coupé

Essai du Porsche Cayenne Coupé

3020
30
PARTAGER
Essai Porsche Cayenne Coupé

 

Contexte

Le Cayenne apparait en 2002, c’est le premier SUV proposé par Porsche. Malgré les réactions des « puristes », le succès est au rendez-vous. Au total il s’est vendu à plus de 800 000 exemplaires et représente aujourd’hui plus de 25% des ventes chez Porsche.La seconde génération apparait en 2010 et la troisième en 2018. Le coupé est certes issu de la troisième génération mais avec ses spécificités, à savoir:

A l’extérieur

Les lignes sont plus athlétiques: à l’avant (Pilier A) mais surtout à l’arrière avec une ligne de toit plus basse de 20 mm, des portières et des ailes arrières qui élargissent la ligne d’épaule de 18mm. S’ajoutent un becquet de toit fixe et un spoiler arrière adaptatif qui se déploie de 135 mm à partir de 90 km/h pour augmenter la deportance sur l’essieu arrière, à l’image de ce que l’on trouve sur certains modèles.

Le Cayenne Coupé propose en série en toit panoramique mais il est possible (en option) d’opter pour un toit en carbone structuré qui au delà des considérations esthétiques permet de gagner 21kg, et surtout de rabaisser le centre de gravité. Enfin, toujours en option, on trouve les jantes GT design de 22’’ contre 20 » de série.

A l’intérieur

Le Cayenne Coupé est livré de série en 2+2 sièges sport individuels et indépendants à l’arrière, on peut leur preférer une banquette 3 places (option gratuite!). La hauteur d’assise a été reduite à l’arrière pour preserver la hauteur sous pavillon.

En termes d’équipements, il offre toutes les technologies hyper connectées du moment. Derrière le volant, on trouve deux écrans de 7 pouces et une très large dalle tactile, sur laquelle s’affiche la navigation avec infotrafic en temps réel. Hotspot wifi et prises USB en pagaille font partie de la dotation pour agrémenter le voyage.

Sous le capot

Le Cayenne Coupé est lancé avec 5 motorisations: 3 thermiques essence et 2 hybrides. Nous avons essayé la version de base dotée d’un V6 turbo de 3l et la version de Turbo avec son V6 bi-turbo de 4l, dans cet ordre…
On ne résiste pas au plaisir de partager ces belles images et sonorités…


Source: Porsche

L’essai routier du Cayenne Coupé a été principalement effectué sur une boucle routière de 200km+ autour de Nice avec comme étapes: le Col de Vence, Greolières, les Mujouls, Puget-Théniers et la vallée du var. Un paysage d’une immense beauté mais surtout une succession de lacets montagnards et de passages de col: bref un terrain de jeu idéal…

Comportement routier

Sur route de montagne, la précision du châssis fait oublier le poids de la bête (2t pour la version de base et 2,2t pour la version turbo) et le placement en courbe s’effectue avec une grande facilité. Le confort à bord est remarquable entre le maintien de l’assise et le vitrage insonorisant (en option).

Le Cayenne Coupé résiste moins bien au gradient élevé que sa déclinaison turbo, en revanche le couple impressionnant de cette dernière justifie pleinement le système de freinage composite céramique (en option). La consommation est ressortie à 23l/100km, et 29l/100km avec la version Turbo.

Conclusion

Porsche adresse, à son tour, une niche notoirement politiquement incorrecte: Les SUV sportifs coupés. Le Cayenne coupé propose une silhouette nettement plus sportive que sa déclinaison « normale » sans trop perdre en polyvalence. Il s’inscrit donc par le haut dans son univers de concurrence (MB GLC Coupé, BMW X6). A quand une version électrique ?

+ ON AIME
  • La précision du châssis
  • Le confort à bord
  • La silhouette coupé
ON AIME MOINS
  • Le gabarit imposant
  • Le prix des options
  • Motorisations

 

 

 

Specifications Moteurs

iv>

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Essai du Porsche Cayenne Coupé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Coupé ?
Ou ça ?
😉

amiral_sub
Invité

181.000€ pour ça… Porsche a trouvé un bon filon !

SAM
Invité

Voiture de retraités qui savent pas freiner?

carlito
Invité

Pourquoi critiquer les motorisations en conclusion, alors que l’article ne les mentionne qu’à peine et plutôt en bien »On ne résiste pas au plaisir de partager ces belles images et sonorités… »

Double discours?

Orel77
Invité

J’ai du mal à comprendre pourquoi on parle de prix ? Une 911 de base sort déjà à 106 k et il n’y a rien dedans. Enfin bref. Ce pays a un problème avec l’argent

SGL
Invité

à cause du Duster à 13k€ !? 😉 😀

Orel77
Invité

🙂 Pas faux…

amiral_sub
Invité

c’est vrai au’à 181.000€ on se demande pourquoi aborder le prix. C’est presque rien

Orel77
Invité

Dans le monde des fortuné c’est une paille…

SGL
Invité
amiral_sub
Invité

faudra en parler à Aston Martin, Jaguar ou Maserati qui sont en souffrance

Orel77
Invité

Encore faudrait-il avoir un bon catalogue… Ils fond quoi de bien récemment ? Aston se réveil ces derniers temps, mais si j’avait quelques centaine de K$ de dépenser je n’irai pas chez eux…

wpDiscuz