Accueil Constructeurs Nissan n’abandonne pas les Z et GT-R

Nissan n’abandonne pas les Z et GT-R

4793
28
PARTAGER

Les sportives de Nissan, 370Z et GT-R, sont pour le moins vieillissantes. Le constructeur entend toutefois bien leur assurer une descendance.

On pourrait finir par en douter. Les 370Z et GT-R affichent plusieurs années au compteur, sachant que la première nommée n’est jamais qu’une évolution de la 350Z. Si leur descendance a été évoquée à plusieurs reprises, elle tarde à se concrétiser. Selon Autocar, qui est allé interroger les responsables de la marque japonaise dans le cadre du salon de Tokyo 2019, leur remplacement est toujours à l’étude.

Dans les deux cas de figure, l’électrification est en jeu. On sait que la GT-R pourrait se muer en une hybride. Quant à la remplaçante de la 370Z, l’hypothèse de la voir entièrement électrique semble prématurée. Si l’avenir de la GT-R semblait plus ouvertement assuré, celui de la Z le serait tout autant. En effet, Alfonso Albaisa, vice-président du design de Nissan a déclaré que l’héritage des Z ne sera jamais abandonné par le constructeur. Voilà qui a le mérite d’être clair.

L’hypothèse d’un partenariat

Concevoir et commercialiser des sportives – deux qui plus est – pour un constructeur généraliste tel que Nissan n’est pas évident d’un point de vue financier. Aussi l’hypothèse de voir Nissan s’associer à d’autres constructeurs semble envisagée. Peut-être en s’inspirant du modèle mis en place par BMW et Toyota autour, respectivement, des Z4 et Supra ?

Bientôt du neuf

Enfin, Nissan assure que nous devrions prochainement en savoir davantage quant à l’avenir de ses sportives, sans doute par la présentation de quelque concept car.

Image : Nissan

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Nissan n’abandonne pas les Z et GT-R"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

S’ils arrivaient à s’attendre correctement (Renault-Nissan)
Nissan pourrait sortir une sportive sur base A110 !?
Bonne base pour la synergie des groupes et par la suite les possibilités de développement seront décuplées !

SGL
Invité

Dans la même optique un dérivé de la GT-R 2 en SUV, pourrait faire une excellente base pour le SUV Alpine (inévitable selon moi)

seb
Invité

Un dérivé de GT-R en SUV, t’es sérieux???

SGL
Invité

Là, je suis très sérieux mon ami @seb 🙂
Explique-moi pourquoi dans l’avenir ce ne serait pas possible ? 😉

SGL
Invité

(-1) n’explique pas que ce n’est pas possible !
… Comme d’hab.

seb
Invité
@SGL Pour avoir une GT-R, j’ai du mal à l’imaginer avec 15cm entre le pneu et l’aile. Sans parler que du coté esthétique, ça doit être horrible à conduire, ça doit tanguer dans tous les sens. Pour ton commentaire plus bas, concernant la plateforme, pour moi ça ne veux pas dire la même chose. Quand je regarde un QX70 je ne vois rien d’une GT-R et inversement. En prenant le temps de réfléchir, c’est vrai que ça pourrait être possible. Il suffit de voir le Stelvio et la Giulia. On voit clairement la ressemblance et les 2 ont claquées un… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pour info la Nissan GT-R à la même plateforme que les SUV Infiniti QX70/QX50….La Nissan’s Premium Midship (PM) platform.
Alors désolé, je ne vois vraiment pas pourquoi que l’on ne pourrait pas recommencer une seconde fois !?
J’attends vos explications, messieurs 😀

Allegra
Invité

Parce que s’ils commencent à faire des SUV chez Alpine c’est fini. Alpine a fondé toute son histoire sur des voitures légères, sportives, à moteur arrière. Un SUV ne ferait que brouiller son image, sans parler d’une mise en concurrence directe avec la flopée de grimpe-trottoirs sportifs qui pullulent chez n’importe quelle marque se voulant « sportive » style Porsche, Maserati, BMW, Alfa Romeo…

Ajoutons à cela les objectifs de l’UE en termes d’émissions de CO2 et j’ose espérer que les dirigeants de Renault auront la sagesse de s’en tenir à ce qu’Alpine a toujours fait et non aux sacro-saints volumes.

Invité

Une nouvelle Z, pourquoi pas, en espérant qu’ils évitent de la faire aussi « bizarre » que la 370 et ses feux en « L » pour lui donner un style plus classique dans l’esprit de la 350. Et pourquoi pas un partenariat avec Renault pour offrir une grande soeur à l’A110, une « new A310 » ?

SGL
Invité

…par exemple, très bonne idée !
Mais il faut que les problèmes des managers se calment.

Invité

tournée de saké générale ?

Seb
Invité
Pourtant bien qu’elle était rarissime en roadster sur nos routes , elle était sacrément élégante en version découvrable cette 370Z et justement les feux en L lui ajoutaient beaucoup en classicisme 😉 C’est clairement pas des voitures à abandonner , tant d’autres constructeurs ont baissés les bras … Nissan c’est pas non plus le dernier des Mohicans , mais il reste trop peu de coupé sportif passion abordable de nos jours …. Oui je précise bien « Abordable » , quand on sait qu’une 370Z sortait des prestations d’Audi TT RS pour moitier moins cher tout en étant plus léger et en… Lire la suite >>
notyor
Invité

Il est urgent de mettre à jour la 370Z… Cherchez l’erreur : prix public à 33 500€, et 12500 € de malus + CG + malus annuel !!!!plus de 33% de taxe (et encore, on « oublie » la TVA à 20%. gloups

Thibaut Emme
Admin

Le 370Z n’est clairement plus (s’il l’a jamais été) fait pour la France :/

Très bonne GT, un peu pataude quand on la malmène qui mérite sans doute d’être repensée.
Mais il ne faut pas se leurrer, elle aura un malus comme 54% du marché français…
Et si un gros malus sur certaines marques « prestigieuses » passent encore, sur d’autres marques « généralistes », cela a du mal malheureusement.
Combien de coupé sportif chez les marques généralistes en France ?

SGL
Invité

Ah ?
J’avais vu sur un autre site, bon comportement…presque trop joueuse.
@Thibaut, Ah … Si le malus sur le poids remplacerait celui du CO2 ! 😉

Thibaut Emme
Admin
Trop joueuse ? Ah non…pour avoir testé la 370Z Nismo dans les cols (90 à l’époque touss touss), il fallait la brusquer un peu pour qu’elle dandine du derrière (genre un coup de première dans une épingle en forçant l’appel-contre-appel). Mais côté frein, précision du train avant, etc pas de souci. Juste un embonpoint certain (plus de 1600 kg pour les versions hors Nismo, un poil en dessous pour la Nismo…) Même si le stupide malus à la masse remplaçait celui en place, elle prendrait cher à 4500 €. Pour comparaison, un Cayman c’est 1400 kg….mais pas de V6 :/… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

Une bonne caisse pour les US
👍👍

seb
Invité

Juste une petite correction. Si les 33 500 c’est le prix publique, les 20% de TVA sont déjà inclus dedans. 😉
ça fait plusieurs fois que Nissan offre le malus sur la Z et la GT-R, c’était le cas il y a quelques semaines et début 2019 (ou 2018 je ne sais plus)

Thibaut Emme
Admin

@seb : Même sans cela. Pour le moment le Nissan 370Z Nismo c’est 45 400 € (prix de base à 33 500) auquel on ajoute 10 500 € pour le moment.
Soit 55 900 € pour un coupé sportif avec V6.

En face, on a quoi comme coupé sportif V6 344 ch propulsion à 56 k€ ? 😉

Alors oui, cela fait mal de devoir balancer entre 25 et 30% du prix de la voiture en malus alakon, mais il reste très bien placé.

Bizaro
Invité

Et pourtant même à 33000€ en France elle reste très bien positionnée avec son v6 et ses 330ch, surtout vu les remises proposées par NISSAN

Par-contre sa conduite est lourde, et l’équipement plus très à jour.

JC juncker
Invité

En occaz faiblement kilomètres , elle vaut le coup avec le malus dégressif si je dis pas de bêtises.

Motörhead
Invité

SGL, t’es pas un lourd avec ton malus sur le poids ?

SGL
Invité

Alors dans ce cas…Je mériterais un malus !!! 😀
Mais en attendant que 4.500 € font moins mal que 12.500 € 😉
Ça fait réfléchir…

Gilles L.
Invité

Le problème de mévente de ces voitures tient en partie au poids du malus.
Je pense que Nissan pourrait optimiser le rendement de ses moteurs en s’appuyant sur le savoir faire des motoristes de Renault (ou d’Alpine).

SGL
Invité

« au poids du malus » et non pas au poids de l’auto…. 😉
P.Tain, je suis lourd ! 😀
J’arrête @Thibaut… #pastaper

wpDiscuz