Accueil Livre On a lu : Senna, portrait inédit (ETAI)

On a lu : Senna, portrait inédit (ETAI)

242
1
PARTAGER
senna

25 ans après son tragique décès, Ayrton Senna continue de fasciner, tant pour son parcours sportif « magique » que pour sa personnalité unique dans l’histoire de la F1, à des années lumière des pilotes aseptisés et préfabriqués d’aujourd’hui. Un nouvel ouvrage, transalpin, lui est consacré.

Senna, portrait inédit, publié par les éditions E.T.A.I, est un ouvrage à plusieurs mains, rédigé par des pointures italiennes du genre, telles que Pino Allievi de la Gazzetta dello Sport, Roberto Boccafogli qui fut en son temps directeur du magazine Autosprint, ou encore Giorgio Piola, bien connu du milieu de la F1 et des fans pour ses dessins techniques qui sont une référence.

étonnant cliché d’une McLaren Mp4/5 B testée avec un aileron avant surélevé, alors que cette approche aérodynamique n’est pas encore à la mode.

L’ouvrage propose une belle collection de photographies, pour certaines inédites, surtout celles qui captaient Senna en dehors de sa voiture, concentré, absorbé dans ses pensées ou parfois affecté d’un air mélancolique. Mais plutôt que de réciter une nouvelle fois dans le détail une carrière dont les exploits et les hauts faits d’armes sont bien connus de tous, il s’attarde plutôt sur les témoignages des auteurs, qui ont tous côtoyé de près Ayrton Senna, voire faisaient partie du cercle de ses amis et intimes, à l’exception de Giorgio Piola qui était considéré comme un « Prostien ».

Mais contrairement à Senna, une vie en images, également écrit par des journalistes italiens dont le parti pris pro-Senna et anti-Prost était parfaitement assumé et un brin exagéré, ce livre adopte un ton bien plus neutre. Ni ange ni démon, Senna était un homme complexe, aussi sensible que manipulateur quand il le fallait, aussi altruiste qu’égocentré selon les circonstances et les personnes. Le livre ne verse donc pas dans l’hagiographie béate. Les témoignages livrent des anecdotes intéressantes qui nous permettent de percevoir encore plus les multiples facettes d’une personnalité hors normes, qui n’était pas focalisé uniquement sur sa soif de victoires mais se projetait dans l’avenir. Le livre met en lumière l’affection particulière que Senna portait à l’Italie – et vice-versa- même si le rêve de le voir au volant d’une Ferrari restera inabouti.

Le livre est disponible à 49 euros.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "On a lu : Senna, portrait inédit (ETAI)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Le normand
Invité

Une légende, mais 25 ans déjà, qu’évoque-t-il pour la nouvelle génération ?

wpDiscuz