Accueil 20 ans déjà La dernière Coccinelle sort des chaînes de Puebla

La dernière Coccinelle sort des chaînes de Puebla

787
9
PARTAGER
Gracias_Beetle

La Cox refait ses adieux. 22 ans après ses débuts dans cette usine mexicaine, la « nouvelle » Volkswagen Coccinelle arrête sa carrière et ne devrait pas avoir de descendance immédiate.

Le « peuple » a visiblement bien changé depuis le lancement de la toute première version de la voiture du peuple. La Type 1 (son petit nom officiel) a été lancée en 1938 sous la férule de Ferdinand Porsche et du Chancelier de l’époque, Adolf Hitler. Ce modèle a connu des années et des années de gloire. Plus de 21,5 millions d’exemplaires plus tard, sa production cessait en 2003.

Elle avait été remplacée par la première « New Beetle » en 1997 qui malgré un capital sympathie indéniable, n’a jamais rencontré le même succès que son prédécesseur. Devenue « Beetle » tout court, ou Coccinelle chez nous, la troisième version ne sera pas non plus suffisamment convaincante (financièrement) pour un groupe VW qui doit couper dans les dépenses pour amorcer son opération nettoyage d’image (ID électrique).

65 derniers exemplaires pour 65 ans de présence au Mexique

Les 65 dernières Cox de l’histoire, produite à Puebla, ont reçu une numérotation de 1 à 65 (pour le nombre d’années de présence de VW au Mexique NDLA) et sont vendues au prix de 21 000 dollars seulement (18 500 euros).

Une petite « fête » a été organisée pour commémorer la fin de 22 ans de production et 1,7 millions de « new Beetle ».

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "La dernière Coccinelle sort des chaînes de Puebla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

Dommage, c’était la seule VW vraiment originale… Je me suis toujours demandé s’ils n’aurait pas du faire cette nouvelle Beetle dans une version plus petite/citadine plutôt qu’en compacte.

SGL
Invité

OUI bonne idée.
…et 100 % électrique

greg
Invité

En fait, une version citadine était bien prévue sur base de UP!.
Le projet a été enterré quand l´architecture est passée au moteur avant (à la base la UP! devait recevoir une architecture arrière).
La raison? Caprice de Piech pour qui un moteur arrière était indispensable, cette version compacte devant être « populaire » dans ses prix.
Il reste cependant des traces de ce projet dans le design intérieur de la UP!: volant (avant le facelift), TDB et bloc d´instruments furieusement inspirés de la Beetle.

Bizaro
Invité

Ça y est la dernière descendante du proto tchèque Tatra 570 et de la Tatra T97 a disparue.

Mais heureusement il reste la version coupé, aplatie et avec le moteur au bon endroit : la Porsche 911!

SGL
Invité

Immense succès en Amérique et bide mémorable en Europe.
Look sympa, mais trop cher et trop encombrante pour la ville a contrario de la 500 (sauf aux USA).
Pas pratique comme compacte.
Une version vers les 4 m serait idéale pour le futur… Alors si en plus elle est électrique ! 😉

beniot9888
Invité

Je l’aime bien, mais si elle avait été un succès immense aux USA, elle existerait encore, je pense.

SGL
Invité

@beniot9888, bah tout est relatif, 1,7 millions de « new Beetle » pour un véhicule de « niche » ça impose le respect !? Non ?
Maintenant la mayonnaise n’a jamais pris en Europe malgré un capital de sympathie, trop encombrante pour l’habitabilité, trop cher pour le service rendu, etc.
Le filon aux USA était manifestement épuisé, après 22 ans de vente importante pour une voiture clivante.

otto
Invité

Remplacee sur les chaines par un SUV…

wpDiscuz