Accueil Sécurité Sécurité routière 2019 : +7,3% en mars

Sécurité routière 2019 : +7,3% en mars

534
22
PARTAGER

Le mois de mars 2019 voit le nombre de tués sur la route augmenter de 7,3%. La faute au beau temps selon la Sécurité Routière.

Selon les chiffres provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 250 personnes sont mortes sur les routes au mois de mars 2019. L’an dernier, ils étaient 233. Cela fait 17 personnes de plus (+7,3%). Depuis le début de l’année, on dénombre 25 tués de plus.

Du côté des autres indicateurs, le nombre d’accidents corporels est de 4 416 cette année contre 3 974 l’an dernier. 442 accidents de plus soit 11,1% 5 432 blessés sont à déplorer en mars 2019 soit 427 de plus qu’en 2018 (+8,5%).

Piétons et cyclistes, encore en hausse

L’ONISR tente d’analyser ces chiffres. Cyclistes (+8%), cyclomotoristes (+7%), et piétons (+5%) sont les catégories en hausse. Tout comme en février d’ailleurs pour les cyclistes et les piétons. Sur le premier trimestre 2019, la hausse se concentre en agglomération (241 contre 211 tués en moyenne sur les 5 dernières années soit +14,2% !) et sur autoroute (77 contre 51 en moyenne sur les 5 dernières années soit +50,9%). Hors agglomération, ces chiffres, plus important en valeur absolue, sont en baisse ! 423 tués contre 446 en moyenne sur les 5 dernières années soit -5,1%.

Ramené en base 100, cela donne un graphique intéressant sur lequel on voit qu’en août 2018, le nombre de tués en agglomération et sur autoroute se met à croître. Dans le même temps, le nombre de tués hors agglomération diminue globalement. Avec toutefois un léger rebond depuis décembre 2018.

L’explication de l’ONISR

La météo printanière a favorisé les déplacements expliquant pour partie la hausse de la mortalité routière constatée durant le premier trimestre. Cette hausse est cependant atténuée sur les routes hors agglomération par l’impact de la baisse de la vitesse à 80 km/h. Il est acté, depuis la fin 2016, une baisse de  -7% de la mortalité sur 12 mois hors agglomération, alors que la mortalité sur les autres réseaux routiers (autoroutes et agglomération) est remontée au niveau de la fin 2016.Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) qui a mis en place, à la demande de la Sécurité routière, l’évaluation de la mesure 80 km/h constate une très légère augmentation de la vitesse moyenne entre décembre 2018 et février 2019, qui reste cependant très en-dessous des vitesses pratiquées avant la mise en place de la mesure 80 km/h, ce qui signifie que le gain de vies épargnées est préservé.

Ainsi le relâchement des comportements lié au vandalisme sur les radars, qui touche tous les réseaux routiers, est compensé hors agglomération par la nouvelle limitation de vitesse mais alimente la hausse globale de la mortalité observée en ce premier trimestre 2019.

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Sécurité routière 2019 : +7,3% en mars"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nouh
Invité

J’ai toujours affirmé et je confirme que la ville était le lieu des infractions et des incivilités les plus dans grandes en France.
Au nom de la liberté, on fait n’importe quoi, on ne respecte rien, on se fout des autres et maintenant, on le revendique…..
Les années, les mois le confirment, hélas et surtout, toujours aussi peu, le plus souvent aucun, de contrôles en agglomérations…. Cherchez l’erreur!!!

ema
Invité

Je roule rarement dans paris, mais j’ai traversé la capitale cette semaine entre 19h00 et 20h00 (de porte maillot à place d’italie, par l’interieur), et le comportement des automobilistes, scooteristes et cyclistes est hallucinant de dangerosité et d’égoïsme.
C’est le degré zéro de la civilité (engagement sur carrefours non dégagés, blocage de voies …) et extrêmement accidentogène. Vivement la verbalisation par caméra de ces comportements, avec tolérance zéro et amendes dissuasives.

gigi4lm
Membre

@ema
Je suis globalement d’accord avec vous mais on est loin du degré zéro
Par contre, le pays où je passe la moitié de mon temps s’en approche.
Il serait bon que certains d’entre nous sortent un peu de leurs frontières.
https://www.leconomiste.com/flash-infos/accidents-routiers-au-maroc-tue-presque-autant-qu-en-france-avec-7-fois-moins-de

nouh
Invité

On peut toujours trouvé pire, mais en se comparer aux moins bons ne rend pas le comportement français meilleur et surtout cela ne l’excuse en rien.
Pour les frontières, je les ai passé plus d’une fois, je connais le Maroc, la Turquie, la Tunisie, la Grèce, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, etc…
chaque pays doit balayer devant sa porte, faisons le!!! Mieux vaut servir de bonne exemple que le contraire……

lataupe2B
Invité
Il serait temps que nos politiques prennent la sécurité routière vraiment au sérieux. Pas avec des mesures à la va vite qui donne bonne conscience. L’exemple des 80 km/h est le plus marquant. Que va nous pondre le 1er ministre ? Trop de mort ? Faut passer à 70 km/h. Les sanctions ne sont pas assez dissuasives contre les récidivistes les plus dangereux, contre l’alcool au volant, les stupéfiants, le téléphone au volant etc.. a quand une étude transparente et non gouvernementale sur les causes des accidents graves et mortels ? Et à partir de cet état voir comment éviter… Lire la suite >>
Lou 17
Invité
Depuis le passage à 80 km/h , c’est devenu un danger permanent entre ceux qui roule à 80 et d’autres à 75 à la queue leuleu et en plus vous ajouter les voiturettes et les camions qui vous colle au cul , voir des comportements dangereux qui vous double 3 voitures plus de distance de sécurité entre les voitures ..cela devient n’importe quoi !!! il n’y a jamais eu autant de radars vandalisé !! quand une loi est incompréhensible , autoritaire elle est d’elle même contesté avec tout ces travers !! Et ce 1er ministre , droit dans ses bottes… Lire la suite >>
nouh
Invité

La majorité des morts sont en agglomération, pas sur la route!!!

Jdg
Invité

« majorité des morts sont en agglomération » et oui sauf que les politiques ne savent que parler de vitesse alors qu’en agglo on roule pas vite, c’est pas possible.
À un moment les autres usagers (piétons vélo trotinettes etc..) doivent aussi faire attention.
Un automobiliste ne cherche pas à écraser les gens mais l’inattention ou un piéton qui traverse sans regarder ça peut conduire à un accident.
C’est l’affaire de tous, alors juste dire qu’il faut rouler moins vite suffit pas!

lataupe2B
Invité

Gigi4lm il faut comparer ce qui est comparable. Nous avons tout en France pour que la mortalité sur la route baisse. Tout sauf un gouvernement qui fait le travail. Édouard Philippe démontre avec sa loi des 80 km/h qu’il est incompétent. Et pure il prend les françaises pour des idiots.

gigi4lm
Membre
Un premier ministre qui me dit que la vitesse augmente les risques et que donc, par voie de conséquence, la baisser les diminue me paraît tout sauf incompétent. … à moins de nier les lois de la physique. Ne pas pour autant me faire dire ce que je n’ai pas dis. Les limitations de vitesse aussi nécessaires soient elles ne sont pas une fin en soit. La qualité du réseau, l’état et les performances des véhicules et surtout le comportement de chacun comptent tout autant. J’en veux pour preuve que dans l’exemple du Maroc situé plus haut la vitesse est… Lire la suite >>
nouh
Invité

Vous avez raison, mais visiblement les « conducteurs idiots » ne comprennent pas!!

Xavier
Invité

Les radars c’est formidable et ça fait baisser le nombre de morts !
C’est bien possible mais alors comment expliquer que des radars recouverts d’un simple sac poubelle n’est pas été remis en service plus rapidement ? Messieurs Barbe et Philippe combien de morts du fait de l’inertie de vos
services ?
Je ne peux pas imaginer que vous ayez laisser traîner les choses par opportunisme, non je ne peux pas le penser.

wpDiscuz