Accueil Nissan Nissan : les actionnaires convoqués pour sortir Ghosn du conseil

Nissan : les actionnaires convoqués pour sortir Ghosn du conseil

428
5
PARTAGER

Les actionnaires de Nissan se réunissent lundi pour voter la révocation du mandat d’administrateur de Carlos Ghosn. L’ancien dirigeant avait déjà été limogé en novembre 2018 de la présidence du constructeur après avoir été arrêté pour des soupçons de malversations financières.

2 sorties, 1 entrée

A l’ordre du jour de cette assemblée générale extraordinaire, trois sujets : le renvoi de M. Ghosn, celui de son ex-bras droit Greg Kelly, inculpé sur un volet de l’affaire, et l’élection comme membre du conseil d’administration du président de Renault, Jean-Dominique Senard, qui sera présent.

La direction du groupe s’était empressée de destituer M. Ghosn en tant que président du conseil d’administration juste après son arrestation initiale le 19 novembre, mais il faut l’aval des actionnaires pour le démettre de son poste d’administrateur.

Une réunion non « perturbée » par Ghosn

La réunion doit débuter à 10h00 dans un grand hôtel de la capitale japonaise, quelques jours après une nouvelle interpellation de l’ex-PDG de Renault-Nissan par les enquêteurs du parquet de Tokyo, où il se trouvait assigné à résidence.

La séance ne sera donc « pas perturbée par M. Ghosn, qui a été réduit au silence », alors qu’il avait annoncé une conférence de presse pour le 11 avril, a commenté pour l’AFP Takaki Nakanishi, analyste du secteur basé à Tokyo.

« C’est une bonne nouvelle pour Nissan qui peut se concentrer sur la réforme de sa gouvernance », dit-il, même si l’ambiance est loin d’être sereine au sein du constructeur d’automobiles japonais, accaparé par l’enquête interne qu’il mène depuis l’été 2018 sur son ancien PDG.

Ghosn crie au complot

Avant d’être renvoyé dans la prison du quartier de Kosuge (nord de Tokyo) où il avait déjà passé plus de 100 jours, M. Ghosn n’a pas épargné Nissan.

Il s’est redit victime d’un « complot » orchestré par des dirigeants du groupe nippon qui voulaient, selon lui, empêcher un projet d’intégration plus poussée avec Renault.

« L’autre partie (de l’explication), c’est la détérioration de la performance de Nissan depuis deux ans », a souligné le magnat déchu de 65 ans lors d’un entretien accordé mercredi à une télévision française.

« Je suis très préoccupé par la performance et l’avenir de Nissan », insiste-t-il, attribuant la responsabilité de la dégradation au dauphin qu’il avait lui-même choisi, Hiroto Saikawa, quand il s’était retiré de la direction exécutive en avril 2017.

Alliance consensuelle

L’assemblée générale de lundi sera l’occasion pour les deux alliés d’afficher devant les actionnaires leur entente retrouvée après des semaines de discorde, l’affaire Ghosn ayant réveillé des rancoeurs au sein de Nissan.

Sous la houlette de M. Senard, l’alliance a déjà décidé de faire table rase de la structure passée, jugée opaque, et mis en place le 12 mars un conseil opérationnel censé fonctionner sur la base du consensus entre ses trois membres, Renault, Nissan et Mitsubishi Motors.

Cette nouvelle instance tripartite doit se réunir pour la première fois ce vendredi à Paris.

Elsiabeth Studer Avec AFP

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Nissan : les actionnaires convoqués pour sortir Ghosn du conseil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

L’Alliance va sauter … et Nissan avec

Thomas
Invité

Nissan et Mitsubishi vont retrouver leur indépendance 😉

Invité

Et donc Nissan va sauter !

Jo.
Invité
L’obsession prioritaire des gens dirigeant maintenant Nissan n’est manifestement pas la santé de Nissan, mais manifestement entièrement dans celle d’eux même et de leur pouvoir dans l’entreprise. Peut être un problème de fond adn ayant rendu moribond Nissan avant 1998 et en train de revenir, montrant le vide existentiel Nissan (?), sa seul raison d’être n’ayant été uniquement pendant longtemps qu’être obsessionnellement le concurrent Toyota. Ce qui est aussi parfois le problème dans certaines entreprises quand il n’y a pas de réel propriétaire mais plutôt une multitude n’ayant donc aucun pouvoir et rôle (y a parfois du LMBO dans l’air).… Lire la suite >>
Pedro5
Invité

Je suis Ghosn.
Ne le lachons pas.

wpDiscuz