Accueil Electriques Formule E – Hong-Kong 2019 : Sam Bird vainqueur controversé

Formule E – Hong-Kong 2019 : Sam Bird vainqueur controversé

692
4
PARTAGER

La Formule E cela n’avance peut-être pas plus vite qu’une Formule 3, mais, les e-Prix sont pleins de rebondissements. Hong-Kong n’y a pas coupé avec 3 voitures de sécurité, un drapeau rouge, et encore un vainqueur controversé.

Pas simple de signer un bon temps avec les averses sur le circuit de Hong-Kong. Pour rappel, les Formules E utilisent des pneus Michelin uniques, 18 pouces, à sculpture, pour le sec et le mouillé.

Pour la 50e course de Formule E de l’histoire, c’est Vandoorne qui a signé la pole pour HWA. Sa première pole, ainsi que celle de son écurie. Vandoorne fait le meilleur tour des groupes de qualification devant Paffett et Rowland. Mais ensuite les 6 premiers se disputent la super pole sur 1 tour. Là encore, Vandoorne est intouchable.

Il améliore même son temps en 1:11.580, plus de 3 dixièmes devant Rowland, Mortara, Lotterer, Paffett et Di Grassi. Le futur vainqueur du e-Prix n’est que 7e, le champion en titre, Vergne, seulement 18e. Les deux pilotes Mahindra, Wehrlein et D’Ambrosio sont bons derniers 21 et 22e. Il faut dire que JEV a fait une figure et fini (doucement) dans le mur. Quant aux Mahindra, ils ont ouvert le bal des tours qualif sans trop savoir ce que donnerait la piste mouillée.

Course

Au départ, Rowloand sur Nissan e.dams chipe la tête à Vandoorne qui se fait même passer un peu après par Bird ! Quel départ de Sam Bird. Mais c’est derrière que la course s’anime. Nasr se met dans le mur et se fait percuter par les deux Mahindra qui n’avaient pas d’échappatoire. La voiture de sécurité sort, puis la course est stoppée sous drapeau rouge le temps d’évacuer les voitures qui bloquent la piste.

La course redémarre avec un peu moins de 38 minutes (45 au départ) sous régime de voiture de sécurité. Au redémarrage, Rowland mène donc devant Bird, Vandoorne, Lotterer, Paffett et Mortara. Tactiquement, tous ou presque activent leur 1er mode attaque. Lotterer fait un superbe freinage sur Vandoorne dès le drapeau vert agité.

Bird harcèle Rowland, le touche et la Nissan e.dams est au ralenti ! Mais il repart. Souci électronique sur la Formule E de Rowland ? Il est 10e. Bird se rate au freinage et Lotterer le passe. Le voilà en tête. Mais il reste 33 minutes encore et Lotterr consomme un peu plus que Bird. Les deux se détachent rapidement de Vandoorne 3e.

Bird est vraiment blotti dans la crash box de Lotterer. Surtout, à 23 minutes de la fin de la course, il compte 4% de batterie en plus que le pilote DS Techeetah. Visiblement la Envision Virgin consomme moins sur un tour. Ce sont vraiment deux artistes car la piste a encore de nombreuses plaques d’humidité et l’adhérence est précaire. Lotterer fait une petite erreur, Bird se porte à sa hauteur mais cède au niveau de la chicane. Bird est calmé par son ingénieur piste qui lui explique qu’il a l’avantage en consommation.

Bird force le destin

Pendant ce temps là, Buemi chute à la 17e place et doit abandonner. La HWA de Vandoorne s’arrête au bord de la piste. A 15 min 45 la voiture de sécurité ressort pour évacuer la voiture de Stoffel. C’est à l’avantage de Lotterer qui compte toujours 4% de batterie de moins que Bird. Les pilotes en profitent pour déclencher leur second mode attaque.

On repart sous drapeau vert avec un peu moins de 12 minutes + 1 tour de course. A 6 minutes 30 de la fin, la deuxième Nissan e.dams est à l’arrêt sur la piste, roue arrière gauche cassée. Rowland est le 8e pilote à abandonner. Et la voiture de sécurité est de nouveau de sortie. Ca sent bon pour Lotterer. Il reste 2 minutes et 1 tour !

Bird crève le pneu de Lotterer ! Sur un freinage appuyé, le museau de sa Formule E vient frotter la roue arrière de la DS Techeetah qui crève alors qu’il ne reste qu’un tour ! Bird l’emporte devant Mortara et Di Grassi. Encore un e-Prix qui connait un rebondissement dans le dernier tour. Mais Bird mérite-t-il sa victoire après avoir crevé le pneu de Lotterer qui termine 14e et dernier pilote en course ?

[Mise à jour : Bird a écopé d’une pénalité de 5 secondes pour son accrochage avec Lotterer. Cela ne rend pas la victoire à l’Allemand. C’est Mortara qui l’emporte devant Di Grassi et Frinjs. Bird glisse à la 6e place. C’est la première victoire en Formule E de Venturi. Bravo !]

Classement du e-Prix de Hong-Kong 2019

La Formule Un peut-elle, doit-elle s’inspirer de la Formule E ? Les voitures sont faites pour pouvoir frotter les unes aux autres sans perdre de performance, contrairement aux F1 où le moindre bout de carbone est essentiel. Les circuits n’ont pas d’échappatoire dans tous les coins et les évacuations des voitures prennent un peu de temps et demande une voiture de sécurité. Et si la F1 faisait de même ?

Classement pilotes

Sam Bird prend la tête du championnat après sa victoire controversée à Hong-Kong, sa deuxième de la saison. [Mise à jour : malgré son déclassement, Bird prend la tête mais pour 1 point seulement.]

Pos Pilote Points
1 #2 Sam BIRD 54
2 #64 Jérôme D’AMBROSIO 53
3 #11 Lucas DI GRASSI 52
4 #48 Edoardo MORTARA 52
5 #28 António Félix DA COSTA 47
6 #4 Robin FRIJNS 43
7 #20 Mitch EVANS 34
8 #66 Daniel ABT 32
9 #94 Pascal WEHRLEIN 30
10 #36 André LOTTERER 29

Classement équipes

Pos Equipe Points
1 ENVISION VIRGIN RACING 111
2 MAHINDRA RACING 83
3 AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER 81
4 BMW I ANDRETTI MOTORSPORT 65
5 VENTURI FORMULA E TEAM 57
6 DS TECHEETAH FORMULA E TEAM 57
7 PANASONIC JAGUAR RACING 35
8 NISSAN E.DAMS 21
9 HWA RACELAB 7
10 NIO FORMULA E TEAM 6
11 GEOX DRAGON 2

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Formule E – Hong-Kong 2019 : Sam Bird vainqueur controversé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rowhider
Invité

Va falloir mettre un sérieux coup de vis en FE, après le coup de gueule de JEV lors de la dernière course: encore un coup bas en piste sans punition crédible.

Gustave
Invité

Susie Wolff gagne en Formula E (elle est la team manageuse de l’écurie Venturi), pendant que son mari va gagner en F1 🙂

Philippe
Invité

Franchement, cette course était une boucherie sans nom. Le circuit est totalement inadapté et on a vu de nombreuses manœuvres beaucoup trop autoritaires. Le discours de JEV quelques jours plus tôt a trouvé là une illustration parfaite.

pat d pau
Invité

Mon dieu que c’est chiant les F1 elec et no elec… Heureusement que la Moto GP est de retour !

wpDiscuz