Accueil Tesla Essai Tesla Model 3 Performance

Essai Tesla Model 3 Performance

3304
107
PARTAGER
Essai Tesla Model 3

Elle est enfin là ! Annoncée en mars 2016 puis décriée pour ses nombreux retards provoqués par des problèmes sur les lignes d’assemblage, la Tesla Model 3 est désormais livrée à ses premiers clients européens.

Plus proches de nous, les premiers (heureux) acheteurs français devraient être livrés dès la seconde quinzaine de ce mois de février. Mais oubliez pour autant le modèle « d’entrée de gamme » à 35 000 dollars qui devait révolutionner le marché du véhicule électrique. Celui-ci n’arrivera pas avant la fin de l’année, lorsque le constructeur aura atteint une bonne santé financière. Et pour y parvenir, la firme californienne reprend le même modèle économique qu’aux États-Unis, en livrant d’abord en Europe les Model 3 dans ses versions les plus haut de gamme, « grande autonomie » et « Performance », plus profitables en termes de marge. C’est cette dernière configuration que nous avons eu à l’essai et qui devait se montrer sous ses plus beaux atours, histoire de justifier son prix de … 66 900 euros bonus inclus !

Un style minimaliste assumé

De manière générale l’industrie automobile fait le nécessaire pour rendre les postes de conduite les plus épurés et les plus simples possible. Tesla pousse encore un peu plus loin la chose en proposant un équipement carrément… « minimaliste ». Seuls quelques boutons subsistent tels que celui des feux de détresse, de l’appel d’urgence ou encore de l’ouverture des portes. Oui, vous avez bien lu, ce sont des boutons et non pas des tirettes – modernité, quand tu nous tiens !

C’est donc sur l’écran 15 pouces, disposé à l’horizontale et très légèrement orienté vers le conducteur que tout se passe. Cartographie GPS, système multimédia (tuner et webradio), climatisation, chauffage des sièges, gestion des phares, essuie-glace, etcétéra… tout passe par cette grande dalle tactile à la réactivité bien travaillée. Précisons au passage que nous sommes toujours frustrés par l’absence d’une compatibilité avec Android Auto ou CarPlay qui aurait permis de mieux profiter encore de son smartphone à bord. D’autant que côté intégration les quatre USB, dont deux à l’avant avec un système de présentoir pour les smartphones avait tout pour les mettre en valeur. Dommage donc.

Une fois au poste de pilotage, on est de prime abord plutôt inquiet par cet affichage unique. Exit le compteur derrière le volant, la dalle au centre fait aussi office de compteur de vitesse qui s’affiche sur le tiers gauche. Après un petit temps d’adaptation, on se rend compte que, finalement, l’œil navigue plutôt bien entre ce qui se passe devant sur la route et sur cet écran. La vitesse à laquelle on roule y est affichée assez gros pour qu’un simple coup d’œil suffise à nous renseigner. Forcément au volant d’une voiture de « geek » on aurait aimé avoir un système d’affichage tête haute pour compenser l’absence de compteur. Quoi qu’il en soit, la consigne reste donc la prudence. Il faut se donner du temps pour s’y faire sous peine de voir ses points de permis fondre comme neige au soleil, surtout dans cette version Performance où la puissance disponible sous la pédale de droite est un véritable appel du pied… aux sensations fortes.

Le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes

La particularité des véhicules électriques est de délivrer une accélération instantanée grisante. Et lorsqu’on connait les accélérations foudroyantes des Model S et Model X, nous étions impatients de mettre pied au plancher de cette petite dernière de Tesla. La claque est immédiate. Ça pousse fort, très fort… et longtemps. Le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes semble se vérifier, en revanche impossible de mettre à l’épreuve sur route la vitesse maximale annoncée à 250 km/h.

Ce qui ne nous a pas empêchés pour autant de prendre du plaisir au volant de cette auto qui met son conducteur en confiance. La tenue de route est très bonne grâce à une transmission intégrale (un moteur sur chaque essieu) et des suspensions qui, même si elles ne sont pas pneumatiques et pilotées, se montrent efficaces et même assez douces compte tenu des jantes 20 pouces de cette Model 3. Un caractère dynamique, une direction précise et un centre de gravité très bas rendent cette version Performance très agréable à conduire et fiable même à un rythme un peu soutenu. Notez que ce modèle Performance se distingue aussi par ses étriers de frein rouge, synonyme d’une efficacité particulière, ainsi que par sa monte de pneus Michelin Pilot Sport.

Vraiment trop cher ?

Comme nous le disions en préambule, oubliez le petit modèle pas cher qui pourrait sérieusement remettre en question le succès de la Renault ZOE ou encore concurrencer la Nissan Leaf 2 ou BMW i3. Cette Model 3 Performance est vendue à partir de 70 300 euros auxquels il faut ajouter 2 600 euros pour la peinture rouge multicouche de notre modèle d’essai. C’est d’ailleurs, avec la technologie Autopilot (facturée 5 300 euros à la conception de la voiture ou 7 400 euros après la livraison), les seules options proposées par Tesla. Tout calcul fait, nous voilà avec une voiture électrique à 66 900 euros bonus inclus ! Un tarif clairement au-dessus de celui de ses rivales 100% électriques, mais peut-être pas complètement délirant pour autant.

En effet, rappelons que dans cette version l’autonomie annoncée est de 530 km selon le cycle WLTP (560 km pour la version « grande autonomie ») ce qui la positionne parmi les plus endurantes. D’autant que lorsqu’on roule en Tesla, les soucis de charge qu’on connait avec les réseaux traditionnels tel que Corri-Door (plus faible puissance de charge, borne unique par station et parfois en panne, etc.) n’ont pas lieu avec le réseau Supercharger. Le réseau de Tesla compte désormais 66 stations en France soit environ 500 prises dont la puissance de 120 kW (pour les plus puissantes) permet de récupérer 270 km d’autonomie en 30 minutes. Attention toutefois, la charge est payante pour les clients de Model 3 à hauteur de 24 cts du kWh. Mais là encore, Tesla a un coup d’avance en permettant de payer depuis l’application mobile. Oubliez la galère de badge. On prend le « pistolet », on branche, on charge et on repart sans se soucier du reste.

De manière plus globale, compte tenu de ses prestations, cette Model 3 trouve aussi sa concurrence parmi les véhicules sportifs thermiques. Son habitabilité avec cinq places plutôt spacieuses (le coffre fait 425 litres auquel s’ajoute un « petit » compartiment à l’avant) et ses performances lui permettent de rivaliser avec des Mercedes Classe C série AMG, BMW M3 ou encore Audi RS4 dont les tarifs sont plus élevés encore… au profit toutefois d’une meilleure dotation côté équipements et de meilleures finitions, reconnaissons-le.

Au final, cette Model 3 Performance est encore assez cher et ce n’est pas avec elle que le véhicule électrique va se démocratiser, mais un calcul s’impose entre le coût de la charge et de l’entretien versus celui d’un véhicule thermique.

+ ON AIME
  • La tenue de route
  • Les accélérations foudroyantes
  • L’étendue du réseau Supercharger
  • L’habitabilité
ON AIME MOINS
  • Le prix encore élevé
  • L’absence de compatibilité Android Auto et CarPlay
  • L’habitacle peut être un peu trop minimaliste

 

TESLA Model 3 Performance
Prix (à partir de) 57 500 €
Prix du modèle essayé 78 300 €
Malus 0 €
Moteur
Type et implantation Moteurs électriques avant et arrière
Puissance (kW/ch) Moteur avant 211 / 287
Puissance (kW/ch) Moteur arrière 147 / 200
Couple (Nm) Total 639
Transmission
Roues motrices Intégrale
Boîte de vitesses
Châssis
Suspension avant Double triangle
Suspension arrière Multibras
Freins N/A
Jantes et pneus 20 pouces
Performances
Vitesse maximale (km/h) 250
0 à 100 km/h (s) 3,5
Consommation
Autonomie (WLTP) 530,0
CO2 (g/km) 0
Dimensions
Longueur (mm) 4694
Largeur (mm) 1933
Hauteur (mm) 1442
Empattement (mm) 2875
Volume de coffre (l) 425
Batterie (kWh) 75
Masse à vide (kg) 1847

Poster un Commentaire

107 Commentaires sur "Essai Tesla Model 3 Performance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
killa06
Invité

Je l’ai essayer lundi en performance. C’est clairement bluffant pour avoir déjà conduit c63s

Seb
Invité

Pour avoir eu droit à quelques tours au volant une Model S en P90D , je confirme c’est vraiment très très impressionnant ! 😁

SGL
Invité

C’est clairement (encore) au niveau des premiums !
Sauf peut-être pour la finition ?

panama
Invité

Et des prestations ? On s’en fiche de l’accélération si l’autonomie perd 40% quand on monte en station de ski.
Franchement SGL je sais que tu es fana des VE mais entre ça et une série 3 haut de gamme il n’y a pas photo.

SAM
Invité

@panama. ben je prends le Tesla et
je vous laisse le série 3! 😉

panama
Invité

Sam : no problemo de toute façon je roule en série 5 alors

miké
Invité

tu roules en aygo.

panama
Invité

Miké on a trois voitures à la maison…

SGL
Invité

Tous ceux que je connais qui possède des Tesla possédaient avant des BAM, et ils ne semblent pas le regretter.
Aux USA, ils sont plusieurs centaines de milliers dans ce cas !

panama
Invité

Et combien de conducteurs de Tesla sont revenus aux BAM ?

SGL
Invité

Ah !
Très bonne question.
Il n’y a pas à ma connaissance, mais je ne suis pas un institut de sondage.
Si quelqu’un a une idée, cela m’intéresse !

Phil
Invité

vu le taux de satisfaction des possesseurs de VE en général, je n’ose pas imaginer Tesla, je ne pense pas que plus d’une fraction ultra-minoritaire, et pour des raisons très précise, repasse ensuit eau thermique.
J’ai du moi même repasser à l’hybride et je sanglotte à chaque fois que le moteur redémarre ^^

Seb
Invité
Niveau prestations , pour la model 3 faut voir , mais une modèle S c’est pas mal du tout ! Le manque de boutons fait probablement penser que ça n’embarque que dalle mais c’est relativement bien fournis ( bon évidement pour une caisse à 100 k€ c’est VRAIMENT en retrait face au trio de limousines Allemandes avec phares au laser , vision nocturne , lecteur tète haute , la caisse qui se gare toute seule à la clé , le GPS avec affichage projection 3d ect , ect , ect …. ) mais y’a quand même la voiture qui se… Lire la suite >>
pcur
Invité

Ce n’est clairement pas au niveau des premium au niveau des finitions ça reste très américain en terme de qualité. Le volant par exemple me paraît assez hideux. Enfin le choix du 100% tactile donne quand même quelques aberrations ergonomiques (la boîte à gant s’ouvre en passant par l’écran…)

SGL
Invité

Je regrette encore que l’Alliance Renault / Nissan soit toujours l’absence de ce segment D des VE.
Ils ont largement la compétence pour concurrencer la Model 3.

SGL
Invité

Bien que la Leaf 62 kWh s’en rapproche (mais rien en vue chez Renault !)

SAM
Invité

@SGL. En 2020-2021, vous allez avoir 3 réponses
à votre questions de la part de Renault.
Et la Talisman aura aussi sa réponse sur son futur.

Guill
Invité

Mais après la Fluence ZE, est-ce une priorité ?

SGL
Invité

Faut comparer les ventes mondiales des VE en 2011 et celles de maintenant… c’est peut-être + 1000 % !?
…et surtout celles du futur qui peut être de plus de 1000 % également.

Guill
Invité

Après l’expérience de la Fluence ZE et vu les chiffres de la Talisman, je me concentrerais plutôt sur un SUV ZE pour attaquer ce futur marché.

SGL
Invité

Bah, la Fluence ZE date de 8 ans et Talisman n’a ni d’hybride, ni de PAC hydrogène, ni électrique.
On n’attire pas les mouches avec du vinaigre !
Ceci explique peut-être cela !
Et ne faisait rien, on ne risque pas l’échec !
😉

SGL
Invité

Mais un SUV ZE serait une bonne approche…

SAM
Invité

Fin 2019, 2020 … puis 2021 Monsieur SGL, Renault va vous faire mentir …

SAM
Invité

8 modèles électrique Renault pour 2022, donc vous comptez la Zoé 2, le Kangoo 2, le Traffic électrique, le Master électrique puis vous faites votre choix sur les 4 autres qui arriveront …
Un Captur électrique? Une auto type Mégane électrique? Une Alpine électrique? Une sedan ce sera sur tant Renault en aura besoin pour faire de la marge en Corée du sud, en Europe et en Chine …

Je vous mets le lien pour une piqûre de rappelle :
https://www.automobile-propre.com/vehicule-electrique-renault-veut-garder-son-leadership-en-europe/

Mwouais
Invité

La Fluence est bien l’image que ce n’est pas une question de compétences pour assembler des batteries avec un moteur, mais plus un problème d’engagement de la marque et de compétences parallèles : softwares

Bruce
Invité

Est-ce que cette voiture aura un coût pour son entretien ?
Bien sûr il y aura les pneus et la plaquettes de frein, mais pour le reste ?
Si on compare avec un haut de gamme allemand, dont les dépenses pour les révisions sont à prendre en considération, sur une durée de 5 ans par exemple on pourrait l’ajouter à la facture, non ?

Eric
Invité

Je pense que la facture est a diviser par deux !
Une fois achetée une Tesla ne coûte qu’en pneus et plaquettes de frein et en recharge électrique. Si les batteries durent vraiment longtemps, les concessionnaires BMW AUDI et MERCEDES vont la regarder d’un œil mauvais car les factures de l’atelier font vivre leurs garages. Si Tesla n’a pas de réseau c’est peut-être que ses véhicules n’en ont pas besoin ! Le prix d’une Tesla est certainement, au final, une très bonne affaire !

Sylver
Invité

Sauf qu’ils facturent quand même l’entretient a près de 1000€…

SGL
Invité

Sachant que les VE représente l’avenir pour au minimum 30 % du marché d’ici 2025.
Il pourrait avoir dans l’avenir une redistribution des parts de marché chez les premiums.
Encore faut-il se lancer au bon moment ! 😉

mmc
Invité

Le premium c’est aussi la qualité d’accès au réseau apres-vente .. combien de concessionnaires ?

J’ai regardé sur le site TESLA France: un unique service center pour toute la region parisienne : si tu habites à Charenton, tu dois aller à Chambourcy …

A 70000 euros l’unité … comment dire …

Franckche
Invité

Pourquoi y faire ??? Les pneumatiques, les plaquettes ???
En cas de problèmes, Tesla se déplacent à domicile et te laissent un véhicule de prêt en cas d’immobilisation.

zeboss
Invité

@franckche : pour faire la vidange pardi…
les fossiles n’arrivent pas à en démordre, ils cherchent des pompes partout… lol

SGL
Invité

Je connais des possesseurs de Model S ex-possesseurs de BAM et franchement, ils ne s’en plaignent pas !
…et même à 140 k€ l’unité !!! 😉
Pourtant, ils ne me paraissent pas totalement fous !?

pat d pau
Invité

Pour y faire quoi ?

wpDiscuz