Accueil Audi Bilan financier 2018 : VW continue d’engranger les milliards

Bilan financier 2018 : VW continue d’engranger les milliards

929
6
PARTAGER
Herbert-Diess-Volkswagen

Comme si le dieselgate n’avait jamais existé, le groupe Volkswagen annonce un bilan financier 2018 impressionnant.

Le groupe VW a généré un chiffre d’affaire de 235,8 milliards d’euros, en hausse de 6,3 milliards. Le bénéfice d’exploitation – avant opérations spéciales – ressort stable (en légère hausse) à 17,1 milliards d’euros (contre 17 l’an dernier) avec une marge opérationnelle de 7,3% (contre 7,4% en 2017). En retranchant les 3,2 milliards d’euros dus au dieselgate, le groupe annonce un profit opérationnel de 13,9 milliards d’euros. Une hausse de 2,7% du CA malgré une hausse des ventes de « seulement » 0,9%.

En 5 ans, le groupe Volkswagen a fait croître son chiffre d’affaires de 17/18% de façon pratiquement linéaire. Cela reste assez impressionnant avec le boulet du dieselgate et le marché chinois (dont Volkswagen est très dépendant) qui a patiné en 2018. Les liquidités nettes de la division automobile baissent de 3 milliards mais restent importantes à 19,4 milliards d’euros.

Jusqu’à quand ?

En conséquence de ces bonnes performances, le groupe VW annonce un dividende en hausse de 90 centimes à 4,86 euros par action préférentielle contre 3,96 l’an dernier. Soit une hausse de 22% tout de même. Pour les actions ordinaires, ce sera 4,80 contre 3,90 euros en 2017. En 2019, VW prévoit une hausse du chiffre d’affaires de 5% et une marge opérationnelle entre 6,5 et 7,5%.

De nombreux observateurs se demandent si VW pourra continuer sur sa lancée des dernières années. Certains signes indiquent un fléchissement possible sur certains marchés clés. En attendant cette hypothétique faiblesse, le groupe Volkswagen engrange.

Illustration : VW

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Bilan financier 2018 : VW continue d’engranger les milliards"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

et par marques ?
ce serait intéressant !

nouh
Invité

Une fois arrivé en haut, le plus dur est d’y resté et pour l’instant VW le fait très bien et contre vent et marée, mais comme tous les constructeurs traditionnels le passage à l’électrique risque d’être délicat, non pas pour les ventes, mais pour le personnel car fabriquer une voiture électrique est moins gourmande en poste de travail et donc il y aura forcément du personnel en moins.
Mais VW ne sera pas le seul et ses finances pourront l’aider…..

Kaizer Sauzée
Invité

Et grâce au licenciement de combien de salariés ???

Invité

Et grâce aux énormes ristournes consenties pour préserver les volumes, aussi

Jdg
Invité

Vu la taille du groupe pas étonnant.
Vag est un monstre et restera numéro un encore longtemps.

bzep
Invité

Sacré groupe quand même surtout quand on sait ce qu’a coûté l’affaire du dieselgate ! VW est Très tributaire de la Chine et ce n’est pas forcément bon quand on sait que ce marché est entrain de se stabiliser.

wpDiscuz