Accueil Design Hypercars WEC : rêvons un peu grâce à Sean Bull

Hypercars WEC : rêvons un peu grâce à Sean Bull

995
9
PARTAGER
McLaren Hypercar WEC

En attendant la reprise des compétitions, faisons marcher notre imagination. Sean Bull est un graphiste 3D très apprécié des amateurs de sport automobile, proposant régulièrement des concepts cars et des livrées de voitures de sport automobile que nous rêverions de voir réellement sur la piste.

Sean Bull s’est d’abord fait connaître par ses créations de concepts et de livrées de F1, soit fictives soit inspirées des décorations mythiques des années 70-80. Ses créations inspirent à leur tour les « moddeurs » des simulateurs de course, qui modifient les fichiers de base et les textures graphiques. Il n’est pas rare en effet de retrouver ses créations adaptées dans la série F1 de Codemasters ou sur d’autres jeux. Son talent a finit par être récompensé, puisque Sean Bull travaille pour de nombreuses structures bien réelles, comme Renault F1 Team et Red Bull North America. Il a récemment conçu la livrée de l’écurie Dragon Racing de Formule E et a remis au goût du jour la fameuse livrée jaune « Pennzoil » pour Penske, sur la monoplace d’Hélio Castroneves au dernier Indy 500.

Fin décembre, Sean Bull a proposé plusieurs concepts inspirés de la future catégorie Hypercar qui remplacera les actuels protos LMP1 à partir de la saison 2020-2021 du WEC. A l’image de ce qui se fait déjà dans la catégorie Dpi en IMSA, ces prototypes Hypercar devront avoir un lien visuel évident avec les modèles de route qui leur servent de base. Alors que les projets Hypercars se multiplient (Pininfarina, Lotus, Lamborghini, etc.), le WEC a peut-être eu le nez fin en orientant son avenir vers ce type de catégorie qui suscite l’intérêt de plusieurs constructeurs. Et autant dire que les concepts de Sean Bull attisent la curiosité et l’excitation des fans, car ils sont tout simplement bluffants et magnifiques, étant en plus libres de toute contrainte technique, aérodynamique ou marketing.  Imaginons un instant une grille de départ du Mans alignant ces bolides :

McLaren Harrods

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Hypercars WEC : rêvons un peu grâce à Sean Bull"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

C’est clair que ça donne envie, il n’y a que la Peugeot qui est moins crédible au vu de la production actuelle, à moins qu’ils nous sortent une 508 R-Hybrid à Genève? ^^

Jack
Invité

C’est clair que du temps de la 905 et de la 908, la production Peugeot était beaucoup plus en accord avec un prototype vainqueur aux Mans. Qu’est-ce qu’il faut pas lire…

seb
Invité

Visiblement tu n’as pas lu le règlement de cette future catégorie toi en tout cas. 😉
Juste pour rappel, il faudra vendre un modèle se rapprochant du modèle de course pour pouvoir y participer, mais j’ai peut être loupé la news qui parlait d’une hypercar chez Peugeot pour pouvoir participer à cette future catégorie?

Mr.Bean
Invité

Autant faire le retour des GT One quoi…

Harry Covert
Invité

Merci Captain Obvious, c’est justement ce qu’ils essaient de faire sans le dire.

Moi.
Invité

Pour Bugatti, il suffit de reprendre le concept Vision GT, tous les ingrédients y sont présents.

17A
Invité

Pas mal, mais la ça fait carrément LMP1 et pas tant « hypercar » que ça je trouve.

Moi.
Invité

Oui exactement, ça fait plus « silhouette » sur base LMP1 HY actuelle que « vraie » hypercar sur base routière.

Gustave
Invité

c’est sur que l’on peut rêver longtemps sachant qu’aucun des constructeurs (sauf Aston) ne s’engagera en hypercars. Hé oui, à part en Formula E, la mode n’est plus au sport auto, de moins de manière officielle.

wpDiscuz