Accueil Alternatives Formule E – Zurich 2018 : Di Grassi remporte une course folle

Formule E – Zurich 2018 : Di Grassi remporte une course folle

622
0
PARTAGER

Di Grassi remporte le premier ePrix de Zurich. Bird fait un rapproché au championnat après un weekend noir pour Vergne.

La Formule E arrive en Suisse, à Zurich. Mais, cela ne se fait pas sans mal. Il faut dire que le circuit va bloquer une partie de l’hyper-centre et que la Formule E ne convainc pas tout le monde sur son côté « écolo ». Pourtant, les stands ont été montés en bois recyclé, la date a été déplacée au dimanche (samedi habituellement) pour gêner le moins possible.

Le circuit, et bien, comment dire. Plutôt rectiligne, il compte 11 virages surtout à angle droit. Par contre, deux lignes droites dont une avec une épingle devraient aider à dépasser.

Qualifications : Evans en pole

En qualifications, Evans se montre le plus rapide dès les groupes. Il devance D’Ambrosio, Lopez, Loterrer et Bird. Di Grassi manque le top 5 (la super pole) pour 6 centièmes. En revanche, c’est Vergne qui se plante totalement.

17ème temps pour le leader du championnat. Visiblement il y a eu un souci sur les pressions des pneumatiques. Vergne ne se rend pas la tâche facile alors qu’il n’a qu’à contrôler pour être titré dans 3 épreuves !

En super pole, Evans confirme. Il signe sa première pole en carrière. Il devance Loterrer, Bird, D’Ambrosio et Lopez.

Course

Evans ne se rate pas et conserve la tête. Derrière, s’est un peu la foire d’empoigne et c’est Abt qui en fait les frais. Piquet lui rentre dedans et vire son aileron arrière. Si ce dernier est un peu anecdotique ici, Abt doit repasser par son stand pour qu’on lui remplace.

Lotterer fait le jeu de son coéquipier Vergne en étant second pour le moment devant Bird. En parlant de Vergne, le voilà rapidement 12ème, après 8 tours sur 39. Il doit puiser dans sa première batterie mais c’est le prix à payer pour ne pas trop rater les points.

Vergne déchaîné

Tour 9, abandon de Mortara. Vergne est déchaîné ! Il dépasse Lynn puis Heidfeld rapidement. La Techeetah est très rapide. Après un quart de course, on a Evans, Lotterer, Bird, Di Grassi, Buemi, D’Ambrosio, Lopez, Rosenqvist, Prost et Vergne qui rentre dans les points. Le leader du championnat est impressionnant !

Ce qui est encore plus impressionnant, c’est qu’il n’a pas tapé dans sa batterie finalement. Il est largement plus rapide aujourd’hui. Di Grassi passe Bird au 13ème tour. Ca aussi cela aide Vergne. Il passe ensuite Lotterer qu’il harcelait depuis plusieurs virages. Pendant ce temps, Vergne a passé Prost et est 9ème.

En un tour, Di Grassi est revenu sur Evans. Il veut aller chercher la victoire. Mais quel dépassement de Vergne ! Rosenqvist tente de résister à Vergne au freinage et finit dans la barrière ! Vergne est 8ème. Di Grassi s’empare de la tête de la course alors qu’on approche la mi-course et qu’on est dans le trafic. D’Ambrosio est passé par Vergne qui peut aller chercher Lopez maintenant. Buemi lui, a passé Bird.

Changement de voiture raté pour Vergne

Et c’est un « full course yellow ». Un aileron arrière est sur la piste, sans doute celui de Rosenqvist et Vergne est passé pile dessus. Les leaders vont en profiter pour changer de voiture. Très mauvais « ravitaillement » pour Techeetah et Vergne. La voiture a refusé de partir au bon moment et voilà 2 places de perdues.

Drapeau vert. Il reste 19 tours. La course s’installe dans un petit train-train. Au tour 24, Vergne passe enfin Prost. Devant, Di Grassi compte 2 secondes d’avance sur Evans. Lui-même a 2 secondes sur Lotterer, qui lui-même a 2 secondes sur Buemi.

Lotterer revient sur Evans. Il lui reste 10 tours pour trouver l’ouverture. Lopez de son côté est revenu sur Bird. Rebondissement ! Au 31ème tour, 4 pilotes sont pénalisés pour une vitesse excessive sous le « FCY ». Evans, Lopez, Lotterer et Buemi. Bird se retrouve virtuellement second derrière Di Grassi ! Vergne devrait se retrouver 3ème.

Pénalités à gogo

Mais non ! Vergne aussi est pénalisé d’un drive-through. Pour le moment, on a Di Grassi, Bird, Vergne, D’Ambrosio, Loterrer, Evans, Buemi. Prost fait un tout droit dans l’échappatoire. Vergne observe sa pénalité. Il ressort 12ème, hors de points ! Il ne reste que 5 tours.

C’est un peu la confusion. On a donc Di Grassi, Bird, D’Ambrosio, Loterrer, Evans, Buemi, Heidfeld, Lopez, Da Costa et Turvey. Vergne passe Engel et va aller chercher le dernier point, propriété de Turvey.

Buemi passe Evans au freinage. Et c’est Lopez qui se rate. Vergne est dans les points car Lopez repart 12ème. Décidément. Di Grassi est tranquille pour la victoire pour l’instant.

Il l’emporte, devant Bird et D’Ambrosio. Suivent Loterrer, Buemi, tous les deux à 0% de batterie, Heidfeld, Evans, Da Costa, Turvey et Vergne qui a fait une double remontée. Pour Di Grassi, c’est la première victoire de la saison.

Classements

Au classement pilote, c’est un gros raté pour Vergne ce weekend. Par contre pour Bird c’est un joli rapproché. Arrivé avec 40 points de retard, Bird est à 23 points ce soir. Et il ne reste que le double rendez-vous de New York. Di Grassi, tenant du titre, monte sur le podium provisoire. Mais, à 62 points de Vergne, il dit adieu au titre (même si cela ne faisait pas de doute).

Classement Pilote Points
1 Vergne 163
2 Bird 140
3 Di Grassi 101
4 Buemi 92
5 Rosenqvist 86
6 Abt 85
7 Evans 60
8 Lotterer 56
9 Turvey 46
10 Piquet Jr. 45
11 Heidfeld 30
12 Mortara 29
13 D’Ambrosio 27
14 Engel 27
15 Da Costa 20
16 Lynn 17
17 Lopez 14
18 Prost 7
19 Blomqvist 4
20 Filippi 1
21 Dillman 0
22 Kobayashi 0
23 Ma 0
24 Jani 0
25 Sarrazin 0

Au classement par équipe, Techeetah compte 31 points d’avance sur Audi Sport Abt Schaeffler. Rien n’est fait là non plus. Mais, il y a de grandes chances que l’équipe de Vergne et Loterrer soit titrée cette année.

Position Ecurie Points
1  TECHEETAH 219
2  AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER 188
3  DS VIRGIN RACING 157
4  MAHINDRA RACING 116
5  PANASONIC JAGUAR RACING 105
6  RENAULT E.DAMS 99
7  VENTURI FORMULA E TEAM 56
8  NIO FORMULA E TEAM 47
9  DRAGON RACING 41
10  MS&AD ANDRETTI FORMULA E 24

Le prochain rendez-vous est la finale de cette saison. Un double rendez-vous à New York. Si Vergne conserve mathématiquement de grandes chances d’être titré, il ne faut pas qu’il connaisse un nouveau weekend sans comme aujourd’hui. Rendez-vous les 14 et 15 juillet prochains.

Illustration : Formule E

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz