Accueil Constructeurs WEC 2018 : 3 Ginetta LMP1 vendues

WEC 2018 : 3 Ginetta LMP1 vendues

781
6
PARTAGER

Alors que Peugeot semble avoir fermé la porte de l’endurance, les écuries privées seront plus que jamais nécessaires au LMP1. Ginetta a annoncé avoir vendu trois premiers prototypes.

Ginetta a enfin un client sûr et certain pour son prototype LMP1. Annoncé il y a quelques mois, le projet tardait à trouver ses clients. Ginetta a indiqué avoir vendu trois premières voitures au même client dont l’identité n’a pas été dévoilée. Toujours selon ce Ginetta, l’écurie en question devrait aligner deux des exemplaires dans la saison 2018-2019 du WEC, la troisième voiture servant pour les pièces de rechange.

Un châssis pour Ginetta

Dix autos sont prévues. Une servant de voiture de développement pour son constructeur, cela signifie qu’il reste six châssis disponibles. Le premier est en cours de fabrication, les premiers essais devant débuter au mois de novembre.

Source et illustration : Ginetta

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "WEC 2018 : 3 Ginetta LMP1 vendues"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Certes rien n’est fait mais je n’ai lu nulle part que Peugeot avait fermé la porte à l’endurance.
Des précisions ?

Thibaut Emme
Admin

https://www.leblogauto.com/2017/10/peugeot-sport-sinvestit-plus-wrx-loeb-consequences-multiples.html

L’ACO a répondu au communiqué de Peugeot sur le WRX et cela ferme la porte (au moins sur les prochaines années).
Visiblement l’ACO n’a pas pris suffisamment en compte les demandes de réelles baisse du budget demandées par Tavares pour revenir.

Admin
« Visiblement l’ACO n’a pas pris suffisamment en compte les demandes de réelles baisse du budget demandées par Tavares pour revenir. » On aura sans doute un jour les dessous de l’affaire, mais je pense que le problème central est que l’on peut difficilement revenir à un LMP1 constructeurs qui soit technologiquement en retrait par rapport à ce qui a été réalisé par Audi, Toyota et Porsche depuis 2012. Je comprend bien le problème de budget posé par Peugeot, mais d’un autre côté, qu’est-ce démontrerait un constructeur dans une classe avec, mettons, un V6 turbo, alors que la F1 est hybride, la… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Certes oui. Mais il ne faut pas perdre de vue que les premières discussions pour les moteurs de F1 2021 mintrent une volonté d’une simplification de l’hybridation. Le WEC a déjà connu des « retours en arrière » comme d’autres championnats quand les voitures deviennent trop rapides ou dangereuses. En Wec, si on veut garder le quantum d’énergie sans une hybridation 8 ou 10MJ, on peut toucher à l’aéro (il y a des ouvertures dans les arches pour dégrader l’aéro, …). De ce qu’il se dit, un budget comme en 2011 aurait pu passer (75 millions tout de même) mais visiblement cela… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

« Perdu » au milieu des sables Africains j’ai zappé pas mal d’infos autos ces 20 derniers jours et donc celle là.
Cela dit je ne lis nulle part que Peugeot ai définitivement fermé la porte au WEC même si cette montée en puissance dans le WRX n’est pas de bonne augure.
Par contre je suis bien d’accord avec Pierre-Laurent. Si Peugeot devait revenir ce serait en LMP1 hybride.

Raymond Boncoin
Invité

Hé hé hé, avec le retrait d’Audi puis Porsche, l’atermoiement de Toyota, le refus de Peugeot de s’engager dans l’aventure LMP1, il y a bien évidemment une belle place à prendre au palmarès du Mans en 2018 et 2019, voire même en WEC.

Et rien ne dit que les LMP2 ne puissant pas créer la surprise sur plusieurs courses.

Sinon, belle demonstration des ambitions au plus haut niveau de Ginetta. Depuis la disparition de Lola Cars, il n’y avait plus de reelle offre britannique (sauf erreur de ma part).

wpDiscuz