Accueil Rallye WRC – Allemagne 2017 ES6-ES12 : Tänak prend une option

WRC – Allemagne 2017 ES6-ES12 : Tänak prend une option

286
0
PARTAGER
Tänak mène en Allemagne

Nous avions laissé la troupe du WRC menée par Mikkelsen et sa Citroën C3 WRC. Désormais, c’est Tänak sur Ford Fiesta M-Sport qui mène la danse. Bientôt des consignes d’équipe ?

La météo a continué de jouer les trouble-fête avec de grosses averses compliquant pas mal le choix des gommes dans ce rallye d’Allemagne 2017. Aussi, la pluie a rendu certaines portions très glissantes piégeant les pilotes. Cela donne des configurations de pneus étranges comme Tänak qui choisit de monter 3 pneus pluie et 1 pneu soft. Mais, cela fonctionne. Il remporte l’ES6 et se rapproche à moins de 1 seconde de Mikkelsen.

Lappi abandonne, puis Neuville

Dans l’ES7, la pluie surprend Lappi et sa Toyota. Dans un virage à priori anodin, il glisse et va taper un mur. Abandon. Tänak de son côté enfonce le clou et prend la tête du rallye. Cette ES7 fera des dégâts en WRC2. L’ES8 sera aussi très piégeuses avec pèle-mêle un Neuville qui ramène des branches avec lui après une sortie de piste, Ogier qui fait un tête-à-queue et perd plus de 20 secondes, ou Tänak, Latvala ou Breen. Tous ou presque partent à la faute avec plus ou moins de perte de temps. Neuville en profite pour passer Ogier au général pour la 3ème place.

Hélas, le Belge n’aura pas le temps de s’en réjouir. Ce matin dans l’ES9, une super spéciale « anodine » qui fait encore des dégâts, la roue arrière gauche est touchée. Nicolas Gilsoul et lui vont devoir mécaniquer mais pour l’heure c’est l’abandon. Pour son coéquipier Paddon, c’est l’ES10 qui se montre difficile. Il est au ralenti et perd 1 minute 50 sur Hänninen qui signe le scratch. Une crevaison visiblement. Des crevaisons, il y en aura en pagaille en WRC2. Pas de clous ou autre sur la route mais des pilotes qui coupent trop les virage et déjantent ou entaillent les gommes.

Neuville et Gilsoul mécaniquent

Tänak pour une deuxième victoire ? Ou un sacrifice ?

Devant, Tänak continue de creuser l’écart sur Mikkelsen. L’Estonien est installé en tête du rallye d’Allemagne 2017 et signe le meilleur temps de l’ES11. Le pilote Citroën de son côté a connu un léger tête-à-queue et un calage. 10 secondes de plus dans la musette. Mais, Mikkelsen réplique dans l’ES12 et s’adjugeant le scratch. Pour autant, il compte 23 secondes de retard sur Tänak. Ogier est 3ème à 30 secondes de son coéquipier.

Désormais, il va se poser la question du championnat pour M-Sport. En effet, Neuville étant hors course pour ce rallye, Ogier peut engranger un maximum de points. Pour le moment il n’est « que » 3ème et prendrait 15 points d’avance sur le pilote Hyundai à 3 épreuves de la fin. Mais, si M-Sport demande à Tänak de se sacrifier pour qu’Ogier prenne 3 points de plus, le fera-t-il ?

D’ailleurs, est-ce que cela se pose seulement comme question ? Pour les journalistes présents sur place, oui. D’ailleurs la journaliste officielle a même posé la question directement à Tänak qui a botté en touche. Pour M-Sport et pour Ogier, il n’est pas certain que cela se pose. Cela serait sacrifier une victoire en l’état actuel du classement. Et il n’est pas sûr que Ogier veuille qu’on lui fasse ce genre de « cadeau ». A suivre.

Classement du rallye d’Allemagne 2017 après l’ES12

Evans confirme la bonne forme des Ford en Allemagne avec une 4ème place avec des pneus DMack. Hänninen le suit de peu sur Toyota alors que Breen a 1m30 de retard sur Mikkelsen, premier pilote Citroën. A noter que Meeke est à 11 minutes 32. S’il n’avait pas pris 10 minutes pour sa faute dans l’ES1, il serait grosso modo 6ème. Pas transcendant mais moins mauvais que 22ème.

Aussi, il reste encore 9 spéciales dans ce rallye d’Allemagne 2017 et tout peut arriver. Même dans les deux prochaines spéciales, des super spéciales qui ont déjà joué leur rôle à plein dans ce rallye.

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.2O. TÄNAK1:49:07.5
2.9A. MIKKELSEN1:49:30.5+23.0+23.0
3.1S. OGIER1:49:37.4+6.9+29.9
4.3E. EVANS1:50:23.8+46.4+1:16.3
5.11J. HÄNNINEN1:50:24.6+0.8+1:17.1
6.8C. BREEN1:51:01.4+36.8+1:53.9
7.10J. LATVALA1:51:18.4+17.0+2:10.9
8.4H. PADDON1:53:25.4+2:07.0+4:17.9
9.34J. KOPECKY1:55:11.8+1:46.4+6:04.3
10.33E. CAMILLI1:55:24.3+12.5+6:16.8

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz