Accueil VW Une plainte en nom collectif contre VW aux Pays-Bas

Une plainte en nom collectif contre VW aux Pays-Bas

126
1
PARTAGER

La fondation néerlandaise « Stichting Volkswagen Car Claim » représentant 180 000 propriétaires de voitures Volkswagen a annoncé qu’elle s’apprêtait à déposer une plainte en nom collectif contre Volkswagen dans le cadre du Dieselgate.

Cette décision a été prise par la fondation à la suite de l’échec de négociations menées depuis 2015 avec Volkswagen. Le droit néerlandais dispose d’une procédure de plaintes en nom collectif similaire à celle des « class actions » aux États-Unis où Volkswagen a payé rubis sur l’ongle en proposant de racheter les 500 000 véhicules concernés. En Europe, le constructeur a cependant décidé d’adopter une attitude plus combative pour qui il n’existe aucun fondement légal à ces poursuites car la décision de mettre en conformité les véhicules européens a été prise en concertation avec les autorités.

Le constructeur a réagi à l’annonce de la fondation néerlandaise « Stichting Volkswagen Car Claim » par un communiqué qui précise que « tous les véhicules concernés sont et ont été techniquement sûrs et en bon état de marche. On peut les conduire sur route sans restrictions et on peut les vendre sans perdre de l’argent. Quand bien même nous serions amenés à discuter avec les avocats, nous ne changerions pas de position d’un iota ».

Le constructeur sera peut-être amené à changer d’avis si la fondation néerlandaise parvient à donner à sa plainte une envergure européenne. Cette dernière a annoncé être en discussion avec des groupes de défense des automobilistes dans toute l’Europe.

 

Source : Automotive News

Source photo : VW

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Une plainte en nom collectif contre VW aux Pays-Bas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Maître 90
Invité

Bravo aux néerlandais pour leur esprit combatif. J’espère qu’ils arriveront à faire plier le cartel de Wolfsburg

wpDiscuz