Accueil F1 F1 2017 : La FIA ouvre une enquête complémentaire sur l’incident Vettel-Hamilton

F1 2017 : La FIA ouvre une enquête complémentaire sur l’incident Vettel-Hamilton

174
23
PARTAGER

La saison de Formule 1 tient sa polémique et ne compte pas la lâcher comme cela. La FIA a décidé d’ouvrir une enquête complémentaire et devrait examiner plus en profondeur ce qu’il s’est passé dimanche dernier.

Dimanche dernier à Baku, lors de l’effacement de la deuxième voiture de sécurité, Vettel est rentré dans l’arrière de voiture de Hamilton, puis, dans la ligne droite suivante, le pilote allemand s’est porté à la hauteur d’Hamilton et lui a donné un coup de roue. Après plusieurs minutes d’atermoiement durant lesquelles les commissaires ont hésité à disqualifier (drapeau noir) le pilote Ferrari, ils lui ont finalement infligé 10 secondes de pénalité.

Bien que cela a sans doute coûté la victoire à Vettel, la FIA semble estimer que ce n’est pas suffisant. L’organisation a déjà « innocenté » Hamilton en indiquant que la télémétrie ne montrait pas un freinage subit et plus fort que les tours précédents contrairement à ce que soutient Vettel (mais il y a bien eu freinage). Il serait étonnant que la FIA revienne là-dessus.

Nouvelle sanction ? Nouvelles règles ?

Tout sera examiné de nouveau le 3 juillet prochain et la décision sera annoncée avant le grand-prix d’Autriche. La FIA dispose des vidéos pour savoir si le coup de roue était volontaire ou non (vu le niveau des pilotes de F1, une perte de contrôle à 50 km/h semble peu envisageable) ou si Hamilton a trop freiné et ainsi provoqué la réaction de Sebastian Vettel.

Une fois tout cela compilé, il conviendra de statuer si Vettel a nui à l’image de la F1 ou pas. Il pourrait écoper d’une sanction supplémentaire, mais, on voit tout de même mal la FIA suivre cette voie sous peine de se faire accuser de fausser le championnat.

Il parait plus probable que la FIA vise à établir des règles plus strictes pour éviter que ce genre d’incidents ne se reproduisent. L’image rock-&-roll de la F1 c’est bel et bien fini. Désormais, tout se règle loin des caméras comme le conflit évident entre Ocon et Perez chez Force India qui doit se régler à l’usine cette semaine. Vettel en sera quitte pour des excuses publiques et un sermon, un peu comme lorsqu’il avait insulté Charlie Whiting l’an dernier.

Toujours est-il que Vettel est sous la menace d’un GP de suspension après avoir pris de nouveaux points de pénalité sur sa licence. Il va devoir se tenir à carreaux sur les prochains GP.

Source : FIA, illustration : F1

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "F1 2017 : La FIA ouvre une enquête complémentaire sur l’incident Vettel-Hamilton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jrc
Invité

Ou comment nuire au spectacle

denis
Invité

J’ai du mal à comprendre comment un pilote professionel et expérimenté comme Vettwl peut craquer à ce point là!

zafira500
Invité

@denis
Comme tout être humain, il est… humain.

denis
Invité

Euh non zafira, perso j’appelle ça personne peu fiable, manque de professionalisme, manque d’autocontrole. Je suis certain que sa direction lui a soufflé dans les bronches. Essaye de craquer comme ça dans une réunion de travail et tu verras si on te dis que tu es humain 😉

zafira500
Invité

Moi, ça ne m’est jamais arrivé, mais des collègues oui. Ils n’en ont pas pour autant été sanctionnés. Il y a l’aspect humain qui rentre en ligne de compte. Vettel a beau être un super-pilote, il n’est pas une machine, il peut craquer comme tout le monde.

Invité

Il tenait le volant d’une main et regardait à côté, il peux très bien ne avoir vu que la voiture virait à droite, surtout qu’il était énervé

Ryoma
Invité

Pour Bianchi, la FIA a été moins pugnace…

zak
Invité
Vettel est un petit enfant gâté. Il a certes remporté de nombreuses courses et titres avec Red Bull grâce à un matériel largement supérieur à la concurrence et à son statut de pilote no1 chouchou d’Helmuth Marko. Lorsque Ricciardo a remplacé Webber il a largement battu le quadruple champion du monde à voiture égale. Il pensait remporter de nouveaux titres avec la Scudéria, mais il est loin du compte, plus loin encore que Fernando Alonso à l’époque chez les Rouges. Sa frustration actuelle vient du fait qu’il mène au championnat du monde, mais il sent bien que le titre lui… Lire la suite >>
The Stig
Invité

@zak

Ah parce que le syndrome enfant gâté, Hamilton ne l’a pas? 😉

Enlevez donc la brindille de l’œil du voisin, mais pensez aussi à la poutre dans le vôtre 😉

ART
Invité

Que de bullshit, et après la F1 va gueuler du désintérêt du public… Pitoyable

wpDiscuz