Accueil Electriques Dubuc Tomahawk : production en vue pour 2018

Dubuc Tomahawk : production en vue pour 2018

220
7
PARTAGER

Discrète jusqu’à présent, la société Dubuc Motors vient d’annoncer le début de production de sa sportive survoltée pour l’an prochain, et ce alors que la campagne de financement participatif public est toujours d’actualité. Par la même occasion, certains détails supplémentaires sur l’engin ont également été révélés.

Une voiture de sport électrique sortie de nulle part, ça vient forcément de Chine ? Perdu, celle-ci vient du Canada, et de Québec plus précisément ! Premier modèle à être lancé par la société Dubuc Motors, la Tomahawk initialement présentée en tant que concept biplace, sera au final une 2+2. Ne vous fiez donc pas aux illustrations de l’article, ils ne reflètent pas le modèle de production même si l’on sait que les portes papillon seront conservées. De plus, la Tomahawk proposera de série de nombreux équipements comme le combiné d’instrumentation à écran tactile, le wifi ou encore les caméras à 360 degrés.

Boostée par un système à deux moteurs électriques développant un total de 800 chevaux (l’un à l’avant, l’autre à l’arrière) et bénéficiant d’une transmission intégrale, la Dubuc Tomahawk devrait abattre le 0 à 100 en deux secondes et atteindre 260 km/h en pointe. La batterie devrait être de 100 kWh pour une autonomie annoncée pour 595 kilomètres en une charge, soit à peine moins qu’une Tesla Model S P100.

Une architecture en carbone, une structure monocoque à tubes en aluminium ainsi qu’une suspension pneumatique à double triangles aussi bien pour l’avant que pour l’arrière, voilà pour le châssis qui devrait logiquement offrir une tenue de route de haut vol. Selon les propres mots du cofondateur de la société Dubuc Motors, Mike Kakogiannakis, performance et plaisir de conduire ont dicté l’élaboration de la Tomahawk : « Nous poussons l’enveloppe en matière de développement en fonction de ce qui est possible dans l’industrie automobile afin de créer une sensation de « wow » à chacune des expériences derrière le volant pour nos consommateurs ».

Cependant il faudra s’armer de patience pour avoir plus d’informations et d’images de la version définitive de l’électrique canadienne. Quoiqu’il en soit, le site de Dubuc Motors permet d’ores et déjà de réserver un des 1 000 exemplaires moyennant un dépôt de 5 000 dollars. La Tomahawk serait in fine proposée en six coloris différents au tarif de 125 000 dollars. Et non plus 110 000 comme annoncé l’an dernier…

Source : Le journal de Montréal

Illustrations : Dubuc Motors

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dubuc Tomahawk : production en vue pour 2018"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

A voir en France ce qu’il en sera…

Isaac
Invité

De quoi faire Québec Montréal aller retour mais à quelle vitesse ?
Pour ce qui est du design…

r-motor
Invité

j’adore le design extérieur!

Anonyme
Invité

Je n’ai franchement jamais rien vu d’aussi moche !!! On dirait une vieille modélisation d’un gars qui n’a jamais approché de près ou de loin le design… franchement il y a tellement de designers talentueux qui ont du mal à trouver un job… quelle tristesse de voir des m***es pareil naitre

CDA
Membre

Tes mots sont durs mais c’est vrai qu’elle est moche 😀

Daftintin76
Invité

Quand je vois cette voiture je pense tout de suite à Flash McQueen…

wpDiscuz