Accueil Ford Ford licencie Mark Fields

Ford licencie Mark Fields

210
21
PARTAGER

Ford a licencié son PDG, Mark Fields, nommant à sa place Jim Hackett, responsable de la filiale Ford Smart Mobility selon la presse américaine.

Selon des sources proches du dossier, Jim Farley, président de Ford EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et Joseph Hinrichs, président de Ford en Amérique du Nord serait amenés à remplir plus de fonctions.

Outre Mark Fields, le vice-président de la communication du groupe Ford, Ray Day, serait également licencié et remplacé par son alter ego, Mark Truby, de la région Asie-Pasifique.

Selon les rumeurs, Bill Ford et le conseil de surveillance n’auraient plus confiance dans le leadership de Mark Fields. Ils seraient très inquiets par les mauvais résultats commerciaux enregistrés depuis le début de l’année et reprocheraient au PDG son incapacité à définir une stratégie pour le groupe Ford et à rallier l’entreprise et les actionnaires derrière lui.

Mark Fields était sur la sellette depuis la dernière assemblée générale des actionnaires. Il avait notamment fait face à une fronde concernant les performances de Ford que certains n’avaient pas hésité à qualifier de « pathétiques » et de demander au conseil de surveillance comment il pouvait encore apporter son soutien au PDG Mark Fields.

Le président du conseil de surveillance, Bill Ford, était monté au créneau pour défendre la stratégie de Ford menée par Fields, mais n’avait pas apporté son soutien personnel au PDG comme il l’avait fait l’année précédente. Mark Fields avait d’ailleurs dû défendre sa stratégie lors d’une réunion extraordinaire du conseil de surveillance peu de temps avant l’assemblée générale.

Le PDG américain avait alors annoncé des suppressions d’emplois dans le but de baisser les coûts et augmenter les profits, mais surtout dans l’espoir de booster le cours de l’action. Il semblerait que son licenciement ait été considéré comme plus à même de faire monter le cours de l’action selon le conseil de surveillance du constructeur.

Son successeur, Jim Hackett, était PDG de Steelcase, entreprise de fournitures de bureau, avant de prendre la tête de la filiale mobilité du groupe en mars 2016. Hackett serait reconnu pour ces capacités à gérer les entreprises en difficulté passagère.

 

Source : Forbes, New York Times

Source photo : Ford

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Ford licencie Mark Fields"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rrico
Invité

Message clair des actionnaires : beaucoup de dividendes pour les actionnaires sinon …

crash71100
Invité
C’est une bonne nouvelle étant donné que Ford se repose sur ses acquis depuis un bail: -Aucune nouvelle sortie majeur que ce soit chez nous ou au US depuis très longtemps -Mauvais planning pour remplacer les modèles déjà existant (notamment la Focus alors que tous les autres constructeurs propose un modèle nouveau) -Aucune réelle innovation technologique ou mécanique -En retard sur les futurs énergies -Vend des modèles brésiliens qui date de 2 ans en nous faisant croire qu’ils sont nouveau. Bref, j’aime bien Ford mais depuis quelque temps je trouve qu’ils ne font plus rien de bon, j’espère que le… Lire la suite >>
Thomas
Invité

En matière de moteurs diesel les investissements de Ford se font avec PSA 😉

Gautier Bottet
Editor

« notamment la Focus alors que tous les autres constructeurs propose un modèle nouveau »

L’un dans l’autre la Focus a été commercialisée en 2011, donc elle n’a que six ans ce qui n’est pas canonique. La nouvelle arrive en 2018, soit 7 années de carrière….

wizz
Membre
crash71100 http://www.caradisiac.com/Ford-travaille-sur-une-plateforme-modulaire-plus-evoluee-que-la-MQB-de-VW-82893.htm il y a 5 ans, Ford travaillait sur une plateforme modulaire pour les petites voitures. 3 ans plus tard, arrivait les premières voitures de cette plateforme, pour le marché sud-américain, puis maintenant pour l’Europe. Le marché sud-américain est moins exigeant que le notre, pouvoir d’achat oblige. Leur journalistes ne passent pas leur temps à vérifier la qualité d’assemblage millimétrée ou à peloter le plastique moussé de la planche de bord, et sous la planche de bord. On pourrait dire que Ford a intelligemment lancé le premier véhicule de sa nouvelle plateforme modulaire sur le marché sud américain, pour… Lire la suite >>
Malco
Invité

Message clair du board: plutôt que de licencier 20000 employés, on peut virer le CEO avec le même résultat à court terme (mais sans doute moins de dégâts collatéraux)

SGL
Invité

Pourtant… Il était sympa Thierry Le Luron…
😉 😀

Fabi35
Invité

Petite coquille :
Commerciaux enregistrés depuis le « début » de l’année

wpDiscuz