Accueil Design Genève 2017 Live : Sbarro

Genève 2017 Live : Sbarro

389
3
PARTAGER

Les élèves de l’école Espera Sbarro de Montbeliard ne sont pas venus faire du tourisme en traversant les Alpes. Ils profitent en effet du salon suisse pour présenter leur dernière création, qui puise son inspiration dans l’univers des hot-rod américains. Aux côtés de deux autres concepts dans le plus pur esprit débridé de Franco Sbarro…

Réalisé dans un laps de temps très réduit avant l’ouverture du salon, le nouveau concept des apprentis designers exposé au Palexpo est baptisé Mojave, en référence au désert américain du même nom et berceau des courses de hot-rod dans les années trente. Des véhicules utilisés à l’époque dans la discipline, le Mojave reprend les codes stylistiques, avec des roues apparentes, un pare-brise vertical, des portes suicides et un habitacle qui semble posé sur le train arrière.

Mécaniquement, l’analogie aux courses en ligne droite se prolonge, avec un bon vieux V8 de quatre litres de cylindrée développant 296 chevaux secondé par une boîte manuelle à cinq rapports. Mais alors qu’on s’attend à trouver un bloc d’origine ricaine sous le capot, surprise, c’est le moteur de la Jaguar XK8 qui a été adopté.

A côté du Mojave, on trouve deux autres concepts : le Tracto-Sphere tout d’abord, se présente comme un véhicule à trois roues. Mû par un moteur de moto Kawasaki de 300 centimètres cube, il peut emmener trois passagers. La sphère située à l’avant du véhicule abrite non seulement le groupe motopropulseur, mais également les casques pour les occupants.

Le Pendo-Traction, de son côté, se présente sous des allures de trike, mais ses roues arrières peuvent être déverrouillées, permettant ainsi de se pencher dans les virages et retrouver certaines sensations de la moto. Côté motorisation, c’est cette fois un moteur de KTM 650 cc qui a été retenu pour propulser l’engin.

A côté de cela, les visiteurs du salon genevois pourront admirer sur le stand le buggy ArCad’ qui est aussi l’oeuvre des élèves de l’école de Franco Sbarro. Réalisé postérieurement au salon de l’an dernier, il est motorisé par un V8 d’origine GM. Enfin, notons sur le stand la présence de la Ginevra 2016, un roadster basé sur la Ferrari 550 Maranello et doté d’une coquetterie de taille ; un coffre s’ouvrant à la manière d’un tiroir…

Illustrations : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Genève 2017 Live : Sbarro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

L’avant du Hot-Rod est magnifique ! L’arrière… moins.

gabriel
Invité

j’ai du mal avec l’exercice sur la Maranello. on dirait une réalisation de l’excentrique japonais dont j’ai oublié le nom (mitsuoka?).
un détail: les feux arrières ne sont pas disposés de manière conforme à la réception CE du composant. il doit y avoir une tolérance angulaire mais pas à ce point.
le buggy avec le moteur sur l’essieu arrière doit être rigolo à conduire/piloter.

Labradaauto
Invité

F. Sbarro marque l’histoire de l’automobile. Il est un passionné qualifié, et sympathique. Je lui tire mon chapeau. Ce sera quoi l’auto demain ? Lui par ses écoles permet à des jeunes gens ayant la fibre de s’éclater. Pas du tout fan des produits américains, je dis Bravo pour cette présentation du hot rod, et les autres réalisations aussi.

wpDiscuz