Accueil Rallycross WRX – Argentine 2016 : Bakkerud pour l’honneur

WRX – Argentine 2016 : Bakkerud pour l’honneur

113
0
PARTAGER

Le titre de champion du monde de rallycross a été attribué à Mattias Ekström, mais la petite troupe du WRX a traversé l’Atlantique pour sa dernière manche, en Argentine. Pas gâtés par la météo, ils ont pourtant assuré le spectacle jusqu’au bout.

Le titre par équipe et la 2nde place à attribuer

En fait, il restait un titre à attribuer, celui de la meilleure équipe. EKS de Ekström et Peugeot-Hansen le briguaient toutes deux. Mais, la météo sur Rosario allait obliger la direction de course à repousser la Q2 au dimanche, rendant plus compliquée la tâche des équipes. Le moindre bobo mécanique pouvant se transformer en cauchemar faute de temps. Vu le coût pour aller jusqu’en Argentine, seuls 17 pilotes étaient au départ, 16 pilotes marquant des points.

Qualifications : 4 à la suite de Solberg

En Q1, malgré la pluie, Solberg, Ekström, Kristoffersson et Bakkerud se montrent les plus rapides. Le quarté du championnat pilote dans le désordre. Loeb et Hansen se retrouvent loin de la tête. Cela commence mal pour l’équipe Peugeot-Hansen. Mais, heureusement le lendemain, en Q2, Loeb se montre enfin, tandis que son coéquipier Hansen peine encore en 14ème place. Le plus rapide est une nouvelle fois Solberg, devant Loeb, Bakkerud et Ekström.

En Q3, on prend exactement les 5 mêmes premiers et on recommence. Solberg, Loeb, Bakkerud, Ekström et Timerzyanov. Kristoffersson est 6ème, Hansen, 9ème. Pour rappel, il faut finir dans les 12 premiers pour accéder aux demi-finales. A ce stade, Timmy est 14ème à 6 points de la 12ème place. En Q4, Petter Solberg fait le « 4 à la suite ». En remportant les 4 manches qualificatives (ce qui est très rare en WRX) il montre qu’il faudra compter sur lui jusqu’au bout. Hansen termine 7ème mais échoue à 2 petits points de la demi-finale. Le vice-champion du monde 2015 termine sa saison en dents-de-scie de la pire des manière. Il va y avoir du travail chez Peugeot-Hansen pour 2017.

Demi-finales : fin de saison terne pour Solberg et Loeb

En demi-finale on a donc 1-Solberg, Ekström, Kristoffersson, Timerzyanov, Heikkinen, Baumanis, 2-Bakkerud, Loeb, Nitiss, Larsson, Marklund, Scheider. EKS qui comptait 17 points d’avance, avant d’arriver à Rosario, accentue encore celle-ci après les qualifications avec 22 points. Seul rescapé de l’équipe, Loeb ne peut au mieux marquer que 14 points sur les demi et la finale et EKS remporte donc le titre par équipe !

En demi-finale, on s’attendait à voir Petter Solberg survoler l’épreuve, mais ce dernier se heurte à la concurrence. Ekström prend un meilleur départ que lui, puis le double champion en titre se fait percuter par la troupe de furieux, Baumanis et Timerzyanov en tête. La DS 3 du Norvégien est bien amochée et finira même dans un mur de pneu. Solberg repartira mais pour finir 5ème. Là encore, triste fin de saison. Il va sans doute laisser échapper la 2nde place au championnat.

Devant, Ekström a vu Kristoffersson le passer. Le pilote VW est dominateur mais Mattias a du passer deux fois par le pénalisant tour joker après un faux-départ. Kristoffersson l’emporte devant Ekström et Heikkinen. Cerise sur le gâteau pour EKS, ses deux pilotes sont en finale de la dernière épreuve. Timerzyanov, Solberg et Baumanis sont éliminés. Saison terminée. Petter est très remonté face aux non décisions des commissaires de course : « Mon équipe et moi-même sommes dévastés par l’injustice que nous avons subit de la part des décisionnaires cette saison. La manche argentine ne fait pas exception ! ».

Dans l’autre demi-finale, Bakkerud s’élance en pole, devant Loeb. Mais comme depuis le début du weekend, le premier virage est une foire d’empoigne monumentale. Et, comme depuis le début du weekend, les commissaires de course ne font pas grand chose pour éviter les coups. Loeb se retrouve éjecté. Il va devoir cravacher pour accrocher la 3ème et dernière place qualificative.

A l’avant, Bakkerud est intouchable. Scheider retrouve son rythme du weekend et termine 2nd après une bagarre avec un surprenant Larsson. Sa voiture, pourtant d’une ancienne-ancienne génération n’en finit pas d’épater. Il est en finale. Sont éliminés, Loeb, Marklund et Nitiss. Loeb prendra même une pénalité le faisant reculer à la 5ème place.

loeb_wrx_rosario_2016

Finale : Bakkerud l’emporte, Kristoffersson vice-champion

Place à la finale. Bakkerud, Kristoffersson en 1ère ligne, Ekström, Scheider en 2nde et Larsson, Heikkinen pour la 3ème et dernière ligne. Bakkerud réalise le départ idéal, il vire en tête et évite la foire d’empoigne des premiers et seconds virages. Kristoffersson le suit de peu. Scheider et Ekström sont côte à côte pour aborder le 1er virage et se gênent. Heikkinen en profite. Scheider décide alors de se jeter dans le tour joker, imité par Larsson. Ainsi, ils vont se donner un peu d’air pour tenter de cravacher.

Ekström choisit lui aussi le tour joker très tôt dans la finale. Dès le deuxième passage, il s’acquitte de la formalité et va tenter de retrouver les premiers rangs à la faveur des jokers des autres. Heikkinen, qui avait profité de la bagarre Scheider/Ekström au départ, prend à son tour le joker et ressort juste devant Ekström 4ème. Mais, le champion 2016 commet une faute en attaquant son coéquipier, part au large et voit Scheider le passer.

Devant, Bakkerud et Kristoffersson se livrent un duel à distance. C’est la 2nde place du championnat qui se joue ici. Mais le pilote VW a l’avantage. Il peut terminer 2nd. Bakkerud de son côté est intouchable. La Focus retrouve le niveau qu’elle a eu au cours de la saison. Bakkerud l’emporte devant Kristoffersson et Heikkinen. Suivent, Scheider, Ekström et Larsson.

Finale à Rosario :
1. Andreas BAKKERUD
2. Johan KRISTOFFERSSON
3. Toomas HEIKKINEN
4. Timo SCHEIDER
5. Mattias EKSTRÖM
6. Robin LARSSON

ekstrom_heikkinen_eks_titre_2016

La déception de Ekström passe très vite et il savoure avec Heikkinen la satisfaction d’un double titre : champion du monde pilote et titre écurie pour EKS. Kristoffersson garde 1 petit point sur Bakkerud et est vice-champion. Solberg, chute de 2 place sur cette épreuve finale. En effet, il est à égalité de points mais est 4ème au nombre de victoire. Ensuite, on trouve Loeb devant Hansen. Au championnat équipe, EKS l’emporte devant Peugeot-Hansen et VW RX Sweden.

Classement finaux 2016

Championnat pilote :
1 MATTIAS EKSTRÖM – AUDI S1 – 272 points
2 JOHAN KRISTOFFERSSON – VOLKSWAGEN POLO – 240 points
3 ANDREAS BAKKERUD – FORD FOCUS RS – 239 points
4 PETTER SOLBERG – CITRÖEN DS3 – 239 points
5 SÉBASTIEN LOEB – PEUGEOT 208 – 209 points
6 TIMMY HANSEN – PEUGEOT 208 – 178 points
7 TOOMAS HEIKKINEN – AUDI S1 – 150 points
8 TIMUR TIMERZYANOV – FORD FIESTA – 117 points
9 ROBIN LARSSON – AUDI A1 – 109 points
10 JANIS BAUMANIS – FORD FIESTA – 109 points

Championnat équipe :
1. EKS 422 points
2. PEUGEOT HANSEN 387 points
3. VOLKSWAGEN RX SWEDEN 316 points
4. HOONIGAN RACING DIVISION 302 points
5. WORLD RX TEAM AUSTRIA 226 points
6. OLSBERGS MSE 132 points
7. ALL-INKL.COM MÜNNICH MOTORSPORT 67 points

Tout ce petit monde part désormais en vacances pour au moins 4 mois. Beaucoup de boulot en perspective pour chaque écurie et peut-être quelques surprises au niveau des transferts de pilotes.

Illustration : 1-WRX, 2-Peugeot-Hansen, 3-EKS

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz