Accueil Aston Martin L’Aston Martin RapidE de série dominera la concurrence

L’Aston Martin RapidE de série dominera la concurrence

184
5
PARTAGER

Et on reparle de la prochaine version électrifiée de la Rapide S, la RapidE.

Anciennement chez Nissan où il avait sous sa coupe le développement du programme des véhicules électriques, Andy Palmer dispose d’une certaine légitimité quand il aborde le large domaine de la mobilité zéro émission.

C’est un axe de développement et de bataille que l’homme entend mener à bien depuis sa prise de fonction aux manettes du constructeur britannique. A terme Aston martin fera chuter sa moyenne d’émissions avec des autos plus vertueuses entre hybride rechargeable (dont une itération du SUV DBX) et électrique.

C’est justement de la prochaine limousine RapidE (avec un E) dont il est ici question. Cette cousine électrifiée de la Rapide S n’est pas attendue avant 2017 ou 2018 et un lancement normalement initial sur le marché chinois. Pas illogique sur un tel débouché et encore moins quand on peut rappeler la participation de LeEco (qu’on retrouve aussi derrière Faraday Future…).

Selon Andy Palmer, Aston Martin mettra la mobilité électrique premium un cran au-dessus tout ce qui est actuellement disponible (Tesla) et tout ce qui le sera à court terme (Mercedes ou Audi par exemple). Sur le segment de niche des autos électriques haut de gamme c’est donc la RapidE qui est annoncée comme la prochaine tête de gondole.

Un modèle dont la rentabilité financière restera à confirmer (pas anodin pour un constructeur qui l’an dernier aura enregistré une cinquième année consécutives de pertes). Un modèle de série dont, pour mémoire, on ne connait pas encore officiellement et en détails l’intégralité de sa fiche technique (laquelle on peut le supposer relèguera derrière la dernières Model S P100D).

Les volumes estimatifs ? Là aussi rien de gravé dans le marbre et une quantité annuelle oscillant entre cent unités et quatre cents exemplaires. Et le tarif ? Toujours officieusement un prix moyen tournant autour de 200 000 euros. Alors oui sur le plan tarifaire la RapidE sera effectivement au-dessus de la mêlée.

Source : CNBC.

Crédit illustrations : Aston Martin.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "L’Aston Martin RapidE de série dominera la concurrence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

N’est-ce pas une aberration de faire une VE sur une base Thermique ?
Les batteries, lourdes et encombrantes par nature, sont placées où ?
La répartition de masses en conduite rapide dans les virages et courbes ?
L’intérêt de faire des GT à 200 k€ quand Tesla risque de faire mieux dans une berline à moins de 100 k€ ?

ylgmac
Invité
C’est exactement la question que je me pose… Quand on voit le temps qu’il a fallut à Tesla pour pouvoir extraire d’une batterie de manière fiable la puissance nécessaire à alimenter les deux moteurs, ce n’est pas une mince affaire. Ne pas croire qu’il est facile de créer un pack avec un refroidissement digne de ce nom dans un véhicule ou il sera difficile de placer une batterie sur un châssis qui n’est pas conçut pour… Beaucoup d’annonces prétentieuses annonçe de meilleur perf qu’une model S P100D. Pourtant les supercar ne font pas le poids actuellement en terme d’accélération et… Lire la suite >>
SGL
Invité

Cela est déjà la raison, non avoué, de l’annulation de la commercialisation de l’Audi R8 e-tron.
Avec des performances pas meilleures à une Model S P100D, ça fait désordre, une supercar qui se prend une leçon par une berline électrique !
Tesla commence par devenir un cauchemar dans le futur pour les premiums bien établi, surtout que leur niveau de production double tous les 2-3ans.

pascal59
Invité

Ben voyons. Au lieu de bavarder qu ils le fassent
Tesla se tait et le fait.
La nouvelle pana en hybride est juste extraordinaire.
Ça me fait penser à toutes les marques de bagnoles rapides qui vont faire mieux que la 918 sur le nurburg et qui ne le font jamais. Ou jamais officialiser. Tout dans la gu…le.
Prouvez au lieu de parler.
Moi je vais faire une auto qui va rouler à 1600 km/h et un 0 à 100 en moins de 0,1 seconde. Mdr.

Bizaro
Invité

étonnant une si large calandre sur une Aston, d’autant plus qu’elle est électrique. Pendant ce temps Tesla les obstrue.

wpDiscuz