Accueil Ecologie Formule E – ePrix de Berlin 2016 : Buemi se relance, ils...

Formule E – ePrix de Berlin 2016 : Buemi se relance, ils ne sont plus que 2

104
3
PARTAGER

La Formue E est dans les rues de la capitale allemande pour le 2nd ePrix de Berlin de l’histoire de la série. Cette année le circuit est en pleine ville mais le tracé y perd beaucoup. Il ne devrait pas y avoir beaucoup d’endroits pour dépasser mais on peut compter sur les pilotes de la Formule E pour faire le spectacle.

Qualifications : Les qualifications se passent toujours en petits groupes de pilotes (tirés au sort) qui tentent de faire le meilleur temps. Ensuite les 5 premiers se battent sur une super pole. Des groupes de qualification sortent Vergne, Buemi, Abt, Senna et Heidfeld pour Mahindra. C’est la toute première fois que l’on voit les Mahindra à pareille fête. Bird, Prost mais surtout di Grassi sont éliminés de la super pole.

Abt est le premier à s’élancer. Il signe un bon temps mais Heidfeld est en piste. Il commet plusieurs erreurs et ne bat pas Abt. Vergne lui signe le meilleur temps provisoire. En 57 secondes 811 il n’a que 41 millièmes d’avance sur Abt. C’est proche. Senna imite son coéquipier Heidfeld en faisant plusieurs erreurs. Mais il fait tout de même mieux que l’Allemand. Reste Buemi qui avait signé le meilleur temps des groupes de qualification. Va-t-il pouvoir réitérer ? 57 secondes 827 ! Il est second pour 16 millièmes mais est devant Abt (pour 25 millièmes).

Après on trouve la grille fixée par les groupes de qualifications. Bird est 6ème devant Piquet Jr. Prost prend la 8ème place devant la deuxième Next EV de Turvey. Di Grassi s’est vraiment raté et n’est que 10ème.

Rebondissement avant la course. Les deux Mahindra, ainsi que la Venturi de Sarrazin et la Dragon de D’Ambrosio ont été testées avec des pressions de pneus supérieures à ce que le règlement autorise. Par conséquent ils sont disqualifiés et rejetés à la fin de la grille. Cela bouleverse totalement la grille. Bird remonte à la 4ème place devant Piquet Jr. et Prost. Di Grassi remonte à la 8ème place mais reste loin de Buemi son rival au championnat.

1 Jean-Éric Vergne
2 Sébastien Buemi
3 Daniel Abt
4Sam Bird
5Nelson Piquet
6Nicolas Prost
7Oliver Turvey
8Lucas du Grassi

Ci-eoC5WEAAYHJw

Départ : A l’extinction des feux, Buemi s’élance parfaitement. On sait que c’est l’un des points forts de la Renault e.Dams. Avant le virage il a passé Vergne. Assez étrangement, la pole n’est pas à l’intérieur mais à l’extérieur du premier virage. Vergne se fait passer sans souci par Buemi. Derrière, Abt lui a croisé la trajectoire devant Bird et conserve la 3ème place. Piquet Jr n’a pu défendre son bien face à Prost qui le passe.

A la sortie de l’épingle #1, la voiture de Piquet a un raté et son coéquipier Turvey lui rentre dedans. Cela permet à di Grassi de passer et de se mettre derrière Prost à la 6ème place. A la chicane, Vergne se rapproche de Buemi et à la fin du premier tour, au dernier freinage, Vergne repasse Buemi et reprend la tête de la course.

Tour 5/48 : Le petit train semble vouloir s’installer mais Buemi met la pression sur Vergne. Au 6ème tour Buemi est vraiment derrière Vergne. Il s’infiltre à l’intérieur du virage 10, au chausse-pied et reprend la tête du ePrix de Berlin. Derrière, Frinjs a passé Duval de façon peu académique (roues arrières bloquées, voiture en travers) mais c’est passé. Un peu plus tard Turvey rentre pour changer son aileron.

Au tour 12/48 Bird rentre lui aussi aux stands pour changer son aileron avant, de 4ème il dégringole 14ème et va devoir composer avec le trafic s’il veut remonter. Son arrêt permet à Prost de prendre la 4ème place devant di Grassi 5ème. Ce deux derniers mettent la pression à Vergne qui espère continuer sur sa lancée de Paris. Simona de Silvestro fait le freinage à Loïc Duval et le passe pour la 7ème place. Les Andretti sont ici en forme.

Tour 16/48 : Prost tente une attaque mais Vergne défend sa place en se mettant à l’intérieur. A l’avant, Buemi profite du trafic pour augmenter un peu plus son avance sur Abt. Il a toutes les cartes en mains pour se reprendre ce weekend et marquer de gros points tandis que di Grassi est 5ème et Bird toujours 14ème. Au tour 18/48 on vient de passer sous les 30% de batterie. Seuls d’Ambrosio, Senna et Rast sont encore au-dessus de 30%. Le Belge 12ème va peut-être tenter de faire un tour de plus et gagner ainsi des places.

Au 20ème tour, après plusieurs tentatives infructueuses, Heidfeld passe Duval au freinage de l’épingle. Il est 8ème. Sous la pression de Prost, Vergne coupe un peu trop la chicane à la 22ème boucle et y laisse le cône avant droit. Avec une aérodynamique abîmée il va avoir du mal à se défendre face à Prost Mais on s’arrête d’ici 2 tours. Vergne reçoit un drapeau noir avec disque orange, il va devoir rentrer aus stands pour réparer mais il devrait pouvoir marier cela avec le changement de voiture.

mi-course : Heidfeld est déchaîné. Il passe de Silvestro toujours à l’épingle. Vergne commet une nouvelle erreur et refait tout l’avant de sa monoplace. Prost le place et tout le monde rentre aux stands pour changer de voiture. Même D’Ambrosio alors qu’il lui restait de l’énergie. Di Grassi a tenté le pari de rester un tour de plus. Une fois tout le monde reparti en piste, on peut voir que le pari est réussi pour di Grassi. Il a passé Vergne dans les stands. On a donc Buemi, Abt, Prost, di Grassi, Vergne et Frijns.

Au tour 28 on passe en « full course yellow ». Tout le monde doit se mettre à basse vitesse. Senna a fait un tête à queue à la chicane en roulant sur un débris de Vergne. Les commissaires vont sans doute nettoyer la piste. 1 tour à peine sous ce régime et la course reprend. Cela évite la sortie de la voiture de sécurité qui pénalise bien plus la course. Vergne est désormais décroché de di Grassi. Avec son pari de s’arrêter plus tard, di Grassi a un peu plus de 3% de batterie supplémentaire que les 3 premiers. Il va pouvoir piocher un peu plus dedans, faire moins de « lift-and-coast » et aller plus vite.

Tour 32/48 : Bird fait le freinage à d’Ambrosio à l’épingle. Le voilà 12ème. Abt, Prost et di Grassi sont désormais regroupés en moins de 2 secondes. Heidfeld utilise son « fan boost » pour tenter une attaque sur Frijns, en vain. Au tour 36 Duval reçoit une pénalité pour une surconsommation d’énergie. Il va repasser par les stands et perdre sa 8ème place. Sarrazin aussi utilise son fan boost il tente le freinage à la chicane sur de Silvestro mais doit couper la chicane. Il va sans doute devoir rendre la place. Pour le moment il rentre dans les points.

Tour 37/48 : di Grassi met la pression sur Prost. Il a toujours plus de batterie et peut freiner plus tard. Il se rapproche à chaque freinage. Le voilà dans l’aileron arrière de la Renault e.Dams. Di Grassi a tenté le freinage toujours à la même épingle mais Prost a conservé la corde. Un tour après la manoeuvre est la bonne. Di Grassi plonge à l’intérieur à l’épingle et passe Prost. On a désormais Buemi loin devant Abt, di Grassi et Prost. Abt va-t-il faire une course d’équipe et laisser passer di Grassi ? La direction de course annonce une enquête sur di Grassi pour vitesse excessive sous régime de « full course yellow ».

A 7 tours de la fin, Buemi possède 4 secondes d’avance. Les 4 premiers passent sous les 30% de batterie pratiquement en même temps. Di Grassi n’a plus d’avantage de ce côté. Duval finit dans le mur, sans dommage pour lui mais si la voiture reste là on va peut-être avoir la voiture de sécurité. Abt se rapproche de Buemi qui a du mal avec le trafic. Il reste 5 tours et la voiture de sécurité est de sortie ! Abt est désormais derrière Buemi et il n’est pas sûr que l’on va finir sous régime de voiture de sécurité comme à Paris.

Le rythme est retombé derrière la BMW i8. Buemi a conservé son fan boost au cas où il doive se défendre de Abt. On passe une nouvelle fois devant la voiture de Duval en train d’être évacuée. Il semble que les roues arrières se sont bloquées ce qui explique que Duval l’a perdu dans une zone sans grande difficulté et que les commissaires doivent utiliser un camion grue. Il reste 2 tours et on annonce la rentrée de la voiture de sécurité. On va avoir 2 tours de folie et Buemi va même viser le meilleur tour en course selon son ingénieur de piste.

On est reparti ! Aucun souci de réenvol pour les premiers. Buemi a créé un petit écart et Abt est sous la pression de son coéquipier. Buemi entame le dernier tour en tête, chez Abt on n’a visiblement pas donné de consigne pour favoriser di Grassi pourtant devant au championnat. S’il manque 2 points à la fin de la saison cela pourrait être là qu’ils ont été perdu.

Buemi l’emporte ! Il est passé sous la minute pour son dernier tour mais manque de peu le bonus du meilleur tour en course. C’est Bruno Senna qui le prend. Il devant Abt très applaudi et di Grassi. Prost est 4ème devant Vergne, Frijns, Heidfeld, Conway, de Silvestro et Sarrazin. En attendant de savoir si di Grassi prend une pénalité pour vitesse excessive sous régime de « full course yellow », voilà le classement du ePrix de Berlin. La grosse performance est sans doute celle de Heidfeld qui a pu rattraper l’erreur de son équipe sur la pression des pneus.

1 Sébastien Buemi
2 Daniel Abt
3 Lucas di Grassi
4 Nicolas Prost
5 Jean-Éric Vergne
6 Robin Frijns
7 Nick Heidfeld
8 Mike Conway
9 Simona de Silvestro
10 Stéphane Sarrazin

Au championnat, di Grassi conserve 1 petit point devant Buemi. 141 points contre 140. Mais c’est surtout Bird qui perd gros en restant à 79 points. Il conserve cependant la 3ème place devant d’Ambrosio lui aussi auteur d’un 0. Prost prend la 5ème place à Sarrazin. Daniel Abt avec sa 2nde place grimpe de 3 places. A 2 courses de la fin (il ne reste que le double rendez-vous de Londres), il reste 60 points à distribuer donc Sam Bird est mathématiquement exclu de la course au titre. Celui-ci se jouera entre di Grassi et Buemi.

1 Lucas di Grassi141
2 Sébastien Buemi140
3 Sam Bird79
4 Jérôme d’Ambrosio64
5 Nicolas Prost62
6 Stéphane Sarrazin59
7 Daniel Abt50
8 Loïc Duval48
9 Nick Heidfeld47
10 Robin Frijns45

Au championnat constructeur, Renault e.Dams augmente son avance et compte 11 points sur Abt Schaeffler. Grâce à la bonne performance de Vergne, DS Virgin prend la 3ème place à Dragon Racing. Sur les 2 dernières courses, on aura donc une bagarre pour la victoire finale mais aussi pour le podium. Sur la bonne forme du moment, DS Virgin semble prendre l’ascendant sur Dragon mais rien n’est joué.

PositionEquipePoints
1Renault e.Dams202
2ABT Schaeffler Audi Sport191
5DS Virgin Racing Formula E Team119
4Dragon Racing112
5Mahindra Racing Formula E Team73
6Venturi Formula E Team64
7Andretti Formula E Race Team49
8Team Aguri24
9NEXTEV TCR Formula E Team14

Illustration : Formule E

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Formule E – ePrix de Berlin 2016 : Buemi se relance, ils ne sont plus que 2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mko
Invité

Hello Pas de classement constructeur ?

klm
Invité

1 Renault e dams 202
2 abt schaeffler audi (feat vw) 191
3 ds virigin 119
4 dragon 112
5 mahindra 73
6 venturi 64
7 andretti 49
8 aguri 24
9 nextev tcr 14

wpDiscuz