Accueil Actualités Entreprise Takata souhaite s’allier à son concurrent Daicel

Takata souhaite s’allier à son concurrent Daicel

72
0
PARTAGER

Alors que des rumeurs avaient laissé entendre en début de semaine que les dirigeants de Takata  envisageaient de mettre en place une réunion de crise avec certains de ses plus importants clients comme Honda ou Nissan, le groupe a de nouveau démenti avoir pris la décision de déposer une demande de soutien financier auprès de ses clients constructeurs. « Nous ferons part immédiatement de toute information que nous serions tenus de communiquer », a par ailleurs déclaré le groupe japonais.

Néanmoins, Takata indique désormais chercher à s’allier à son concurrent et compatriote Daicel en vue d’être en mesure de fournir des gonfleurs d’airbag fiables. « Nous étudions avec Daicel une solution pour garantir un approvisionnement régulier de gonfleurs, mais rien n’a à ce jour été décidé », a ainsi déclaré, réagissant aux rumeurs de presse.

A noter que ces déclarations interviennent à la suite du lancement par les autorités américaines du rappel de 5 millions d’airbags supplémentaires.

Début janvier, alors qu’un article paru dans la presse japonaise avait laissé entendre que des constructeurs japonais étaient en pourparlers en vue de créer une alliance pour prendre en  charge une partie du coût colossal généré par les rappels des airbags défaillants de Takata, le président de l’Association des constructeurs japonais (JAMA), Fumihiko Ike, avait démenti qu’un plan de sauvetage de l’équipementier était à l’étude. « De tels projets ne sont  pas envisagés à l’heure actuelle », avait ainsi déclaré Fumihiko Ike, également président du conseil d’administration de Honda.

Sources : AFP, Automotive News

Crédit Photo : Takata

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz