Accueil Dakar Dakar 2016 – étape 6 : Peterhansel sort les crocs et mange...

Dakar 2016 – étape 6 : Peterhansel sort les crocs et mange Loeb

139
22
PARTAGER
302 PETERHANSEL Stephane (fra) COTTRET Jean Paul (fra) PEUGEOT actionduring the Dakar 2016 Argentina, Bolivia, Etape 6 - Stage 6, Uyuni - Uyuni, from January 8, 2016 - Photo Frederic Le Floc'h / DPPI

Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz ont écrasé l’étape du jour de leur superbe. Les deux légendes du sport auto terminent dans un mouchoir de poche et relèguent la concurrence à plus de 7 minutes.

542 km de spéciale aujourd’hui pour les concurrents auto sur les pistes boliviennes. Sur la plus longue spéciale de cette édition 2016, le tracé passe par des pistes mêlant terre et sable avec un profil plutôt plat au début propice à l’attaque. Puis sur la fin, deux montées et descente de cols abruptes marque le début d’une portion où les écarts pourront se creuser.

Depuis le début de la spéciale, Peterhansel semble avoir des fourmis dans les roues. Il creuse un petit écart dès le premier point de contrôle. Il compte à ce moment là 17 secondes sur Loeb et 29 sur Sainz. En revanche, AlRajhi est à 1 minute et Al-Attiyah à 1 min 49. Et ce n’est que le premier CP.

En fait tout au long de la spéciale Peterhansel et Sainz vont se marquer. Sainz semble craquer un peu et prend du retard sur Peterhansel. Mais sur la dernière partie de l’étape il revient fort. Il échoue à 17 petites secondes du Français. 17 secondes après 542 km ! AlRajhi a fait une très belle étape et finit sur le podium du jour. Mais il est à 7 min 19. Loeb termine 4ème à 8 min 15 devant Al Attiyah 5ème à 8 minutes 51. Une petite claque pour l’un des favoris du Dakar.

En fait Loeb a connu un souci sur son Peugeot 2008 DKR : « Journée assez compliquée pour Danos et moi. On a eu une première crevaison puis l’accélérateur bloqué, ce qui nous a obligé à rouler avec le coupe-circuit, et enfin une autre crevaison. Deux roues à changer, pas facile de rester devant. On aurait voulu augmenter notre avance, finalement on perd la première place mais on reste proche et Peugeot Sport occupe le Top 3 avec les 2008 DKR ».

Roma abandonne 11 minutes, 6ème mais c’est « pas mal » vu le début de rallye qu’il a vécu. Il mène un trio de Mini avec Terranova et Hirvonen. Le deuxième Toyota est celui de De Villiers 9ème qui se place devant Van Loon et Despres à égalité de temps à 16 min 45. Cyril a oublié les soucis de turbo de la veille.

Au général, Peterhansel fait un pas de géant et passe Loeb. Il prend la tête du classement pour 27 secondes. Sainz est 3ème à 5 min 55. Le triplé Peugeot au général prend des allures de surprise et tout le monde se demande si cela va tenir jusqu’au bout. Al-Attiyah est 4 à 15 min 19 et De Villiers 5ème à 29 min 21. Hirvonen continue de bien se tenir pour son premier Dakar. Il est 6ème à 29 min 51. Ten Brinke qui était 10 ème perd tout aujourd’hui en vue de l’arrivée. Son Toyota Hilux a pris feu. L’équipage est indemne mais la voiture est hors d’usage. C’est l’abandon et cela profite à Spataro sur Renault Duster qui intègre le Top10.

dakar2016_et6

Demain, une « petite » spéciale saucissonnée en deux parties pour 336 km mais une liaison de 481 km soit un total d’étape de 817 km. Finie la très grande altitude de ces derniers jours, on part de 1000 m pour redescendre à 300 m d’altitude environ. Heureusement c’est la dernière étape avant le repos car beaucoup risquent de finir la liaison avec la nuit. Ensuite ce sera (enfin) les dunes.

Source et illustration : Dakar

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Dakar 2016 – étape 6 : Peterhansel sort les crocs et mange Loeb"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Loeb crève deux fois et voit son accélérateur bloqué à fond, il finit les 80 dernier km en conduisant au coupe circuit et ne concède que huit minutes, pas mal.

DiZeL
Invité

Oui, attend, ça me rappel ce que quelqu’un avait dit à propos de la première victoire d’étape de Loeb : « Qu’il en profite 3 jours, Al-Attiyah ne va pas crever à chaque étape »…

(ok c’est petit)

N’empêche que cette année, à moins d’une casse des 3 2008 (toujours possible), je vois mal comment la victoire peut échapper à Peugeot cette année. Les pilotes sont bons et la voiture un gros cran au dessus.

DiZeL
Invité

Oh bah franchement, si Al Attiyah peut refaire son retard, je ne demande pas mieux ! Mais pour le reste, c’est pas moi qui le dit, c’est Al-Attiyah lui même :

« On a aucune chance face aux Peugeot. Impossible de les battre si rien ne leur arrive. »

Membre

Il me semble qu’un certain Jean-Louis Schlesser a gagné 2 fois sur un buggy avec Renault et dans les dunes. Je pense que les buggy peuvent être à leur avantage. A voir la semaine prochaine

gigi4lm
Invité

Gordon semble avoir eu lui aussi quelques problèmes en fin d’étape

r.burns
Invité

Faudrait pas oublier que Loeb a bénéficié de crevaisons de ses adversaires pour gagner des étapes précédentes, ce n’est qu’un juste retour des choses

DiZeL
Invité

T’es sérieux là, r.burns ? Oui c’est normal de crever en rallye raid, et heureusement que ça n’arrive pas toujours aux mêmes. Mais l’info principale c’est qu’avec 2 crevaisons et un soucis mécanique Loeb fini quand même à plus de 40sec devant Al Attiyah. Tu peux le tourner comme tu veux mais cette année les Peugeot sont vraiment au dessus et Loeb a toujours du talent.

gigi4lm
Invité

Si certains semblent en douter, il est sacrement fort. Derrière lui, trois spécialistes déjà titrés dont deux au volant du même machin (j’ai du mal à appeler « voiture » la 2008DKR). Et à l’heure où je poste, à ma connaissance personne n’a eu d’incident notoire. Oui, il est très fort.

gigi4lm
Invité

Je sais bien Thibeaut. C’était juste pour souligner à gros trait l’écart visuel entre la 2008dkr et la 2008 de route.

gigi4lm
Invité

Thibaut, pardon.

wpDiscuz