Accueil Constructeurs Bientôt une Nissan GT-R autonome ?

Bientôt une Nissan GT-R autonome ?

109
6
PARTAGER

Les technologies autonomes devraient à terme concerner toutes les voitures, même les plus sportives. Parmi ces supercars, on trouve la Nissan GT-R.

Les avantages théoriques d’une voiture autonome sont régulièrement mis en avant lorsqu’il s’agit d’évoluer dans des conditions de circulation monotones sur autoroute ou dans les embouteillages. Un peu moins quand la conduite sur circuit est abordée.

Selon Takao Asami, vice président mondial de Nissan pour la recherche et l’ingénierie avancée, ces systèmes peuvent très bien se marier avec le pilotage sportif : « La GT-R et la 370Z ne sont pas à l’abri de systèmes de conduite autonomes. Alors que nous utiliserons la conduite automatisée sur des voitures normales pour améliorer la sécurité et le confort, les technologies autonomes pourront aussi être utilisées sur une GT-R ou toute autre voiture de sport pour extraire plus de capacités et améliorer les performances ».

Pour Philippe Klein, chef de la planification produit chez Nissan, la voiture autonome peut contribuer à apporter plus de sensations aux conducteurs : « Nous présentons une forme d’excitation avec les voitures autonomes, et c’est une autre façon de faire frissonner les consommateurs ».

Ces systèmes de conduite aideraient donc les conducteurs qui recherchent à se faire plaisir sur circuit ou sur routes sinueuses en leur permettant de titiller plus facilement les limites de leur machine. Ou tout simplement, de laisser la main à l’ordinateur pour faire une sorte de tour de manège sur circuit.

Source : autoexpress

Crédit illustration : Nissan

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Bientôt une Nissan GT-R autonome ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Augmenter les performances en ajoutant du poids c’est un concept original…

r.burns
Invité

Ca pese tellement lourd un processeur… Sûrement plus que ton cerveau c’est sur

Neokoplex
Invité

Attends, tu oublies les 10 grammes de chaque capteur radar 🙂

beniot9888
Invité

Multiplié par combien de capteur, et avec combien de câble électrique pour faire marcher le bouzin ? Plus le moteur chargé d’actionner le volant. On supposera que les freins et l’accélérateur sont déjà presque prêts… Ce n’est pas 50 kilos de plus, mais ce n’est pas rien non plus.

wizz
Membre

pas besoin du moteur électrique chargé d’actionner le volant pour faire tourner la voiture. Il y a déjà un moteur dans le système direction: c’est la direction assistée, qui de nos jours, pour la majorité des voitures, est électrique (moteur sur la crémaillère)

beniot9888
Invité

Laisser faire l’ordinateur sur circuit… C’est pour moi comme engager un chef cuisinier, le regarder préparer le repas, humer le fumet du résultat… Sauf qu’au final, c’est pour manger un plat surgelé et le laisser profiter du festin tout seul.

wpDiscuz