Accueil Constructeurs chinois Hainan Xiaohuohua : une supercar artisanale

Hainan Xiaohuohua : une supercar artisanale

187
5
PARTAGER

Chen Yinxi, un étudiant chinois en ingénierie automobile, a mis au point sa propre supercar électrique, la Hainan Xiaohuohua.

Ce chinois de 27 ans a décidé de concevoir sa propre voiture. Un projet qui lui a coûté l’équivalent de 4 740 dollars ( toutes les photos à voir ici ).

La Hainan Xiaohuohua tire son nom de la province de Hainan et de Xiaohuohua qui signifie « jeune fleur ». Ses entrailles sont dérivées d’un petit véhicule électrique désossé tandis que la coque a été dessinée par Chen Yinxi lui-même et produite avec l’aide de son père qui tient une usine de fibres composites.

Coté performances, la modeste mécanique utilisée ne permet pas à ce véhicule de bénéficier des performances d’une véritable supercar. La vitesse maximale est annoncée à 30 km/h mais le jeune homme souhaite bien entendu faire évoluer son bébé avec un moteur plus puissant.

En attendant, la Hainan Xiaohuohua sert de véhicule d’exposition aux entrée de certains magasins et se fait prendre en photo pendant des cérémonies de mariage. De quoi gagner un peu d’argent qui sera réinvestit dans le projet, mais également pour finaliser le développement d’un autre prototype de citadine électrique.

Chen Yinxi souhaite se consacrer à terme au design automobile. Un savoir faire qui pourra être mis en avant grâce à ce prototype à l’allure futuriste.

Source : carnewschina

Crédit illustration : carnewschina

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Hainan Xiaohuohua : une supercar artisanale"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jr
Invité

même pas 5000€ et après on ose parler de low coast pour dacia on se moquerai pas de nous ?

CDA
Membre

« Ses entrailles sont dérivées d’un petit véhicule électrique désossé tandis que la coque a été dessinée par Chen Yinxi lui-même et produite avec l’aide de son père qui tient une usine de fibres composites. »

C’est de la récup’ et du système D sans coût de dévelopement ni de production, ou presque.

Verth.
Invité

Sans préjuger de l’efficacité aérodynamique, bravo pour la fluidité des lignes. Comme un hommage aux sublimes sport-prototypes des années 60. (Un faux air de Ford P68…) Étonnant pour un concepteur si jeune !

Voilà qui nous change de toutes ces productions contemporaines tarabiscotées, agressives et bardées d’appendices disgracieux.

Invité

Superbes lignes, terriblement épurées et élégantes. Belle réalisation, bravo!

Xavier
Invité

Je ne m’autoriserais pas à penser qu’il ne l’a « pas fait exprès » , mais c’est vrai que contrairement à l’accoutumée dans ce genre de projet , niveau lignes , c’est carrément très intérressant !

wpDiscuz