Accueil Général EuroNCAP : Tucson, MX-5 et Karl au crash-test

EuroNCAP : Tucson, MX-5 et Karl au crash-test

71
4
PARTAGER

L’EuroNCAP rajoute 3 modèles à la liste des véhicules testés en 2015. Si le Hyundai Tucson s’en tire avec 5 étoiles, l’Opel Karl et la Mazda MX-5 n’en décrochent « que » 4, faute de béquilles électroniques suffisantes.

Hyundai Tucson : 5 étoiles – 86%, 85%, 71%, 71%

Le Hyundai Tucson est le seul des 3 véhicules testés à récolter 5 étoiles. Il les doit à des notes globalement bonnes sans être exceptionnelles. En protection « adultes », on notera une propension à laisser les occupants avec des blessures potentielles au thorax (malgré les prétensionneurs de ceinture) et aux jambes. En revanche la protection de le nuque reçoit la meilleure note possible, tant à l’avant qu’à l’arrière. Du côté des enfants, la protection est globalement bonne même si l’EuroNCAP note une valeur un peu élevée pour le mannequin 3 ans installé en position frontale.

Le choc piéton récolte 71%. L’angle entre la calandre et le capot est visiblement trop abrupt pour un bassin de piéton adulte de même que le haut du capot est plutôt dur. Le Hyundai se rattrape avec les béquilles électroniques où deux équipements en option sont quand même considérés comme installés sur la plupart des Tucson vendus : l’alerte de franchissement de ligne et la lecture automatique des panneaux de vitesse. Cela vaut la 5ème étoile.

Mazda MX-5 : 4 étoiles – 84%, 80%, 93%, 64%

Finalement la Mazda ne trébuche pour la 5ème étoile qu’à cause de ces fameuses béquilles électroniques. Il lui manque une lecture automatique des panneaux ou un freinage autonome d’urgence pour avoir cette étoile. Entre légèreté et équipement il faut faire un choix.

Sinon, côté protection des adultes, la MX-5 offre un niveau satisfaisant selon l’EuroNCAP mais on peut noter qu’évidemment le côté cabriolet du véhicule pénalise sur l’impact latéral contre un poteau au niveau du thorax. Stricte 2 places, la MX-5 peut néanmoins accueillir un siège auto et la protection est bonne. En choc piéton, la MX-5 cartonne avec 93%, grâce à son long museau et surtout son système qui soulève automatiquement le haut du capot qui fait éviter une rencontre tête vs. pare-brise ou vs. moteur.

En comparaison de la nouvelle Audi TT testée également cette année (4 étoiles, 81%, 68%, 82%, 64%), on peut noter que l’absence de siège arrière est en fait bénéfique pour la note de la MX-5 qui évite les écueils des sièges un peu petits de la TT pour des adultes ou même des sièges enfants.

Opel Karl : 4 étoiles – 74%, 72%, 68%, 64%

Même punition pour l’Opel Karl qui, faute de béquilles électroniques telles que le freinage d’urgence absent et d’autres qui sont considérées comme des options non majoritairement prises par les clients, obtient 64% sur la 4ème note, insuffisant pour briguer la 5ème étoile.

Côté adultes, l’EuroNCAP attire l’attention sur de sérieuses blessures possibles aux jambes du conducteur ou à son thorax (choc latéral) avec la pire note possible sur ces points. A l’arrière, les blessures au thorax sont moins importantes mais tout aussi probables. La Karl obtient tout de même l’étoile pour ce point. Les enfants ne sont pas tellement mieux lotis avec une alerte de l’EuroNCAP pour les enfants de 3 ans dont le maintient n’est pas optimal.

Côté piéton, il y a aussi à redire puisque l’EuroNCAP note des endroits trop durs sur le capot (à côté d’endroits plus souples NDLA) et surtout la tête d’un piéton adulte qui vient immanquablement taper le dur pare-brise. Il faut dire que le gabarit de la Karl n’aide pas à éviter cela.

Source et illustration : EuroNCAP

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "EuroNCAP : Tucson, MX-5 et Karl au crash-test"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Americanlegend
Invité

Allo, allo ! Relecture !

Prof Tournesol
Invité

l’Opel Karl et la Mazda MX-5 n’en décrochent « que » 5,
5 – 1 = 4

wpDiscuz