Accueil Rallye WRC Allemagne 2015 : Ogier vainqueur, Lefebvre dans les points

WRC Allemagne 2015 : Ogier vainqueur, Lefebvre dans les points

96
10
PARTAGER

Sébastien Ogier n’aura donc laissé planer le doute qu’une journée dans ce rallye d’Allemagne. Sur les routes étroites et sales au milieu des vignobles, le Français décroche son 6ème succès de la saison et n’est plus qu’à une poignée de points d’un 3ème titre consécutif.

Ogier a su faire l’écart au bon moment

Il ne restait que 4 spéciales à courir ce dimanche et Ogier a semblé « gérer » son avance. Evans signe le premier scratch puis Latvala qui sur la 19ème spéciale reprend 9 secondes à Ogier. Mais le leader du championnat se rattrape dans l’ES20 et au moment d’aborder la dernière spéciale du weekend, Ogier dispose d’un confortable matelas de 26 secondes. Autant dire qu’à moins d’une catastrophe il va remporter ce rallye (le premier rallye d’Allemagne pour Volkswagen).

Dans la dernière spéciale, Kubica s’élance en premier, assez mécontent de ses réglages et visiblement en difficulté avec ses pneus Pirelli, le Polonais signe évidemment le temps de référence. L’espoir Français Stéphane Lefebvre (qui doit-on le rappeler fait son tout premier rallye WRC) s’élance avec la mission de ramener la voiture à l’arrivée en conservant sa 10ème place. Ce qu’il fait remarquablement mais en terminant à 5 dixièmes de Kubica. Le Français a le sourire pour son premier rallye et il confirme tous les espoirs que l’on met en lui. Va-t-il être LA recrue de Citroën si la marque décide de continuer en rallye ? En attendant Lefebvre et son copilote belge Stéphane Prévot repartiront sur le WRC2 pour la fin de saison.

Lefebvre, l’avenir de Citroën en rallye ?

Meeke bat le temps de kubica et peut vraiment s’en vouloir pour son erreur qui lui coûte une nouvelle fois très cher. Il est clairement sur la sellette pour 2016 et va devoir convaincre Matton qu’il peut toujours être le numéro 1 de l’équipe. Paddon en termine également. Le Néozélandais n’avait que 10 secondes d’avance sur Lefebvre mais réussit à conserver un peu plus de 7 secondes. Il reste 9ème. Pendant ce temps Ostberg fait une petite faute et un tête-à-queue qui lui coûte plus de 10 secondes. Lui aussi est sur un siège éjectable malgré sa 7ème place au général du rallye. Tänak est arrivé un peu avant dans le même temps que Kubica. Meeke est toujours en tête de la Power Stage pour les points bonus.

Elfyn Evans a réalisé une spéciale prudente, il ne bat pas le temps de Meeke mais l’essentiel était là encore de ramener la voiture à l’arriver et commencer à travailler pour la Corse. Evans aura été le seul pilote non Volkswagen à signer un temps scratch. Les prochains à s’élancer sont les deux pilotes Hyundai. Neuville et Sordo ont réalisé un solide rallye d’Allemagne mais contrairement à l’an dernier, la victoire ne va pas sourire à l’équipe. Neuville n’a pas réussi à rattraper Sordo et ils conservent leur place respective 5 et 4. Mais Meeke est toujours en tête de cette spéciale.

Latvala s’offre une victoire symbolique dans la powerstage

Malgré ses bons résultats, 2 podiums et la 5ème place provisoire cette année, Neuville serait en difficulté chez Hyundai. Les équipes sont décidément très exigeantes avec leurs pilotes. Mikkelsen, Latvala et Ogier s’élancent tour à tour dans la spéciale. Vu les premiers intermédiaires, ils n’ont pas l’air de jouer la victoire dans cette powerstage et « assurent » le triplé VW. Malgré cela on peut voir Latvala frotter un mur, pas le droit à l’erreur jusqu’au bout ! Mikkelsen a fait une spéciale sage mais Latvala bat le temps de Meeke pour 1,2 secondes.

Ogier ne cherche visiblement pas non plus la victoire dans la spéciale. Le 30ème rallye victorieux pour Ogier semble lui suffire. Il égale Gronholm et va désormais viser les 78 succès de l’ogre Loeb. Ogier ne cache pas sa joie. Avec ses coéquipiers il offre le premier succès de en Allemagne à VW (la marque a désormais gagné sur tous les rallyes du championnat) et même le troisième triplé de la saison.

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.1S. OGIER3:35:49.5
2.2J. LATVALA3:36:12.5+23.0+23.0
3.9A. MIKKELSEN3:37:46.1+1:33.6+1:56.6
4.8D. SORDO3:37:58.8+12.7+2:09.3
5.7T. NEUVILLE3:38:23.3+24.5+2:33.8
6.5E. EVANS3:38:41.6+18.3+2:52.1
7.4M. OSTBERG3:39:02.0+20.4+3:12.5
8.6O. TANAK3:40:16.1+1:14.1+4:26.6
9.20H. PADDON3:40:36.3+20.2+4:46.8
10.12S. LEFEBVRE3:40:44.0+7.7+4:54.5

Au championnat Ogier accentue son avance et la porte à 93 points sur Latvala. A 4 rallyes de la fin, il reste 112 points à prendre (victoire + points de la power stage) et donc Ogier n’est pas mathématiquement titré. Mais cela sent tout de même bon le troisième titre d’affilée. Il pourrait être titré à condition de faire 2nd ou mieux aux antipodes, de quoi faire la fête en Corse. Mikkelsen reprend la 3ème place à Ostberg, Neuville reste 5ème. Evans prend la 6ème place à un Meeke qui semblait très frustré ce weekend. Suivent Tänak, Sordo et Paddon.

PosPilotePoints
1.Sébastien Ogier207
2.Jari-Matti Latvala114
3.Mads Østberg92
4.Andreas Mikkelsen98
5.Thierry Neuville80
6.Kris Meeke56
7.Elfyn Evans59
8.Ott Tanak54
9.Hayden Paddon46
10.Dani Sordo52
11.Martin Prokop2

Au championnat constructeur, catastrophe pour Citroën Racing. Volkswagen est largement en tête avec 300 points devant Hyundai qui dépasse Citroën. M-Sport est toujours 4ème mais n’a plus que 10 points de retard sur les chevrons. Une 3ème place qui va provoquer des remous en coulisses au moment où se décide une partie de l’avenir de PSA en WRC.

Source et illustration : WRC

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WRC Allemagne 2015 : Ogier vainqueur, Lefebvre dans les points"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Neuville ne va plus bien depuis qu’il a appris que la nouvelle auto n’arrivera qu’en 2016.
Une ouverture chez Citroën en 2016 ?
Avec Lefebvre en second pilote ?

klm
Invité

15 ans d’attente récompensée pour VW.

Sinon pour Citroën on ne peut que spéculer et attendre leur prise de décision.

Invité

Contrairement à Blog Auto dans cet article, certains médias expliquaient que Neuville a eut pour consigne de rester 5ème afin d’assurer des points constructeur pour Hyundai.

Labradaauto
Invité

Rallye difficile, dangereux. De nombreux chocs. Donc louanges pour VW mérités, Je pense bien davantage aux talentueux Ogier Latvala. C’est très difficile de faire une telle performance. ça va vite. Beaucoup de pièges.
Neuville s’est plaint très tôt des freins de sa monture. Si on a pas confiance aux freins, on n’est pas capable de sortir un temps.

wpDiscuz