Accueil Ecologie Bientôt des routes à base de plastiques recyclés

Bientôt des routes à base de plastiques recyclés

162
10
PARTAGER

Les sociétés néerlandaises KWS Infra et VolkerWessels se sont associées afin de mettre au point des routes fabriquées à base de plastiques recyclés.

Présentées comme des technologies du futur, ces nouvelles routes sont conçues pour être respectueuses de l’environnement grâce à l’utilisation de matériaux recyclés.

Par rapport à un revêtement traditionnel, ces routes présentent une durée de vie jusqu’à 3 fois supérieure et une plus forte capacité à encaisser de larges variations de températures ( de -40 à 80°C ). Ces routes en plastique peuvent être assemblées plus rapidement, limitant ainsi le temps et la difficulté des travaux d’aménagement.

Ces routes à base de matériaux recyclées peuvent aussi être teintes de couleurs différentes contrairement à un enrobé classique. Enfin, des cavités à l’intérieur des plateformes permettent d’y insérer des câbles électriques et diverses tuyauteries.

Des tests seront bientôt effectués grandeur nature afin de valider ou non la viabilité du projet qui pourrait modifier considérablement les infrastructures routières.

Source : Volkerwessels

Crédit illustration : Volkerwessels

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Bientôt des routes à base de plastiques recyclés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mini_Stig
Invité

Quelle bonne idée avec des beaux raccords pour les nostalgiques de l’A6 au niveau de Villabé !! 😎

samuel
Invité

La question est : est ce utilisable dans les zones à fort trafic de poids lourds ?

Nicolas
Invité

Et l’adhérence?
Le freinage sous la pluie?

XX
Invité
Arretez de vous poser trop de questions sur une pub pour le futur incertain. J’ai travaillé plus de 20 ans dans le plastique divers PEHD , PEBD , PVC . Rien de ce qui a été fabriqué jusqu’à maintenant dans ces plastiques divers ( et j’en ai acheté des centaines et des centaines de kilo pour mes clients ) n’est récupérable pour faire des routes. ex: ( de -40 à 80°C ). !!!!!! Donc une voiture ou un camion qui prend feu détruit la route et meme met le feu à la route ainsi qu’au canalisations juste posées sous la… Lire la suite >>
Michel
Invité

Effectivement, les matières plastiques ont des coefficients de dilatation élevés et des plages de temperatures limites surtout dans le sud. En verité, les matières plastiques servent de liant aux gravillons qui composent l’enrobé. (je pense meme que c’est plus des élastomres ou des pneus recyclés que des thermoplastiques)
Par contre on peut se poser la question de la reaction de la chaussée par temps de pluie ou en cas d’huile sur la chaussée, idem pour la resistance à la charge sous les roues d’un poids lourd

XX
Invité

Cela me rappelle une petite réparation sur un chantier ou j’avais demandé qu’on me prenne de l’enrobé à chaud , celui ci avait été mis pour le transport en camionnette dans un seau de crépis vide en plastique…..!!!!
Récupération à la cuillère dans l’utilitaire.

Pour le polyéthylène ( le tuyau noir de tous les chantiers ) avec un poids lourd dessus cela fait une belle crêpe.

Cet invention est faite pour les devant de Mairie . Un ancien ministre sénateur député mais aussi maire pourra faire le beau devant sa mairie avant les prochaines élections.

Nico
Invité

Faux, un enrobé classique peut sans aucun problème être coloré. Le bitume est alors remplacé par un liant clair. Du gris, du vert, du bleu, du rouge, de l’ocre, une large palette est possible.

cestmoi
Invité

Alors que l’on prend conscience de la dispersion des « plastiques » en micro particules dans la nature, encore une source supplémentaire.
Ok pour une place piétonne, mais pour une route !

wpDiscuz