Accueil Alternatives Reprise de la société Linéo par Cap Seine : vers une industrialisation de...

Reprise de la société Linéo par Cap Seine : vers une industrialisation de la fibre de la lin dans l’automobile

135
5
PARTAGER

La reprise de repris 75 % du capital de la société Linéo par la coopérative Cap Seine est l’occasion de parler l’avenir de la fibre de lin dans le secteur automobile. Une matière prometteuse qui devrait permettre d’alléger les voitures tout en étant écologiquement correct.

Le solde de la participation demeure aux mains de la famille Vanfleteren, à l’origine de Linéo. Le président de Cap Seine, Jean-Jacques Prévost, est quant à lui devenu président de Linéo et François Vanfleteren directeur général.

La société Linéo détient des brevets relatifs au lin composite, offrant de nouveaux débouchés à ses adhérents liniculteurs. La PME, basée dans l’Eure, se prépare à passer au stade industriel, via la fabrication de panneaux à base de fibres de lin, destinés à renforcer les intérieurs d’automobiles. Un premier modèle de coffres, conçu en partenariat avec Faurecia est prévu pour équiper les Peugeot.

«  Il était nécessaire de garantir à Faurecia et Peugeot une base financière suffisamment solide pour qu’ils s’engagent à nous acheter des quantités importantes  », explique François Vanfleteren dans Les Echos. Un objectif qui justifie le rapprochement avec Cap Seine, dont le chiffre d’affaires avoisine le milliard d’euros.

Précisons qu’à la mi-mars, Faurecia Flaxpreg a remporté le prix de l’innovation JEC Europe 2015 dans la catégorie produits semi-finis. Flaxpreg peut être utilisé par les constructeurs automobiles en tant que faux-plancher de coffre à multi-positions ou comme plancher à l’intérieur de l’habitacle. L’utilisation comme renfort, de fibres longues de lin unidirectionnelles non tissées constitue une innovation clé.

Le projet, développé par Faurecia avec PSA Peugeot-Citröen, Lineo et l’Université de Reims Champagne-Ardenne, a démarré en 2011 et vise au développement de pièces d’habillage structurelles, avec trois objectifs clés : une réduction drastique de la masse, l’utilisation de ressources renouvelables et un processus de fabrication compatible avec les contraintes de la production automobile de masse (temps de cycle courts et coûts des matériaux).

Grâce à sa faible densité Flaxpreg offre d’excellentes propriétés mécaniques permettant une baisse de la masse de 35% par rapport aux solutions sandwich traditionnelles utilisant du polyuréthane pétro-sourcé et un renfort en fibre de verre.

Sources : les Echos, Faurecia

Crédit Illustration : Linière St Martin

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Reprise de la société Linéo par Cap Seine : vers une industrialisation de la fibre de la lin dans l’automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

ok pour la fibre, c’est du lin. mais il doit y avoir une résine, un liant. a t on idée de sa composition?
il me semble que le chanvre est utilisé de la même manière. mais le développement est peut être moins avancé.

LINEO
Invité

Bonjour,

La résine utilisée est la résine acrylique polyester Acrodur fournie par BASF.

Le lin est utilisé en tant que fibre longue orientée, ce qui permet d’optimiser son utilisation et ses propriétés mécaniques.

Le chanvre est utilisé en fibre courte et principalement en mélange avec des thermoplastiques via des compounds. Pas d’orientation préférentielle des fibres de chanvre.

ES
Invité

oui, le chanvre est utilisé de la même manière
quant à la composition précise, je reviens vers vous à ce sujet.
merci pour votre interet !!!

pat d pau
Invité
On a fait la guerre au chanvre en disant que c’etait de la drogue afin de l’interdire et promouvoir les entreprises de plastique (dupont) et mainenant on reinvente l’eau chaude avec le chanvre… Apres pas facile d’expliquer que c’es facile à produire et donc pas de profit miroboland! C’est le probleme des solutions en chanvre qui existaient deja… elles ne rapportent pas de grosse marge mais son ecologique et peu cher… bouhhh!! pas beau ! Pareil pour le chauffage par le mur… c’est facile (EDF a vite arreté la com’ la dessus) et on divise le cout de chauffe par… Lire la suite >>
wizz
Membre

un chauffage par le mur ou par le sol ne permet pas d’économiser le cout de chauffe, ne permet pas d’économiser les calories. Ce n’est pas parce que le chauffage est par le mur que les fuites de chaleur deviendront moindre

wpDiscuz