Accueil Ford Présentation de la Ford Focus RS

Présentation de la Ford Focus RS

177
14
PARTAGER

Pendant que la Ford Focus RS se faufilait sur le Web, c’est au milieu de son usine et de son siège européen à Cologne que Ford avait choisi de révéler à la presse européenne, dont le blog auto, sa nouvelle Focus RS au cours d’une présentation spectaculaire ou l’assistance a pu revoir tous les précédents modèles RS produits depuis 40 ans et l’arrivée fumante de la nouvelle génération aux mains de Ken Block.

La nouvelle Focus RS sera la trentième Ford à porter le badge RS depuis 1967; le modèle sera assemblé à Saarlouis, en Allemagne. C’est le tout premier modèle RS qui sera vendu dans le monde entier. La production commencera dès cette année.

Arrivant dans le sillage des cousines US Ford GT et Mustang Shelby 350R vues à Détroit, cette troisième génération de Focus RS fait partie de la stratégie globale de lancements de nouveaux produits haute performance pour dynamiser sa gamme actuelle.

Le style extérieur du véhicule se veut résolument agressif et porté sur l’aérodynamique. Les grandes roues de 19 pouces et la grande prise d’air avant associées à un aileron arrière  de dimension impressionnante juché sur le haut du hayon donnent à la Focus un look extrême qui  n’est pas sans rappeler dans l’espritles bombes japonaises Impreza et Lancer Evo. Le parallèle ne s’arrête pas là : cette nouvelle génération accueille un innovant système quatre roues motrices avec vecteur de couple dynamique développé par Ford Performance.

FordFocusRS_04_

Le moteur est une version spécifique du moteur EcoBoost de 2,3 litres. Prévu pour développer plus de 320 ch, ce bloc sur mesure partage sa structure avec le quatre cylindres en aluminium de la toute nouvelle Mustang. Malgré ses modifications significative, il s’agit bien d’un moteur de la famille EcoBoost qui délivre des consommations de carburant considérablement améliorées. Avec le système Stop & Start de série, les chiffres préliminaires indiquent que les émissions de CO2 seront elles aussi significativement réduites par rapport au modèle précédent.

Le système de transmission intégrale avec vecteur de couple dynamique (Dynamic Torque Vectoring) s’appuie sur des disques d’embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière. Ces disques gèrent la répartition du couple de la voiture entre l’avant et l’arrière et peuvent également contrôler la distribution du couple d’un côté à l’autre sur l’essieu arrière. L’adhérence s’en trouve magnifiée, avec une accélération latérale supérieure à 1g nous annonce le constructeur qui a travaillé avec Michelin pour développer un choix de pneus 235/35 R19 hautes performances pour compléter la dynamique de conduite de la Focus RS. Le modèle accueille de série des pneus Pilot Super Sport pour un usage quotidien et en option, pour la première fois sur une RS, des pneus Pilot Sport Cup 2 pour un meilleur comportement dynamique du véhicule sur piste.

La voiture sera présentée au grand public lors du prochain salon de Genève. On attend de pouvoir essayer cette nouvelle voiture lors des essais sur route au printemps pour pouvoir vous transmettre les premières impressions à son bord.

Source : Ford

 

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Présentation de la Ford Focus RS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
turbo v8
Invité
Ford confirme se que j’avais mis dans l’article 1 page avant « fuite de la focus rs  » choisir ken block le grand enfant qui fait des donuts le fan incontesté des tuningboys – – tout fou le camp– triste marketing pour une voiture qui a eu une belle histoire en wrc jadis et qui se retrouve avec comme promo un Ken block qui n’a jamais rien foutu en rally
Doeds
Invité

Un peu aigri mon cher?
Ledit Ken Block a prouvé cette année en Rallycross qu’il était très loin d’être un manche au volant comme beaucoup de plaisent à le croire. Pour vous faire à l’idée, meilleur tour absolu du week-end à Lohéac, là où un certain Petter Solberg n’amusait pas la galerie, de même que l’ensemble de la jeune garde de la catégorie.
Le rallye est une discipline ultra spécifique. Briller en rallye ne signifie pas briller ailleurs, et vice versa.

jifa
Invité

Au sujet de ken block j’ai bien aimé Loeb faisant un essaide deminstration à une pilote de jet ds une ds3 montée pour faire des donuts justement :  » cette caisse est montee pour faire le cake… » Petit clin d’oeil 😉

leelabradaauto
Invité

« modifications significatives » méritent bien un S car voici un modèle qui va en démoder quelques unes, et ici en France aussi. Le système 4 roues motrices à commandes électroniques demande toutefois plusieurs tests avant de savoir s’il équivaut aux ponts pilotés ou même rien qu’au basique système quattro, le 1er de son nom et encore super sur terrain glissant. Le système haldex, lui peut bénéficier de modification pour être verrouiller et offrir un vrai quattro.

leelabradaauto
Invité

mon jugement pour qui est pilote de rallye et accessoirement « forain » est similaire.
Le métier de forain demande bcp d’adresse, d’entrainement. Pilotes de rallye et forains ont le même niveau puisqu’ils ne font que ça. On a vu récemment au Mte Carlo que le meilleur des meilleurs trouve toujours quelqu’un plus « vite » que lui. Ken Block est un très bon agent de publicité, tout comme Loeb ou François Duval ou Roberto Kubica. et d’autres anonymes… il suffit de « les brancher »

turbo v8
Invité

@ pas d’accord avec toi je ne mélange pas le rally qui a une histoire et niveau + médiatique en Europe que du rally cross ou des freins a main entre des containers sa plaie certe aux states , mais il en ressort de mon avis personnelle que ca fait une mauvaise pub pour cette voiture et que ca me fait fuir plus tot que de d’avoir envie de l’acheté

je pense aussi qu’il est + compliqué et méritant de se faire une place en wrc ou beaucoup +de pilote attende d’y etre

Doeds
Invité
Du coup puisque le Rallycross est une discipline si simple, comment se fait-il que Loeb n’ait pas écrasé tout le monde à Lohéac en 2013? Ou que Petter Solberg, pourtant ancien champion de Norvège de la discipline, ait mis une saison entière avant de s’imposer? Et en suivant ton raisonnement, Raikkonen est-il donc un mauvais pilote? Ta pensée me rappelle celle d’un certain Jacques, arrivé en grandes pompes dans la discipline, pensant arriver facilement au niveau nécessaire, parce que bon, ce n’est  » que du rally cross ou des freins a main entre des containers ». On sait ce qu’il en… Lire la suite >>
wpDiscuz