Accueil Rallye WRC Monte Carlo 2015 – ES11, ES12 : Loeb et Meeke en...

WRC Monte Carlo 2015 – ES11, ES12 : Loeb et Meeke en veulent encore

123
10
PARTAGER

Annulée ce matin en tant que ES9, le parcours Prunières-Embrun est de nouveau au programme cet après-midi et les menaces de l’organisation sur la discipline des spectateurs ont porté leurs fruits. Les pilotes vont pouvoir débouler sur les près de 20 km de cette spéciale.

ES11 : Loeb le plus rapide sur une spéciale sèche

Chardonnet est encore l’ouvreur du rallye et bientôt il est rejoint par « flying-Kubica ». Sur les premiers intermédiaires, Kubica est en avance mais ce n’est pas une surprise car Chardonnet et tout de même en retrait. Meeke est lui aussi parti et est annoncé plus rapide que Kubica. Les pilotes sont sur des choix de pneus différents entre softs, supersoft et cloutés. La prochaine ES est la mythique Sisteron-Thoard et la neige y est annoncée. La gestion des pneus va être cruciale. Loeb est désormais lui aussi dans la spéciale et est annoncé avec le meilleur premier partiel.

5038_kubica-drift-monte-2015_555_944x531

Kubica arrive après Chardonnet et établit le temps de référence avec 27 secondes d’avance sur le Français. 10 minutes 44 à battre ! Kris Meeke butte sur le temps de Kubica avec 4 secondes de retard. On attend désormais Loeb pour évaluer la performance du Polonais. Loeb arrive et est plus rapide de 1,8 secondes. Loeb est en soft. Ogier en tant que champion en titre s’est élancé derrière Loeb. Il finit à 7,4 secondes de Loeb, aussi en soft. Pour le moment les pilotes s’élancent les uns après les autres et les conditions de cette spéciale semblent bonnes.

Latvala échoue lui aussi à quelques secondes de Loeb. La plupart des pilotes ont chaussé les pneus soft (il y a trois tendreté de gomme dur, tendre et super-tendre) et les écarts devraient être à la marge dans cette ES11. Les 3 Polo R WRC sont arrivées et sont derrière le « vieux » Loeb qui montre, comme l’indiquait Yves Matton le patron de Citroen Racing que la DS 3 WRC 2015 est bien née. Ostberg finit à 8 secondes de Loeb (il a une DS 3 avec des morceaux de 2014). Neuville parti en super-soft regrette ce choix et perd 17 secondes, près de 1 par km.

Evans aussi est parti avec des super-tendres et lâche plus de 30 secondes, de même que Prokop qui perd 40 secondes et n’est plus qu’à 2 minutes de Loeb au général. Sordo gratte quelques secondes sur son leader Neuville. C’est bon pour la confiance. Après sa longue sortie de route ce matin, Tanak place sa M-Sport Ford Fiesta RS WRC à un peu moins de 19 secondes de Loeb.

Loeb s’adjuge donc le scratch de cette ES11 et montre qu’il n’est pas démotivé pour aller chercher des points au championnat pour Citroën Racing. Les WRC2 s’élancent désormais et Lefebvre se bat avec Koci. Lefebvre termine à 42 secondes dans sa DS 3 R5, à bientôt 23 ans c’est un bel espoir tricolore. Il reprend 5 secondes à Koci et porte son avance à 11 secondes. Cela va être tendu entre eux pour la victoire en WRC2.

Au général, Ogier possède toujours un peu plus de 1 minute sur Latvala et 1 min 51 sur le troisième pilote VW Mikkelsen. Carton plein toujours pour la nouvelle Polo R WRC 2015. Ostberg mène sa DS 3 WRC à la 4ème place à 37 secondes derrière Mikkelsen. A noter que Loeb est remonté à la 9 ème place (la 7ème pour le constructeur).

B8HhdADIUAE7wTj

ES12 : Meeke pour l’honneur

L’ES12 longue de 37 km pourrait encore bouleverser la hiérarchie et réserver des surprises. Kubica signe le meilleur premier intermédiaire (6km) juste devant Loeb et 10 secondes devant Ogier ou Latvala. Au 2nd intermédiaire il dispose de plus de 22 secondes sur Meeke. Du grand Kubica encore une fois ! Il remonte même sur Chardonnet parti pourtant devant. Ostberg aussi accuse plusieurs secondes de retard sur Kubica après seulement 6 km. Impressionnant sur une Fiesta privée.

Evans qui a endommagé sa suspension sur la spéciale précédente a fait une réparation de fortune mais va devoir espérer que tout tienne. Meeke a fait une erreur au km 22 et bientôt Ogier est annoncé avec une erreur au même endroit. La spéciale est difficile sur cette partie car la glace s’invite. Loeb perd énormément de temps, sans doute à cause des pneus. Le premier arrivé est Chardonnet avec 25 minutes 41 il confirme que la route est glissante et piégeuse. Mais il est content de rentrer à Monaco ce soir.

Et le chrono de Kubica tombe : 24 min 41 ! 1 minute d’avance sur Chardonnet. Il va falloir aller le chercher. Visiblement les Pirelli sont au niveau du WRC. Meeke bat Kubica de 8,5 secondes alors qu’il a subit un tête à queue. Les super-tendres étaient le bon choix pour la partie haute du parcours. Meeke signe une belle performance mais est loin au général. Loeb abandonne 48 secondes sur Meeke, il confirme un mauvais choix de pneus pour la partie gelée. Ogier abanonne 38 secondes à Ogier mais va attendre surtout Latvala. Justement Latvala termine 18 secondes derrière Meeke mais 20 secondes devant son coéquipier. Avec 40 secondes de retard au général c’est pratiquement plié mais on ne sait jamais un simple tête à queue et cet écart pourrait s’évanouir.

1501362_10152665187585678_5253058453672688782_o

Ostberg finit quelques secondes derrière Loeb. Neuville réalise une belle performance à 11 secondes de Meeke. Neuville avait gardé des pneus cloutés, Meeke était aussi en pneus cloutés. Seul Kubica semble avoir réalisé sa performance en super-tendres. Evans lâche carrément 2 minutes 29 sur Meeke. Il va se faire doubler par les pilotes Hyundai au général. Sordo est pour le moment 5ème à 30 secondes de Meeke alors que Prokop perd 2 minutes (1’10 sur Loeb qui se rapproche au général).

Au général justement Ogier n’a donc « plus que » 42 secondes sur Latvala. Il peut gérer sur les 3 spéciales de demain mais n’a pas le droit à l’erreur. Mikkelsen semble résigné à être « encore » le 3ème des VW et a de l’avance sur Ostberg. Sordo et Neuville sont dans un mouchoir de poche à la 5ème et 6ème place. Evans a perdu deux places dans cette spéciale avec sa suspension blessée. Prokop sur sa Fiesta privée compte encore 45 secondes d’avance sur Loeb. Est-ce que cela sera suffisant ? Grace à son exceptionnel scratch, Meeke double Solberg et remonte à la 10 ème place. Avec Loeb c’est le pilote désigné pour marquer des points pour Citroën. Lefebvre mène toujours le WRC2 et peut gérer son avance.

MC_2015_ES12

Demain 3 spéciales attendent les concurrents avec encore un morceau de mythe du Monte Carlo : l’ES14 La Bollene-Sospel avec le fameux col de Turini. A noter que si la température sera négative, la neige ne devrait pas tomber.

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WRC Monte Carlo 2015 – ES11, ES12 : Loeb et Meeke en veulent encore"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Robert Bescherelle
Invité

Oui, enfin, les menaces ont porté LEURS fruits !

Bod
Invité

salut Thibaut,

Merci pour tes résumés.
Ça se dit « tendreté »?

Bod

leelabradaauto
Invité

50 km au menu demain sur 3 ES. oui merci pour les résumés de ce rallye hivernal
ça fait plaisir au moins d’avoir un rallye hivernal. Moi qui plaide tjrs pour les clous, j’ai pu voir qu’il fallait les clous presque toujours aujourd’hui encore.
Les clous: ça n’empêche pas d’être vite sur les longues portions sèches non plus.
Après comme bien dit ci-avant, il y va de la tendreté des gommes.
La comm citroën a bien fonctionné sur ce rallye avec la présence de Loeb venu dire que lui et l’auto sont rapides

leelabradaauto
Invité

oui, une ou deux piges. Il n’est pas calculateur. Il fait ce job par passion, c’est innéiste.
On est sur de le revoir, et avec bonheur, parce que ce sportif, quand il est là. Il y a du monde à l’affût, et du stress dans les équipes…
Citroën a réussi sa comm. Et puis K Meeke fait un bon rallye, signe des perfs remarquées. Le cas « Roberto » n’est pas unique sur ce superbe rallye hivernal. Parce qu’en rallye hivernal, le pilote prend tjrs l’ascendant sur le bolide

Kaizer Sauzée
Invité

Citroën a réussi sa com…?
Les 2 voitures nominées pour marquer des points constructeur (les plus importants) sont 9ème et 10ème ce soir, et seront au mieux 8ème et 9ème demain (à la régulière…).
Seul Otsberg, 4ème, pourrait monter sur le podium en cas de soucis ou d’erreur devant et éviter un podium totalement VW.
Moi j’appelle pas çà de la com réussie.

Et puis je ne pense pas que Loeb soit revenu pour terminer à ce rang là.

Par contre Ogier, si il gagne bien-sûr (reste 50 bornes), aura acquit la taille patron, que personne ne pourra plus lui contester.

leelabradaauto
Invité

Vous savez Kaizer Sauzée, Des gens qui nous ont quittés ne sont et ne seront jamais oubliés dans le clan des grands sportifs. Ce soir je prends le pari que quand nous seront tous partis, les générations futures sauront qui était S Loeb.
Loeb et Citroën sont liés aussi. La Communication est réussie et tant mieux.
Notez que je n’évoque aucun des compétiteurs rivaux de cette pointure.
Pour votre dernière phrase sur Sébastien Ogier qui est de la même filière de sélection que Loeb, je vous approuve et rejoins entièrement.

wpDiscuz